ON FAIT LE TRI

Tri sélectif Par | 12H00 | 03 juin 2016

Philippe Vasseur, Antoine Kombouaré et Kamini sont dans le BeffroiMètre

 Cinéma, économie, politique et sport sont au menu de ce nouveau BeffroiMètre.

beffroi2Philippe Vasseur prend un nouveau beffroi

Journaliste, ministre, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Nord – Pas-de-Calais, du Crédit Mutuel, le Nordiste ajoute un nouvelle fonction sur sa carte de visite :  Commissaire spécial à la revitalisation et la réindustrialisation de la région (lire également le Petit Théâtre de Martine Aubry).

Kamini de retour dans les beffrois

L’auteur du tube “Marly-Gomont”, Lillois, revient sur le devant de la scène. La comédie qu’il a écrit, “Bienvenue à Marly-Gomont”, sort dans les salles la semaine prochaine.

Jérémie Crépel en haut du beffroi d’EELV

Le professeur d’histoire et de lettres devient le patron du parti dans le Nord – Pas-de-Calais (notre lu, vu).

Antoine Kombouaré change de beffroi

Bye bye le Pas-de-Calais, le désormais ex-entraîneur lensois prend la direction des Côtes d’Armor. Il  entraînera désormais Guingamp. Qui veut venir à Lens ?

Emmanuel Macron dans la tourmente des beffrois

Forcément, en étant l’homme qui monte, ça devait arriver. Le ministre de l’Economie aurait sous-évalué son patrimoine touquettois.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là