ANALYSE

Réflexions Par | 07H15 | 07 octobre 2015

Pourquoi y-a-t-il autant de parlementaires sur les listes des régionales ?

Ce n’est plus un hasard : plusieurs parlementaires (députés, sénateurs) sont en position éligibles sur les listes des régionales. Un attrait nouveau pour les choses locales ? Ou une manière de préparer la perte du mandat national en 2017 ?

Photo : Baziz Chibane.

Gérald Darmanin serre des mains. Demain, en cas d’élection à la Région, il abandonnera son mandat de député. Christian Vanneste est sur les rangs. Photo archives : Baziz Chibane.

Gérald Darmanin l’a dit : s’il est élu à la Région, comme il ne compte pas abandonner la mairie de Tourcoing, c’est son poste de député qu’il quittera en vertu du cumul des mandats. Il ne va pas être le seul à devoir faire un choix dans ce cas-là, notamment à droite, dans la région : citons les exemples du député-maire de Chantilly, Eric Woerth, qui porte la liste dans l’Oise. Ou encore la sénatrice-maire de Calais, Natacha Bouchart qui est la figure de proue de celle du Pas-de-Calais. Sans oublier Valérie Létard, sénatrice-présidente d’agglomération, Marc-Philippe Daubresse, député-maire de Lambersart, et bien sûr celui qui les emmène l’ensemble, Xavier Bertrand, député-maire de Saint-Quentin. A gauche, les exemples ne manquent pas non plus : Frédéric Cuvillier, député-maire de Boulogne-sur-Mer ; Anne-Lise Dufour-Tonini, députée-maire de Denain, etc. Toutes ces personnalités, si elles sont élues, devront faire un choix : garder leur mandat parisien ou privilégier le local.

Un mandat régional plus attirant…

Observerait-on le retour d’une certaine appétence pour le mandat régional ? Il y a certainement un peu de ça. Dans leur nouvelle version, les grandes régions de France devraient être des exécutifs de plus en plus importants où se prendront des décisions majeures pour l’avenir du territoire. En plus, dans les assemblées régionales, les premiers élus de la majorité auront bien plus de pouvoir et de résonance que quand ils sont à Paris perdus au milieu de l’hémicycle avec 570 autres députés ou 323 sénateurs, à voter des lois venues d’en haut. Et à subir la concurrence de collègues qui parlent plus haut qu’eux, bref de ces ducs installés à Paris qui sont meilleurs en politique qu’un baronnet local. Pourquoi s’escrimer à ne prendre qu’un petit rai de lumière au Palais Bourbon ou au Palais du Luxembourg, alors qu’on peut avoir sa bobine en grand au journal régional ?

Reste une question essentielle. Si l’on fait une croix sur un mandat de parlementaire, fini les 5000 euros d’indemnités, le service restauration des assemblées, son très généreux  – et scandaleux – système de retraites (assez opaque dans ses modalités et il n’est pas interdit de penser que l’on puisse encore cotiser un certain temps après avoir quitté la fonction) et cette merveilleuse indemnité représentative pour frais de mandats (IRFM) sur laquelle nos parlementaires sont très, mais lors très discrets – l’enquête de DailyNord sur le sujet avait rencontré quelques difficultés -. A croire que certains (e) pensent avoir fait le plein de ces privilèges. Et l’on espère que les futurs conseillers régionaux ne se voteront pas une série d’augmentations et d’avantages une fois élus et se mettront au régime sec (indemnités, parc de voitures, séminaires et voyage d’études, caisse de retraite,…). Après tout une grande région de six millions d’habitants le vaut bien.

… mais un  calcul politique évident

Cette profusion de parlementaires sur les listes aux régionales peut donc s’expliquer ainsi. Mais seulement en partie. Parce qu’il ne faut pas être dupe de cette soudaine appétence pour le mandat régional. En 2017, la loi anti-cumul des mandats de François Hollande entrera en vigueur. Régionales ou pas, il s’agira pour tous les élus cités plus haut (et d’autres) de choisir un mandat. On ne pourra plus être député-maire ou sénateur-maire. Mais on pourra encore être conseiller régional-maire, mieux vice-président si l’alternance arrive, et éviter de se morfondre dans son seul hôtel de ville. Une motivation de plus, n’en doutons pas, dans le choix de certains élus de la Nation de se placer en bonne position sur les listes des régionales.

Un peu plus de DailyNord ?

3 Commentaires

  1. Non mais vous vous rendez compte de ce que vous écrivez ? La caricature que vous nous faites des hommes politiques, qui ne seraient à vous lire qu’uniquement intéressés que par les privilèges, “leur” raisonnance et le pognon, nourrit le populisme ambiant et épouse les accents frontistes. Vous vous rendez compte que vous alimentez sans vous en rendre compte le Front National ?

    Mettez votre article sur Novopress, il passe bien aussi …

    Vous faites de belles interviews de nouveaux maires, à leur rencontre vous vous rendez compte qu’ils ne sont pas dans la caricature que vous alimentez vous même. Alors que diable, de la rigueur et de la responsabilité.

  2. La presse n’a point besoin de caricaturer les élus une partie de notre classe politique s’en charge.
    Afin de faire le tri entre les calculateurs et les nombreux élus porteurs d’idéees et de valeurs au service du pays, une initiative simple leur est proposée.
    Chers parlementaires, qui aujourd’hui annonçez votre dévouement total pour notre Région, ne laissez pas la suspiscion s’installer : DEMISSIONNEZ AUJOURD’HUI DU MANDAT QUE LA VICTOIRE VOUS EMPECHERA DE POURSUIVRE A SON TERME.
    Ainsi vous nous prouverez la confiance que vous avez en la victoire et votre sens de l’intérêt commun.
    Vous ne pouvez pas pleinement remplir la lourde tâche qui vous est confiée, puisque vous allez battre le pavé et la campagne pour annoncer votre programme et votre soutien sans faille à votre tête de liste. Les affaires de votre commune, de votre circonscription sont trop importantes pour souffrir une mise entre parenthèses.
    Contrairement à JEAN-JEAN, je remercie Dailynord de mettre en exergue ce dysfonctionnement de nos institutions.
    Cerains politiques se trouvent plus souvent en campagne que dans l’action. Un petit retour sur la succession des campagnes donnent le vertige : présidentielles, législatives, municipales (et agglo ou communautés de commmunes), départementales et prochainement régionales. Avec, pour assaisonner, le tout des primaires!!!
    Je reconnais, Mr JEAN-JEAN, que les élus vertueux (et ils sont nombreux) subisssent cette mauvaise réputation. Mais qu’ils fassent le ménage dans les rangs. Brandir la menace permanente du FN n’est plus un argument. Ceux qui ont nourri un tel sentiment chez les citoyens modérés doivent prendre leur responsabilité.

  3. Je relisais l’article,avec lequel je suis d’accord,ce qui,au passage m’informe que le forumeur ” JEAN JEAN ” lit Novopress..Ici,dans mon secteur,la maire ( ultra-sarkozyste,pour info) est aussi sénateur ( dont la fiche d’assiduité la place dans les 100 derniers,y compris sur ses interventions..)..Après avoir viré son adjoint ( de gauche,eh oui,de gauche dans une majorité sarkozyste )elle a fait main basse sur la présidence de ” Cap Calaisis “,après avoir viré ledit sus nommé,Blet.Dont elle avait favorisé le poste de président de ladite agglo…Dans les élections régionales à venir,elle a décidé d’être tête de liste régionale PDC,afin de faire barrage au FN…Faire barrage au FN ?..On comprend que nonobstant sa lutte pour que ” Calais se relève ” ( son slogan électoral),Calais n’est plus son problème majeur..Elle a maintenant les crocs enfoncés dans le parquet politique,et toutes les cumulations de mandat seront bonnes pour elle..Je crois même qu’elle fait partie du bureau national des ” républicains ” chargée de la politique de la Ville ..Est-ce que je me trompe ?Madame Bouchart n’est plus le maire adéquate de Calais..

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire