L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Quelques news politiques…Gérald Darmanin, EE-LV/Parti de Gauche, Marine Le Pen,

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 05 novembre 2015


René Girard a influencé Gérald Darmanin. Sur son compte twitter, le député-maire LR de Tourcoing rend un hommage appuyé au philosophe et anthropologue chrétien disparu ces jours-ci. Fort bien. Ce qui est amusant c’est que René Girard est le théoricien du désir mimétique, à l’origine de nos sociétés modernes et de leurs conflits : en substance, on désire ce que l’autre désire, ce qui fait naître rivalités et concurrence. Un désir d’actualité au moment où le numéro 2 sur la liste du Nord de Xavier Bertrand rend publiques les listes départementales de ses collègues pour les élections régionales, et en particulier celle du Nord, si difficile à composer. Et où chacun et chacune désirent la place de l’autre...Il récidive dans la Voix du Nord en taclant – une nouvelle fois – son pote Marc-Philippe Daubresse – député-maire LR de Lambersart : « Il voulait être numéro deux…mais je suis maire d’une plus grosse commune… ». Deux actes manqués.

Coup d’oeil sur les listes EE-LV-Parti de gauche à l’élection régionale. Aux côtés de Sandrine Rousseau, tête de liste régionale, Marine Tondelier (Pas de Calais, conseillère d’opposition à Hénin-Beaumont), Laurent Matejko (Parti de gauche), Emmanuel Cau, Madjouline Sbaï, pour ne citer que les candidats en position éligible et qui ont presque tous côtoyé le pouvoir régional socialiste sortant, on note la présence marquée de Nouvelle Donne, le mouvement fondé par Pierre Larrouturou, concepteur de la semaine de 4 jours, plusieurs fois adhérent du PS et élu régional en Ile-de-France sous l’étiquette EE-LV qu’il a quittée – tiens donc, dans les deux cas, comme pour aplanir les angles entre les deux tours… Eligible à condition de dépasser les 10 % au premier tour  – entre 5 et 10 % même scenario mais le poids politique est moindre donc le nombre de places aussi – et de rejoindre la liste socialiste de Pierre de Saintignon. Qui devra faire des places aux écolos et ne pas imiter (voir René Girard ci dessus…) un Gérard Caudron, le cinquième sur la liste du Nord, qui avait éjecté les verts de Sandrine Rousseau, tout juste à moins de 10 % aux dernières municipales à Villeneuve d’Ascq. Les écolos, boucs émissaires ou pas (encore Girard…) ?

« Bruno Bonduelle ! Toujours le même… ». Revu l’interview de Marine Le Pen sur LCP. La candidate aux régionales ne s’est pas privée de renvoyer dans les cordes Bruno Bonduelle, ancien industriel du groupe éponyme et ancien président de la chambre de commerce, qui avait signé il y a quelques jours dans ECO 121 un édito cinglant sur le risque de catastrophe économique d’une région présidée par elle-même. « C’est un homme politique », « un européiste « …le conseil d’administration du groupe ferait bien de lui demander d’être un peu plus réservé… », a-t-elle lancé, se référant  à l’engagement, d’ailleurs manqué, de Bonduelle – à Génération Ecologie, tendance Madelin- aux régionales de 1998 dans le Nord-Pas de Calais. Marine Le Pen était d’ailleurs élue cette année-là sur la liste FN. Le piquant de l’histoire, c’est que Bonduelle est un ardent défenseur de longue date de la rationalisation de la carte territoriale du pays. Rationalisation qui profite bien à …Marine Le Pen, avec la fusion des deux régions. Qui, elle, oublie que si son objectif de la région la moins imposée de France est atteint un jour*, ce sera entre autres grâce à ces entreprises qui réussissent et qui paient beaucoup d’impôts pour compenser, et qui en font payer en créant des emplois – sous réserve de ne pas délocaliser – , voire à ces patrons milliardaires qui restent vivre en France. Comme Bonduelle.

* Je suis resté un peu interloqué par la Une de La Voix du Nord : « Un million de pauvres », un constat certes incontestable et validé par le Secours catholique. Mais aussi un formidable écho au programme économique de Marine Le Pen actuellement martelé, et puisé aux meilleures sources du PC des années 70 voire du Syriza première formule – en quelques années, le FN est devenu le premier parti ouvrier en France et celui des précaires.


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord.

Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix !

Voir la bio de Marc Prévost : Ma Bio & my Way

Contacter Marc Prévost

Pour toute remarque, question, vous pouvez contacter l'auteur du Petit Théâtre de Martine Aubry en laissant un message par là .

LES + LUS