L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Cumul des mandats : Comment Xavier Bertrand assure

Région Par | 18 janvier 2016

Je le dis clairement, si je suis élu, je quitterai l’Assemblée nationale, je resterai élu de Saint-Quentin. Ce choix de Saint-Quentin, je continue à le faire en étant candidat à la tête de la région. Entre les fonctions de députés et d’élu local, je choisis donc de rester élu local.” VDN 1 er février 2015. Il s’agit d’une déclaration du tout frais candidat Bertrand quand on lui demandait comment il réglerait son problème de cumul des mandats. Il parle donc de rester élu local à …Saint-Quentin. Le lecteur lambda – donc l’électeur – peut comprendre qu’il restera maire, ou adjoint, ou conseiller “de base”. Pas forcément président de l’agglomération de Saint-Quentin. Une institution comme une planète quasi inconnue du grand public qui ignore la nécessité d’être élu municipal pour pouvoir briguer un fauteuil dans une intercommunalité, soit deux mandats effectifs. Sur le plateau de France 3 Nord-Pas de Calais/Picardie ce samedi, Xavier Bertrand soutient mordicus qu’il a toujours dit qu’il garderait la présidence de la communauté d’agglomération… Et de citer sa propre déclaration de candidature ! On ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment, alors cultivons l’ambiguïté. D’autant plus qu’il annonce renoncer à son mandat de maire  – pas d’élu local – de Saint-Quentin en cas de victoire régionale quelques mois après, mais – toujours l’ambiguïté – il ne renonce pas à son fauteuil de conseiller municipal de base. Ce qui confirme qu’il avait décidé de garder l’agglo mais ne voulait pas l’affirmer clairement en pleine campagne pour ne pas se voir reprocher le péché de “cumulardise” sur fond de jeu de l’oie des mandats et des fauteuils. Avec Monsieur Bertrand, ancien assureur de province, comme il se définit lui-même, il faut vraiment lire toutes les lignes. 

Précision (déjà évoquée dans le billet carnets de séance du 4 janvier). La présidence d’une communauté d’agglo de la taille de celle de Saint-Quentin autorise une rémunération plafonnée à près de 4000 euros bruts mensuels, plus élevée que celle de maire par exemple*. Un député-maire est assez souvent écrêté. Xavier Bertrand ne touchait aucune indemnité à l’agglo – il convient de souligner la pratique du reversement qui permet à l’élu plafonné de redistribuer le surplus selon son bon plaisir entre les autres élus de l’assemblée. Il lui reste donc deux mandats, président de région et patron de son agglo. Il a déclaré qu’il quitterait cette dernière si le temps lui manquait. Nous verrons. Quand à sa justification a posteriori sur les démissions/désertions des Woerth, qui préfère rester député-maire de Chantilly : “il ne s’y attendait pas, secrétaire général avant une primaire…”, et Daubresse, député-maire de Lambersart, “…il s’est peut-être dit que la charge de travail ne serait pas celle-là…”. C’est un peu court. Eux aussi pouvaient préférer quitter l’un de leurs mandats acquis. Et on lui rappellera gentiment qu’il avait assuré lui-même  – Europe 1/VDN J-P Elkabbach/M.Darmon, 27/10 – que ses colistiers siégeraient tous, opposition ou majorité.

* Monsieur Bertrand voulait conserver un “ancrage local”. Il aurait dû conserver la fonction de maire, beaucoup plus “enracinée dans le terrain” que celle d’une intercommunalité. Les élus concernés le savent bien : le mandat de maire est beaucoup plus chronophage. Et moins bien rémunéré. Heureusement, on a inventé les intercommunalités.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie