RETOUR SUR...

Réflexions Par | 12H20 | 07 décembre 2015

Pierre de Saintignon, le retrait mais dans l’honneur ?

Pierre de Saintignon ne sera donc jamais président de Région. Avec 18% des voix, il est contraint au retrait pour laisser toutes les chances à Xavier Bertrand de battre le Front National. Point d’orgue d’une campagne où rien ne lui aura été épargné. Et en espérant que son sacrifice ne soit pas vain.

pierre-de-saintignon-5

Pierre de Saintignon ne sera donc pas “l’élu”. Photo : DailyNord.

C’était pourtant écrit. Il aurait dû être président, c’était prévu. Déjà, Daniel Percheron aurait dû ou aurait pu  lui transmettre le sceptre à mi-mandat, comme c’est courant parmi les assemblées, même si la pratique laisse à désirer. Sauf que le président ne l’a pas fait pour son vice-président, l’homme d’Aubry. Qu’importe, il suffisait d’attendre 2015 et là, Pierre de Saintignon remporterait la région Nord – Pas-de-Calais. Sauf que voilà, rien ne s’est passé comme prévu : la région s’est agrandie avec la Picardie, deux poids-lourds nationaux s’en sont mêlés et “Tiot Pierre”, comme l’a surnommé un Jean-Christophe Cambadélis pas très inspiré sur ce coup là, est rentré chez lui au soir du premier tour. Il a buté sur le dernier obstacle, sacrifié sur l’autel d’une stratégie politique qui échappe aux acteurs locaux.

L’inconnu, quand même

Pierre de Saintignon aurait certainement été un président de région compétent. Ça, on l’a déjà écrit. Mais assurément, quand on regarde les résultats, il n’était pas le meilleur des candidats. Il ne dépasse les 20% dans aucun des départements, et dans l’Aisne et dans l’Oise, où les gens les connaissent peu, c’est moins de 15%. Car c’est certainement l’un de ses drames, et DailyNord le relevait déjà il y a plus d’un an : Pierre de Saintignon a abordé cette campagne avec un sacré déficit de notoriété en dehors de ses terres nordistes. Lors de notre reportage sur la frontière Nord – Pas-de-Calais/Picardie, en octobre 2014, quasi personne ne réagissait à son nom. En temps normal d’élection, ça aurait néanmoins suffi (après tout, qui connaissait Daniel Percheron en 2004 et 2010 ?). Mais là, en face, il avait la présidente du Front National, Marine Le Pen, et l’ancien ministre, Xavier Bertrand. Même s’il a plus que bien réagi lors du fameux premier débat d’I-Télé, il faut le reconnaître : la télé fait en partie l’élection et Pierre de Saintignon n’a pas réussi à devenir le plus célèbre des inconnus, comme il en plaisantait.

Amis et peaux de banane

Pierre de Saintignon doit aussi compter ses amis ce matin. Car ils sont nombreux à avoir tenté de lui savonner la planche depuis des mois. Dans le département du Nord, avec notamment tous les épisodes de la fameuse constitution de la liste pour les régionales et cette guerre ouverte entre kanneriens et aubrystes (relire nos articles) ; au niveau national, où l’on a fait courir tantôt la petite musique d’Aubry qui devrait se présenter (on y reviendra plus tard), tantôt celle du retrait républicain entre les deux tours alors que le premier n’était même pas joué. Parfois le courage ne suffit pas. Il faut de la chance, aussi.

L’honneur malgré tout ?

Quelle trace laissera-t-il donc dans la politique nordiste ? Fidèle adjoint de Martine Aubry n’ayant pas réussi à s’émanciper ? Ou candidat de gauche à la Région qui n’a pas réussi à garder le conseil régional ? L’Histoire politique retiendra peut-être qu’en se retirant – sous l’impulsion du bureau national du PS, même si on présumait hier que ce serait son choix -, il y a eu un choix clair du Tout sauf FN. Si c’est suffisant dimanche pour que Xavier Bertrand l’emporte, on lui en saura peut-être gré. Si Marine Le Pen devient présidente de Région, même ce baroud d’honneur n’aura servi à rien.

4 Commentaires

  1. mais on croit rêver ! se retirer pour battre le FN ! Vous n’avez rien compris ! vous êtes bornés, obtus. si les Français se tournent vers le FN c’est qu’ils en ont marre des promesses. Ils veulent du travail, de la sécurité, Ils veulent des référendums sur l’immigration, sur le flux des migrants, sur vos choix des entrées de pays dans “votre Europe”. Ils veulent que la France redevienne une véritable république pas une dictature à votre sauce, mais de cela jamais vous n’avez bien trop peur des résultats. vous devriez être honteux de dire “je suis capable de tout pour battre le FN” Vous n’êtes que des carriéristes vous préférez vous retirer ce qui prouve votre manque d’attachement à notre région.

  2. Anny on ne sait pas très bien à qui vous vous adressez entre PDS et le journaliste. Mais vouer l’un ou l’autre aux gemonies n’est pas très rentable politiquement mais c’est l’un des travers des partis extrêmistes que de diaboliser ses adversaires.
    Si le FN gagne dans la region dimanche prochain, croyez vous une seconde que les emplois vont se créer par milliers, ce que vous appelez la sécurité s’ameliorer, un réferendum sur l’immigration s’organiser ((cad stopper les refugiés du Moyen Orient de chercher la sécurité d’une democratie ) ? Lisez lles noms sur la liste du FN regionale : ceux qui figurent dans les 10 premiers sont d’illustres inconnus et ne présentent aucune référence economique, juridique ou autre sur leurs capacités. Ils n’ont jamais présidé une collectivité, écrit un livre sur la region… Enfin, visiblement vous n’appréciez pas l’action de l’Union Européenne mais vous oubliez qu’il n’y a pas une “pissotière” ( ou usine comme Toyota, les lyc ées, les stations d’epuration etc..) construits dans la region la plus pauvre de France sans l’aide des fonds structurels européens qui ont, certaines années doublé, la capacité d’investissement dans la Region. Enfin, il y a le “comique “Marine le Pen, membre du Parlement européen, qui n’y met jamais les pieds mais qui reçoit une indemnité formidable pour des absences… Si le FN gagne, elle devra demander de l’argent à l’UE pour financer les projets de la Region, alors qu’elle la couvre d’insultes depuis des années… Faut il continuer ?

  3. Enfin, vous n’aimez pas la tragedie grecque parce que PDS se suicide politiquement pour respecter les engagements du PS. Même si on n’est pas d’accord politiquemenjt avec lui ça ne manque pas de grandeur . ça nous change des bêtises de la famille le Pen ! Rappelez vous le père pour qui les “sidaïques” ( sic) “transmettaient le sida par leur respiration”, la fille qui truandeles travaux d’un medecin en proclamant que “les hôpitaux font face à la présence alarmante de maladies contagieuses non européennes, liées à l’afflux migratoire”. Distingué n’est ce pas? Mais le clou, c’est la petite fille qui “la République ne prime pas sur la France “. Jouer sur les emotions primaires, c’est son fond de commerce car pour les centaines de millions de gens, la France, c’est la patrie de la declaration des droits de l’homme qui ont conduit des millions de personnes à venir s’y refugier tout le long du 19e du 20 e Et jusqu’à plus ample informé, ils sont venus parce que c’etait une republique ou des citoyens libres s’etaient donnés une Constitution et des lois pour se gouverner eux mêmes .

  4. Je ne suis pas convaincu que la reddition sans combat soit honorable.
    Ni que le vote contre ses convictions pour éviter le pire soit plus un acte démocratique qu’une manipulation électorale.
    D’autant qu’en l’occurrence il n’est pas évident de déterminer le pire, je n’y arrive personnellement pas au vu de l’arrogance de M Bertrand et de son mépris, régulièrement affiché, pour la gauche et ses électeurs.
    Qui dit de plus que les voies FN n’ont pas été artificiellement gonflées au premier tour pour justement provoquer la situation.
    Il n’y a guère, dans certaines circonscriptions, une partie de la droite votait communiste au premier tour pour éliminer le candidat socialiste au second et ainsi obérer toute chance d’élu de gauche.
    Les électeurs de gauche ne pourront pas voter pour quelque chose dimanche prochain car M Saintignon leur en a retirer toute possibilité.
    Enfin, l’alliance des voies auraient pu avoir lieu lors de l’élection du président de région, sans pour autant imposer quoi que ce soit aux électeurs. Mais il est vrai que la prime au vainqueur mise en place pour éviter les alliances contre nature pour cette désignation risque bien de se retourner contre ses créateurs, la perspicacité des stratèges du PS apparaît là encore.
    Pour ma part, au souvenir douloureux de 2002 et de l’ignorance complète du geste d’alors de la gauche par la droite dont M Bertrand reste l’un des plus fiers représentants, je sais ce que je ferai: une fois pas deux.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là