ENTRETIEN RÉGIONALES

Réflexions Par | 07H15 | 27 octobre 2015

Sylvain Blondel, Nous Citoyens : “Nous nous adressons aux déçus de la politique”





Les Régionales, c’est dans cinq semaines. D’ici là, DailyNord donne la parole à toutes les têtes de listes. Quels sont leurs projets pour la Région ? Leurs motivations ? Leurs stratégies ? Troisième interview avec un jeune premier : Sylvain Blondel, tête de liste de « Nous Citoyens », mouvement lancé en 2013 par l’entrepreneur Denis Payre.

Retrouvez les différentes interviews des têtes de liste aux Régionales Nord – Pas-de-Calais/Picardie.

sylvain-blondel3

Sylvain Blondel, candidat aux Régionales pour Nous Citoyens. Photo : DailyNord.

DailyNord : Le mouvement que vous représentez est peu connu. Où vous situez-vous sur l’échiquier politique ?

Sylvain Blondel : J’estime que le clivage droite-gauche ne signifie plus rien, que les lignes de fractures se situent davantage entre libéraux et étatistes, souverainistes et européens. La nuance entre Mélenchon et Le Pen est par exemple très ténue. Le discours de vérité de Denis Payre me plait : des dépenses publiques trop conséquentes, un secteur marchand asphyxié… Des choses que tout le monde dit tout bas, mais que l’on n’ose pas dire quand on est candidat aux élections.

DailyNord : Un peu comme Bayrou en 2007 ?

Sylvain Blondel : Oui tout à fait. Mais Bayrou n’a pas su rassembler sur son nom.

DailyNord : En 2013, vous choisissez donc « Nous Citoyens »… 

Sylvain Blondel : Oui, j’avais envie de m’investir dans la vie publique. J’ai regardé l’offre et j’ai vite compris que tout venait d’en haut. Dans les réunions publiques, les gens étaient âgés. Sans idées. En 2012, sur le site de Nicolas Sarkozy il n’y avait même pas d’onglet programme. Nous nous adressons aux déçus de la politique.

“La marge de manoeuvre se situe sur les dépenses, pas sur les recettes”

sylvain-blondel1

Le jeu de DailyNord : où a été prise cette photo ? Photo : DailyNord.

DailyNord : Vous parlez beaucoup de la dépense publique…

Sylvain Blondel : Parce que les autres n’en parlent pas ! Quand on pense que le site du Conseil régional ne donne aucune donnée chiffrée nécessaire à une bonne information (ce n’est pas faux, ndlr  ). La marge de manoeuvre se situe sur les dépenses, pas sur les recettes. Il faut agir sur les budgets de fonctionnement que l’on peut réduire de 20 %, notamment dans les services généraux et le poste sport culture loisirs.

L’un des arguments du pouvoir sortant, c’est de dire qu’avec la Picardie l’endettement global sera moins fort. Il ne faut pas s’en satisfaire.

DailyNord : Côté investissement, il faut revenir sur certains projets ? 


Sylvain Blondel : Prenons le Canal Seine-Nord, la région participe à hauteur de 250 millions. Or, on sait que le budget de départ d’un tel équipement va augmenter inévitablement. La part régionale va passer à 400 millions. Comment le financer ?

DailyNord : Et les transports ? 


Sylvain Blondel : La région est liée à la SNCF par des contrats léonins. En 2019, nous pourrons mettre en concurrence le secteur pour rénover l’existant et optimiser le réseau. J’ajoute qu’à titre personnel, je n’ai pas de voiture et que je me déplace uniquement en train et à vélo.

DailyNord : Vous êtes président, votre première décision ?

Sylvain Blondel : La transparence et la proximité. Nous rendrons des comptes. Pour rétablir la confiance. Les objectifs sont-ils atteints ou pas ? La décentralisation de 1983 a abouti à une centralisation régionale.

Bio express

Né il y a 35 ans à Saint-Omer, Sylvain Blondel a grandi près de Thérouanne au sein d’un famille de la petite classe moyenne. Après le bac, ce petit-fils d’agriculteurs fait l’IESEG à la Catho, puis part faire son tour d’Europe (Angleterre, Pologne, Hongrie) durant lequel il met ses compétences de cadre en organisation au service de firmes internationales (IBM, Philip Morris). Il revient à Lille en 2011, suit des cours de management à l’IAE avant de devenir ingénieur commercial dans une société tourquennoise de conseil en gestion documentaire.

Issu d’une famille non politisée, sans engagement associatif, ce célibataire sans enfants avoue avoirété séduit par François Bayrou en 2007, mais déçu par l’incapacité à rasembler du Béarnais. Tombé sous le charme du discours de Denis Payre, il adhère à Nous Citoyens en 2013. Actuellement sans emploi, il prévoit de monter sa propre entreprise. Ce sera pour après les élections, dans lesquelles il compte bien s’engager à 100%.

Après le premier tour, “on verra”

DailyNord : Si vous n’arrivez pas en tête au soir du premier tour, que faîtes-vous ?

Sylvain Blondel : On verra. Nous allons d’abord faire entendre notre message.

DailyNord : Vous avez été sensible aux assauts d’amabilité de Valérie Létard à vore égard lors du premier grand débat entre les candidats régionales organisé par le Club de la presse Nord – Pas-de-Calais ?

Sylvain Blondel : J’ai remarqué. C’est très sympathique

DailyNord : Restons à Valenciennes. Didier Legrand, candidat borlooiste dissident aux dernières municipales, avait Denis Payre pour suppléant. On imagine qu’il sera sur votre liste ?

Sylvain Blondel : Non.

DailyNord : Pourquoi ?

Sylvain Blondel : Vous lui demanderez.

“Les conflits d’ego, c’est la nature humaine”

sylvain-blondel4

Sur la Grand’Place de Lille, Sylvain Blondel croise par hasard (si vraiment !) un de ses colistiers. Ne reste plus qu’à trouver les 178 autres. Photo : DailyNord.

DailyNord : N’est-ce pas décourageant quand on s’engage en politique de s’apercevoir que même dans les petits mouvements, les querelles d’ego prennent le dessus (voir le chassé-croisé entre Denis Payre et Jean-Marie Cavada) ?

Sylvain Blondel : C’est ce qui rend la démocratie représentative compliquée. Les conflits d’ego, c’est la nature humaine. Il faut se battre pour passer au-dessus de ça.

Retrouvez les différentes interviews des têtes de liste aux Régionales Nord – Pas-de-Calais/Picardie.

DailyNord : Aux dernières départementales, Nous Citoyens n’avait pas de candidats dans la région, c’est donc la première fois pour ces régionales, cela ressemble à un galop d’essai…


Sylvain Blondel : Nous serons désormais présents à toutes les élections législatives, européennes (Nous Citoyens a récolté 1,49 % de suffrages aux européennes de dans la circonscription du nord-ouest, ndlr)

DailyNord : vous ne parlez pas du problème des migrants/réfugiés, pourquoi ?

Sylvain Blondel : On n’en parle pas parce que ce n’est pas une compétence régionale. Mais on interpellera fortement.

DailyNord : Qu’avez vous voté à la présidentielle de 2012 ?

Sylvain Blondel : C’est indiscret…J’ai toujours voté. Mais nos listes sont apolitiques.

DailyNord : Vous préparez déjà la présidentielle de 2017 ?

Sylvain Blondel : Oui, il faudra être présent.

DailyNord : 
Pour Denis Payre ou un autre candidat ? 

Sylvain Blondel : Nous verrons bien.

Toute l’actualité, toutes les interviews, toutes les analyses sur les Régionales Nord – Pas-de-Calais/Picardie, c’est par là.

Un peu plus de DailyNord ?

6 Commentaires

  1. Je résume : “Pour faire honte aux politiciens classiques, présentons-nous aux élections”

    Je ne suis pas convaincu.

  2. réduction du budget culture / sport (faudrait préciser ce qui sera réduit)

    je ne me déplace qu’à vélo ou à pied : tant mieux si votre secteur est bien desservi, perso, je ne vais pas me taper 40 kms en vélo tous les jours.

    Vous ne parlez que de dépenses, pas des citoyens, pas des campagnes, on a l’impression de lire un programme ultraliberal

  3. Merci à Dailynord de nous proposer une vision plus large , qu’Europe 1, du potentiel politique régional.
    Je suis très enthousiaste face à cette nouvelle offre, et suis touché par les commentaires d’autres lecteurs.
    Mr SOISSONŚ, ne trouvez vous pas logique et courageux de faire des propositions différentes ? Tous les politiques ne sont pas mauvais,cependant certains le sont tellement, qu’ils pénalisent les autres. Et ces derniers ne se défendent pas assez au sein de leurs partis.
    Mr DELPIQUES, pourquoi voudriez vous circuler à velo si tel n’est pas votre choix?
    Concernant les réductions budgétaires, la difficulté à obtenir des chiffres précis réduit la possibilité de donner des arbitrages précis.
    Ne vous mettez pas à l’abri des bonnes nouvelles : votez NOUS CITOYENS

  4. @DUPUIS : “logique et courageux de faire des propositions différentes” ?

    Au contraire je crois que nous autres électeurs nous polarisons trop sur les élections, et pas assez sur ce qui se passe entre elles.

    1 journée d’élection sur six ans de mandat = 0,0456%

    Il faut qu’on s’occupe des élus tout le temps. Qu’on les fasse ch… si nécessaire. Qu’ils cessent de croire qu’ils ont la belle vie. Évidemment faut s’y mettre à plusieurs.

    Une liste de plus la belle affaire…

  5. Cher Laurent S
    Je vous rejoins dans ce sens que notre rôle de citoyens est d’interpeller les candidats lors de la campagne et de rester vigilant, une fois les élus connus.
    Je trouve malheureux de penser que les aider à se souvenir de leurs engagement soit synonyme de les faire chier. Même si j’ai vécu ces réactions édifiantes d’élus surpris que des électeurs naïfs aient pu donner du crédit à leurs promesses.
    Mais que faire, râler seul dans son coin, ou organiser une forme de résistance citoyenne. Car aujourd’hui l’écart se creuse. En tant que citoyen, je ne me sens plus représenté par cette élite, qui se partage les places et s’organise pour toujours confisquer plus de pouvoir.
    Je vous sens à la fois concerné par la politique de notre pays et rageur face à certaines situations. Je vous invite à transformer votre mécontentement en force d’action. Nous sommes plusieurs et accueillants.
    Pour une vigilance citoyenne constante et pas seulement le temps des élections.
    Aujourd’hui, l’efficacité garantie c’est NOUS CITOYENS !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire