Lance-flammes

Réflexions Par | 19H34 | 05 janvier 2016

Eric Darques allume son bûcher des corruptions

Demain, son livre sera en librairie. “Au Nord, il y avait les corrom…pus ” – l’Archipel, 207 p. et annexes – est un véritable brûlot contre la corruption et les dérives de la vie publique. Eric Darques, ancien membre d’Anticor et qui a créé le Front républicain d’intervention contre la corruption, le FRICC, et chevalier blanc des finances publiques dans la région, n’est pas un inconnu du landerneau politique. Il signe là une sorte de catalogue de malversations illustrées par l’exemple. Rencontre avec son auteur.

 

darques

Eric Darques, l’empêcheur de détourner en rond. Photo archives DailyNord.

DailyNord : Vous n’êtes pas tendre avec certains dans votre livre. Craignez-vous des poursuites judiciaires ? 

Eric Darques : Marc-Philippe Daubresse a informé Jean-Daniel Belfond*, mon éditeur, qu’il allait intenter une action judiciaire.

DailyNord : Peut-on le faire interdire ? Un autodafé ? …

Eric Darques : Pourquoi ? Je dénonce des vérités qui dérangent et après ? Toutes les vérités sont bonnes à dire. Je ne peux croire cela de la part de ces parangons de démocratie attachés à la liberté d’expression…un mot dont ils ont la bouche pleine et nous rebattent sans cesse les oreilles.

DailyNord : Mais quand on vous apporte un “dossier” vous êtes instrumentalisé, non ? On se sert de vous ? 

Eric Darques : Dans le nombre de dossiers que je reçois, il est probable que des “politicards” essaient de m’instrumentaliser pour gêner leurs adversaires. Mais, parfois, l’arroseur peut-être arrosé…

DailyNord : Il doit y avoir des fausses pistes ? 

Eric Darques : Forcément. Parce que je n’arrive pas à avoir les bons documents. D’autres dossiers sont trop bien montés, alors que ce sont des faux de toutes pièces. Mais je vérifie tout. On ne le sait pas toujours. Quand je bouge, je suis sûr de mon coup. Le pourcentage de fausses pistes est faible en fait. Il faut tirer sur un fil, on n’y arrive pas toujours. Un dossier qui aboutit c’est la possibilité de tirer sur ce fil et les informateurs qui m’informent. En droit français, il faut un intérêt légitime à agir. Là où l’on paie des impôts.

DailyNord : Les grosses affaires du livre ? 

Eric Darques : Je reviens sur l’affaire Mauroy/Cohen-Solal et son emploi fictif que vous connaissez tous. Le dossier de l’eau à la communauté urbaine de Lille Métropole. Le grand stade de Lille surtout (NDLR : dans le cadre de cette affaire, le juge Jean-Michel Gentil a mené une perquisition fin octobre dans les locaux de la métropole européenne de Lille, ex-CUDL). Et d’autres affaires un peu différentes sur Lambersart et la galaxie Borloo.

DailyNord : Vous dites souvent qu’il faut refondre le contrôle de légalité ? 

Eric Darques : Je plaide pour un renforcement du contrôle de légalité. Celui exercé a posteriori par les chambres régionales des comptes et la préfecture. Mais ceux qui sont susceptibles d’être contrôlés décident des moyens alloués et les élus ne veulent surtout pas renforcer ce contrôle de légalité. Aujourd’hui, un maire, par exemple, a une chance – ou un risque ! – d’être contrôlé une fois tous les neuf ans, soit un mandat et demi. Eh bien, pendant ces neuf ans, il peut se passer beaucoup de dérives liées à l’argent public sans parler des détournements.

* Anecdote : l’Archipel était l’éditeur du livre du député-maire LR Marc-Philippe Daubresse, Un quinquennat si tranquille, un ministre vide son maroquin, juin 2012- 165 p. En fait un livre d’entretiens avec la journaliste Liliane Delwasse sur la période 2007-2012 .

5 Commentaires

  1. Cette photo : déguenillé dans un hôtel de luxe de Lille … Il est là Eric Darques… Pas à sa place !

  2. C’est à l’hôtel Alliance de Lille (tout un programme d’actualité), un ancien couvent de religieuses, et lui c’est un moine-soldat, un sacerdoce on vous dit !

  3. Eric Darques fait exprès bien entendu d’apparaître en – casual wear _ comme on dit chez les branchés de la jet set qui frequente cet etablissement pour parvenus. Qu’est ce que vous auriez ecrit s’il s’etait habillé comme Darmanin, en pingouin à chemise blanche amidonnée et cravate rouge ? Même Xavier Bertrand se fait prendre en photo avec un col ouvert … On a changé d’ère …En tout cas, grâce à E Darques, voilà la première etude sur la naissance incestueuse du Grand stade, fruit des zamours du foot business, et de lmcu, – Mauroy regnante – avec au forceps, les banques qui soutiennent Eiffage à bout de bras. Sans oublier les manipulations de Henri Segard, ci devant ancien maire de Comines et qui expliquait benoîtement dans Nordway avoir eu des visions sur la grandieuseté du projet d’Eiffage par rapport au projet Bouygues qui respectait stricto sensu le cahier des charges. A relire, c’est dans le numero 1 de Nordway, trop vite disparu.

  4. Il est bien commode de dénoncer le manque de contrôle qui favorise les dérives. Cette carence a été voulue dès les lois de décentralisation de 1981 .Le contrôle est illégitime. La seule légitimité pour les élus locaux est celle qu’ils doivent à leur élection et qui leur confère infaillibilité, compétence, Ils n’ont pas compris et ne comprendront jamais qu’il faut mieux un contrôle de légalité préventif, qu’un contrôle judiciaire avec juge d’instruction, détention provisoire , etc…
    Tant qu’on refusera que l’électeur fasse son travail d’électeur c’est à dire le contrôle de ses élus, on ne sortira pas du doute, de la suspicion, et corollaire de la condamnation en bloc du système

  5. Je propose que ÉRIC DARQUES vienne dédicacer son livre Comme invité du GIL ( groupe des indignés lyssois ) pour avoir signé la charte anticor en 2014 lors des élections municipales sur LYS LEZ LANNOY avec leur liste ” c’est vous qui voyez, vous qui déciderez “

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là