L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Hauts-de-France : Philippe Vasseur, Commissaire spécial à la réindustrialisation

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 31 mai 2016

Une semaine après l’annonce de la relocalisation près de Saint-Amand d’une partie des activités de l’équipementier aéronautique Safran (250 emplois), on apprend la prochaine nomination de Philippe Vasseur, président de la chambre de commerce et d’industrie régionale au poste de Commissaire spécial à la revitalisation et la réindustrialisation de la région. Une promotion pour l’intéressé, ancien journaliste et banquier mutualiste, ministre d’Alain Juppé en 1995, et qui fut conseiller régional (UDF), figure incontestée du gotha patronal et économique dont il a nourri la vision et la stratégie via de nombreux engagements associatifs – Comité Grand Lille, World Forum,… Mais aussi un signe que la région n’est pas délaissée par les pouvoirs publics. Et c’est Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie du gouvernement socialiste de François Hollande qui a réglé le dossier avec Xavier Bertrand, le président LR du conseil régional des Hauts-de-France. Des personnalités préoccupées par le niveau du chômage et qui multiplient les opérations sur ce territoire de six millions d’habitants. L’oecuménisme du tour de table est à remarquer et la volonté politique est évidente.

Philippe Vasseur marche ainsi dans les pas d’un Pierre Billecoq et d’un Jean Mattéoli, les premiers commissaires à la conversion industrielle* du Nord-Pas de Calais apparus en 1967 et 1968. A l’époque c’est le bassin minier qui tanguait et l’on s’occupait déjà de tracer de nouveaux contours à l’économie du Nord-Pas de Calais – à base d’industries automobiles et d’industries lourdes. Et les conseils régionaux n’existaient pas ! L’Etat était tout-puissant et imposait ses décisions depuis une DATAR omniprésente. Car aujourd’hui il s’agit de coordonner les équipes locales et déconcentrées dédiées au développement et à l’attractivité des territoires. La multiplication des collectivités et des pouvoirs locaux entraîne ainsi celle des structures de promotion. Le poste reste à définir avec précision mais l’expérience de l’implantation d’un Toyota en 1998 peut inspirer. Laurent Fiscus était le sous-préfet en charge du dossier  – Rémy Pautrat était le préfet de région -par qui tout transitait pour régler au mieux et éviter les couacs préjudiciables et les retards administratifs qui peuvent faire capoter l’opération.

* Comme on disait à l’époque, les Trente Glorieuses touchaient à leur fin mais on ne le savait pas encore. Cinquante ans après, l’optimisme a été douché et c’est à la réindustrialisation que l’on s’attelle. Entre les deux, une longue séquence de…désindustrialisation. Les mots ne mentent jamais.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. 50 ans dejà depuis Billecocq qui disparaîtra très vite des radars et combien de têtes ont defilé devant les comités theodule à la reconversion (modernisation grand truc ou grand machin), des associations pour l’expansion ( la reindustrilalisation etc.) ? On sait que l’Allemagne s’est reconstruire grosso modo en 15 ans tandis qu’ici depuis un demi siècle et combien d’argent, on ne voit guère de resuitats tangibles, ici dans la region. Fabriquer des bagnoles, c’est le passé et former des camionneurs pour trimballer les containers made in China ne presente guère d’avenir. Les hauts de France region de stockage et de hangars ? Mais peut on faire mieux dans une region où + de 10% des jeunes adultes de 18 à 25 ans sont quasi illettrés ? Alors que pour les plus âgés, c’est encore pire ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord. Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte  et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix ! Voir Ma Bio & my Way,

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .