Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 19H53 | 18 décembre 2015

Quelques news politiques…Vincent Ledoux, Pierre de Saintignon,

L’actualité se bouscule et chacun prend ses marques. Le maire de Roncq, Vincent Ledoux, annonce ce jour qu’il rejoint Les Républicains. Sa famille d’origine avant qu’il ne fasse un bout de chemin avec l’UDI, tendance Borloo. Où il se sentait gêné aux entournures. Les relations avec la numéro un de l’UDI dans le département, Valérie Létard n’étant pas au beau fixe. Ils sont même élus ensemble au nouveau conseil régional…Valérie Létard étant annoncée première vice-présidente de Xavier Bertrand et un groupe UDI est déjà sur les rails (probablement présidé par Frédéric Leturque, le maire d’Arras), ce qui a probablement déterminé le maire de Roncq. Mais la nouvelle étiquette de Vincent Ledoux offre peut-être des éléments de réponse (voir billet précédent) sur la succession de Gérald Darmanin qui démissionne de son poste de député. Le maire de Roncq songe-t-il à occuper le fief législatif du maire de Tourcoing dont il est proche. Un combat jamais gagné d’avance, sa position de maire est certes un atout. Dans ce genre de scenario, il vaut mieux prendre position rapidement avant que les appareils n’en décident autrement et il y a fort à parier que les vocations vont se dévoiler d’ici peu, d’autres édiles du secteur affichent le même profil sur une terre qui penche à droite (Marie Tonnerre de Neuville en Ferrain, Gustave Dassonville d’Halluin, et même un Christian Vanneste qui ferait un come-back). Sa soudaine conversion aux valeurs du parti de Nicolas Sarkozy trouverait là une justification pratique. Histoire de garder un député LR. Mais aussi histoire de grossir les rangs des anti-sarkozystes dans la perspective de la primaire à droite et du centre. Enfin, son éventuelle élection au Palais-Bourbon l’obligerait à abandonner un de ses mandats. Celui de conseiller régional ? Mais si Gérald Darmanin adoube son successeur auprès du grand chef Xavier Bertrand, tout roule comme sur des roulettes…

Le shadow cabinet de Pierre de Saintignon. Ouh là ! L’ex-candidat socialiste aux régionales tient à rappeler à son vainqueur (est-il vraiment son vainqueur alors qu’il a été contraint au désistement ?) qu’il a été élu avec des voix de gauche. Il vient d’annoncer la formation d’un shadow cabinet sur le modèle anglais pour suivre au jour le jour le nouveau pouvoir régional. Le FN n’est donc pas l’opposant unique. Et c’est bien le statut de chef de l’opposition de gauche qui est en jeu. Manière aussi de faire pièce à cette conférence des parlementaires et présidents de conseils départementaux de tous bords imaginée par Xavier Bertrand et Gérald Darmanin pour “associer” la gauche – et la droite – aux décisions du nouveau conseil régional et tenter de faire oublier autant que faire se peut la drôle de démocratie régionale qui vient de surgir des urnes. Et qui n’aura que des avis à donner. Et qui fait songer à une sorte de conseil économique, social et environnemental bis – il a aussi évoqué une conférence territoriale de l’action publique, possibilité inscrite dans les textes. Attendons de voir l’usine à gaz. Précisons que ni Pierre de Saintignon, ni Martine Aubry – ni Patrick Kanner, ministre de la ville –  ne sont parlementaires. Pas question de laisser les petits copains députés ou sénateurs de gauche avec lesquels les relations sont parfois aigres-douces  – au hasard : Bernard Roman, Michel Delebarre, Dominique Baert ou Frédéric Cuvillier –  en tête-à-tête avec les grands élus régionaux de droite. CQFD.

4 Commentaires

  1. “Sa soudaine conversion aux valeurs du parti de Nicolas Sarkozy trouverait là une justification pratique” ou comment dire que Ledoux est un opportuniste sans valeurs. Si je me souviens bien : il a été vice-président de Aubry, il a soutenu Vanneste plutôt que Darmanin à la législative, il a adhéré à l’UDI pour ses valeurs, a reçu Jean Christophe Lagarde à roncq pour les régionales, a été élu avec l’UDI aux régionales et part tout de suite après aux Républicains : il sait encore où il habite ?

  2. Monsieur LEDOUX est un sacré opportuniste.
    Peut-être qu’il joue ce jeu à un moment où les mécanismes politiques changent.
    Certes la prose lue sur Facebook n’a pas valeur de sondage. Cependant la liberté de ton qui y règne peut laisser se profiler quelques tendances de fond. Si tel est le cas je réitère l’idée que Monsieur LEDOUX, qui se la joue très in, risque de passer pour un ringard.
    Un menteur de plus chez les Républicains. Mr LECERF a raison de les quitter.

  3. J’ai oublié de vous informer : quelques jours après le résultat des régionales, Pierre de Saintignon a été chargé d’une mission de développement économique international à la Métropole européenne de Lille par son président Damien Castelain, élu avec l’appui de la gauche en avril 2014 et successeur de Martine Aubry, maire de Lille dont PdS est le premier adjoint. Question : serait-il aussi bien retombé sur ses pattes si la droite l’avait emporté à la MEL ? Une institution qu’il connaît bien. Ouf !

  4. N’en jetez plus la coupe est pleine.

    Réveillonnons insouciants, rions de tout cela.

    Mais demain agissons.

    Merci Mr Prévost pour cette année de bons articles’

    A l.annee prochaine

    Henri DUPUIS

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .