L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

ILLUSTRATION

Les livres avec Eulalie Par | 09H00 | 05 janvier 2016

Bastien Quignon, l’éclat de l’intime

Le jour de notre rendez-vous, Bastien Quignon porte une veste de travail bleue, assortie à ses yeux. Assis à la terrasse d’un café, il déploie une longue silhouette pour nous faire la bise, sans hésitation. Quelques minutes plus tard, le tutoiement arrive, naturellement. Manifestement, cet homme de vingt-neuf ans aime rencontrer les gens, tout comme il se plaît à les observer. À l’Illustration, dans le Vieux-Lille, où le barman est sympa, les filles jolies et où l’on peut rester longtemps sans que l’on vous demande rien ; dans le hall d’Euratechnologies, aux Bois-Blancs où il habite, « parce qu’il y a beaucoup de passage » ; ou encore à la plage, où les baigneurs adoptent des attitudes inimitables qu’il prend toujours plaisir à dessiner.

13281_10152858062980205_21088257193827628_n

Dessiner, Bastien Quignon le fait depuis toujours. Mais il situe le point de départ de sa vocation artistique à l’âge de 10 ans, lorsqu’il réalise avec ses parents un voyage de quelques mois en Asie du Sud-Est. Le carnet de dessin et d’écriture remplace alors les devoirs. Plus tard, c’est son beau-père qui lui écrit des histoires qu’il met en images. Quand vient le temps des études, Bastien Quignon sait qu’il veut faire du dessin son métier, même s’il n’imagine pas exactement comment. Il tente quelques écoles, est reçu à l’Académie des beaux-arts de Tournai, en bande dessinée, un genre qu’il ne connaît pas vraiment. De ces années belges, il se remémore Monsieur Pimpant, un « pote je-m’en-foutiste et décomplexé » qui ne se préoccupait guère de la qualité de son dessin et qui lui a permis de se libérer des contraintes formelles « pour lâcher ce qu’il avait à dire ». Et puis surtout, il y a ce diplôme de fin d’études, qui devient en quelques jours un projet éditorial pour Actes Sud/L’An 2.  Chronique adolescente dessinée au crayon, Trois jours en été est inspirée de souvenirs personnels. Bien reçue par la critique, elle est élue « meilleure BD de l’été » par le journal Le Monde en 2010. Doué pour les atmosphères intimistes, Bastien Quignon y pose les bases d’un univers doux et tendre, teinté de nostalgie, que l’on retrouve dans ses deux albums suivants, El Paso et Sixteen Kennedy Express, écrits à quatre mains avec Aurélien Ducoudray et parus aux éditions Sarbacane.

 

La belle histoire aurait pu continuer mais l’artiste craint la répétition et fuit les automatismes. Il s’aventure désormais du coté de l’illustration. D’abord, parce qu’il aime mettre en scène les enfants. Ensuite parce qu’il perçoit dans ce domaine une très grande liberté graphique. Et enfin parce que les projets s’y concrétisent vite. La preuve, il travaille aujourd’hui pour Astrapi, réalise des couvertures de romans pour une maison d’édition à naître, attend des commandes de la revue Citrus et de J’apprends à lire. Dans les cartons, il y a également Gaston l’accordéon, un projet de livre avec Anaïs Halard au scénario. Un jour, il se verrait bien aussi illustrer des jeux de société. Une chose est sûre, Bastien Quignon n’est pas prêt de « s’emmerder ». Et ça l’éclate. tumblr_nl1o03Xeop1s2jsroo2_r1_1280

 Clotilde Deparday

http://grandpapier.org/bastien-quignon/

Article publié dans le n°19 d’Eulalie, revue éditée par le Centre régional des Lettres et du Livre Nord – Pas de Calais

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Bienvenue sur la page "Les livres avec Eulalie", hébergée par DailyNord !


L'AR2L est une agence de coopération interprofessionnelle dédiée à la filière du livre, à la valorisation et au soutien à la création littéraire, ainsi qu'à la production éditoriale, à l'échelle régionale, nationale et internationale, dans la région Hauts-de-France.

Plus d'infos sur : Eulalie.fr, ar2l-hdf.fr, la page Facebook , le compte Twitter @ar2l

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du petit dico décalé du Nord - Pas-De-Calais

Le long de nos frontières disparues

Retrouvez le très très grand format de DailyNord

Commémorations de 14-18 : en fait-on trop ?

14-18 SE CONJUGUE À TOUTES LES SAUCES CES TEMPS-CI. RETROUVEZ NOTRE ENQUÊTE.