L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Dernières news politiques 2015…Pierre de Saintignon, Les Patriotes, Valérie Létard, …

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 31 décembre 2015

Pierre de Saintignon. Cinglante réplique de l’ex-candidat socialiste aux régionales qui a dû se retirer au bénéfice de la droite à la tonitruante interview de Claude Gewerc cette semaine, le président socialiste sortant de Picardie (sur la page facebook de PdS). Au nord de Paris, le parti socialiste aura probablement du mal à se recomposer et les ennemis qui s’affrontent aujourd’hui n’ont pas fini de se refiler le mistigri de l’échec des trois dernières élections, municipales, départementales et régionales. Bizarre, cette guerre des vaincus*. On voit bien les camps en présence, les aubrystes, affaiblis, la maire de Lille et Pierre de Saintignon, son premier adjoint, et le clan des “lillois” rassemblé depuis l’hôtel de ville autour de Marine Aubry, Audrey Linkenheld et Gilles Pargneaux. Et la “bande à Kanner”, en mal de revanche, celle du ministre de la ville, qui a fait de Lille son objectif, un pied dans la région, un pied à Paris, comme Frédéric Cuvillier, le député-maire de Boulogne-sur-mer, qui tacle régulièrement PdS (voir billet sur le shadow cabinet), ou les députés Bernard Roman à Lille, Yann Capet sur le littoral, Dominique Baert, député-maire de Wattrelos,…et bien d’autres encore. Mais l’autre ligne de fracture se situe peut-être entre les deux régions fusionnées de force, le Nord-Pas de Calais et la Picardie, voire entre le Nord et le Pas de Calais. Caude Gewerc repoche le lillocentrisme et crie à l’abandon d’Amiens capitale. PdS regrette ne pas avoir été soutenu par certains picards ou d’autres, qui regardaient vers le littoral ou les grandes plaines agricoles (Daniel Percheron,…). Fracture culturelle et historique entre deux régions qui ont de si grandes différences, écart entre les pratiques politiques aussi entre le Nord et le Pas de Calais, on songe à ces planètes militantes si éloignées et l’antagonisme ne demande qu’à resurgir au gré des chocs électoraux. Quand l’histoire rejoint la géographie…

*  Mise à jour 2/01/2016 : Et retour à l’envoyeur de la part de Frédéric Cuvillier, député-maire PS de Boulogne-sur-mer sur son compte twitter : “Déclarations de Percheron “minables”, de Gewerc “consternantes”, de Cuvillier “indignes”… Un vœu pour 2016, que PDS se taise… Et médite.”  Elle va être longue cette année 2016…

Valérie Létard. Selon un ténor UDI de la région, la sénatrice UDI élue au conseil régional aurait décidé d’abandonner le conseil municipal de Valenciennes et donc la présidence de la communauté d’agglomération Valenciennes métropole qu’elle occupe depuis 2008. L’intéressée quitte donc ses engagements locaux à contrecoeur et se range derrière l’intérêt du parti, qui s’est fait de plus en plus pressant ces derniers jours et dont elle est la numéro un dans le Nord. Abandonner le fauteuil sénatorial risquait d’ouvrir une séquence d’instabilité (voir billets consacrés au sujet) entre les groupes politiques de la majorité au palais du Luxembourg. Madame Létard avait été réélue en 2011 sur une liste panachée UMP/UDI. A l’UDI, on ne veut pas que le fauteuil sénatorial soit occupé par un Républicain ! De plus, la proximité relative des prochaines sénatoriales prévues pour 2017 ont également commandé le statu quo. On sait que les combats de sénateurs sont les plus âpres surtout quand il s’agit de dresser les listes ! Et que Valérie Létard s’implique beaucoup dans son mandat de parlementaire. Pourquoi raccrocher alors ? Au conseil régional, elle sera la première vice-présidente à l’égalité des territoires comme l’a promis Xavier Bertrand. Dans ce cas de figure, c’est Laurent Degallaix, le vice-président aux finances et député-maire de Valenciennes, qui est le mieux placé pour lui succéder à Valenciennes métropole. Réponse bientôt. Peut-être lundi lors de la séance d’installation du nouveau conseil régional.

Les Patriotes. C’est le nouveau nom que le Front national va mettre en avant. Destiné à remplacer petit à petit le rassemblement Bleu Marine, jugé trop personnalisé, et qui vise à réunir des personnalités issues de la société civile ou d’autres mouvements et qui partagent les idées du FN sans s’y associer (comme le député Gilbert Collard). Le nom est en gestation depuis le début de l’année 2015, ce n’est pas un secret, et Florian Philippot le couve en attendant le bon timing. Sera-ce pour la présidentielle ? A terme, Les Patriotes – au FN, on dément s’inspirer de l’opération Les Républicains – pourrait même devenir le nouveau nom du parti de Marine Le Pen et englober les deux formations. On souligne que la présidente du FN a beaucoup insisté ces derniers temps sur le clivage entre mondialistes et patriotes. Ce qui est rigolo c’est que Les Patriotes sont le titre d’un – bon – film sorti il y a une vingtaine d’années et signé Eric Rochant autour des services secrets israéliens. Et qui traitait surtout de l’art de la manipulation et de la dissimulation. Un vrai résumé de la politique d’aujourd’hui.

Marc-Philippe Daubresse. Jamais deux sans trois. Troisième mauvais Nouvel An d’affilée pour le député-maire LR de Lambersart. Il y a deux ans ses opposants à la municipale lambersartoise le coinçaient dans les cordes et il s’en sortait in extremis couvert de bleus. L’année dernière, c’est ce garnement régicide de Gérald Darmanin, maire de Tourcoing, qui lui rappelait son âge et l’usure du temps. Cette semaine, sa démission-défection du conseil régional ( voir pourquoi Daubresse démissionne) où il était élu en quatrième place sur la liste LR/UDI du Nord et en situation avérée de cumul dont il avait parfaitement conscience a fait exploser en quelques heures le compteur à commentaires sous l’article de VDN annonçant sa “démission accomplie”: 76 au dernier pointage ! Un record ?  Il pourra toujours se consoler en se disant que quelques-uns sont des messages de soutien sur le mode intéressé. A l’année prochaine !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord.

Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix !

Voir la bio de Marc Prévost : Ma Bio & my Way

Contacter Marc Prévost

Pour toute remarque, question, vous pouvez contacter l'auteur du Petit Théâtre de Martine Aubry en laissant un message par là .

LES + LUS