ON FAIT LE TRI

Tri sélectif Par | 12H00 | 01 avril 2016

Patrick Kanner, Alain Decaux et Marc Trévidic sont dans le BeffroiMètre de la semaine

Qui entre dans le BeffroiMètre cette semaine ?

Patrick Kanner fait le buzz sur les beffrois

Le ministre de la Ville a suscité les commentaires avec sa sortie sur les Molenbeek français.

Alain Decaux quitte le beffroi

Natif de Lille, le célèbre historien s’est éteint cette semaine.

Antoine Demoitié victime mortelle d’une chute dans nos beffrois

Le cycliste a chuté à Sainte-Marie-Cappel lors de la course Gand-Wevelgem. Une moto l’a percuté ensuite. Le coureur est décédé.

Marc Trévidic ne se plait pas dans les beffrois

On y mangerait trop de maroilles, déclare de mauvaise foi l’ancien juge antiterroriste qui a surtout du mal à digérer le fait de ne plus être sur le devant de la scène.

Rachid Abou Houdeyfa dans les beffrois roubaisiens

Le sulfureux imam de Brest, que le grand public connaît pour ses positions plus que controversées (la musique qui serait l’oeuvre du diable entre autres) était invité de la mosquée roubaisienne Arrahma cette semaine (La Voix du Nord).

Xavier Bertrand se prend les pieds dans le beffroi

Une augmentation remarquée de 4 000 euros à l’agglomération, des explications peu convaincantes, ça doit être ça la nouvelle manière de faire de la politique.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là