L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

LITTÉRATURE

Les livres avec Eulalie Par | 18H58 | 21 juillet 2016

La Veillée de Virginie Carton

Couv_LaVeillee
Que connaît-on de l’autre ? Que connaît-on jamais de l’être qui vit à nos côtés ? De celle ou de celui qui nous a donné la vie ? Virginie Carton ne pose pas les questions avec emphase. Dans La Veillée, elle écrit par glissements progressifs du plaisir. L’heure passe, la neige tombe, isole et réunit. La nuit agit comme un révélateur pour Sébastien et Marie, amis d’enfance à la vie, à la mort.
Tous deux veillent Victor, le père de Sébastien, décédé la nuit précédente. Le temps du roman est celui de la nuit qui s’offre à eux, entre le corps du père et la visite impromptue d’un certain Harold, entre le présent suspendu et un passé qui surgit de nulle part.

Entre humour et gravité, avec toujours beaucoup de tendresse pour les êtres, on retrouve dans La Veillée la même petite musique, marque de fabrique de Virginie Carton dans ses deux précédents romans Des amours dérisoires et La Blancheur qu’on croyait éternelle.
Toujours, il y a cette manière qu’a la romancière de capter l’air d’une époque, à l’image du “Royco Minute soupe à la tomate au distributeur de la sation-service”. Dans le dialogue et le huis clos de La Veillée, Virginie Carton trouve en sus une juste voix, à la limite de l’épure.

Le lecteur est touché. Un peu, comme si, en avançant au creux de la nuit avec Sébastien et Marie, il écrivait lui-même à l’adolescent qu’il était. Au bout du chemin, il y a cette lumière avec laquelle Virginie Carton entretient un singulier rapport. “Le soleil avait balayé les nuages et le ciel était de ce bleu profond que l’on ne trouve qu’en altitude, dans l’air pur, par-delà les sommets montagneux.”

Comme si tout était possible. Toujours. Même de rester fidèle à ses rêves.

Hervé Leroy

Stock éditions
mars 2016
220 pages – 18 €

 

Article paru dans le numéro 21 de la revue Eulalie, publiée par le Centre régional des Lettres et du Livre Nord – Pas de Calais.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Bienvenue sur la page "Les livres avec Eulalie", hébergée par DailyNord !


L'AR2L est une agence de coopération interprofessionnelle dédiée à la filière du livre, à la valorisation et au soutien à la création littéraire, ainsi qu'à la production éditoriale, à l'échelle régionale, nationale et internationale, dans la région Hauts-de-France.

Plus d'infos sur : Eulalie.fr, ar2l-hdf.fr, la page Facebook , le compte Twitter @ar2l

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du petit dico décalé du Nord - Pas-De-Calais

Le long de nos frontières disparues

Retrouvez le très très grand format de DailyNord

Commémorations de 14-18 : en fait-on trop ?

14-18 SE CONJUGUE À TOUTES LES SAUCES CES TEMPS-CI. RETROUVEZ NOTRE ENQUÊTE.