À RETENIR

DailyUne Par | 08H20 | 12 octobre 2015

Nord – Pas-de-Calais/Picardie : le journal des régionales #5

Comme chaque début de semaine, le point sur les dernières actualités concernant les régionales. On y parle notamment de la rumeur Christophe Porquier (ex-tête de liste EELV dans la Somme) sur la liste Pierre de Saintignon… avec le principal intéressé.

14matinee-second-tour

Une urne qui ne demande qu’à être remplie. Allez, c’est pour bientôt… Photo : DailyNord.

Christophe Porquier n°3 sur une liste socialiste… ou pas !

Elles courent, elles courent les rumeurs ces temps-ci. A la fin de la semaine dernière, c’est celle de Christophe Porquier, démissionnaire de la tête de liste EELV dans la Somme il y a peu, qui se met en branle. Le vice-président du Conseil Régional de Picardie serait n°3 sur la liste PS dans la Somme. DailyNord lui a demandé ce qu’il en pensait : “Aujourd’hui, rejoindre la liste portée par Pierre de Saintignon n’est clairement pas envisageable“. Même s’il l’a rencontré le week-end dernier dans le cadre de l’Appel aux hommes et aux femmes de bonne volonté (porté entre autres par Pierre Mathiot, Sylvain Petit et Alain Thirel) et qu’un poste a bien été évoqué, assure-t-il : pas simplement numéro 3, mais plutôt celui de la tête de liste dans la Somme ! Le maire d’Abbeville, Nicolas Dumont, tête de liste actuelle pour le PS dans le département picard, appréciera.

Pourquoi donc ne va-t-il pas plus loin dans les discussions ? “Je ne peux pas me ranger derrière toute tactique qui conduirait à l’élection de Marine Le Pen. Il faut une clarification de la gauche sur ses intentions d’entre-deux tours. Par ailleurs, il faut changer la manière de faire la liste, avec des personnes qui ne cumulent pas les mandats et qui incarnent le renouvellement et non les partis“. Une pierre dans le jardin des parlementaires notamment.

La porte est-elle définitivement fermée donc ? “Je veux bien y réfléchir s’il y a un vrai signal d’ouverture.” Avant d’ajouter que contrairement à ce que déclarent ses détracteurs,  il n’est pas à la recherche d’un poste à tout prix. “Pendant mon mandat en Picardie, j‘ai toujours tenu à garder mon poste à mi-temps  (il est CPE dans un lycée d’Amiens) et en décembre, je le reprendrai. Je suis libre d’être candidat ou pas“.

Ces soutiens qui n’en sont pas

Vous ne comprenez plus rien entre le Front de Gauche, le Parti de Gauche, le PCF. Rassurez-vous, dans les formations aussi, on a l’air perdu. En témoigne ce billet sur le blog du Parti de Gauche de la Somme : “Dolorès ESTEBAN, présidente du groupe « Front de Gauche, gauche solidaire et communiste » au Conseil départemental de la Somme et nouvellement élue Co-secrétaire du Parti de Gauche (PG) dans ce département“, apparaissait sur un quatre pages de soutien à Fabien Roussel, candidat PCF. Candidat qu’elle ne soutient pas puisque le Parti de gauche s’est rangé derrière Sandrine Rousseau. Oui, on sait c’est compliqué.

Un Parti de Gauche de la Somme… qui ne s’alliera pas au PS au second tour

Toujours sur le site du Parti de Gauche de la Somme – qui va devenir notre lecture préférée -, on apprend que le PG conditionne sa participation aux élections régionales à plusieurs préalables. Une “tête de liste PG pour le département” et surtout “dans la perspective où la liste PS serait devant celle de l’alliance de gauche : Pas d’union au second tour des composantes PG de la liste avec le PS ; Pas d’union au second tour avec le PS de l’ensemble de la liste.”  Nous qui avions compris que le Parti de Gauche était dans le rassemblement de Sandrine Rousseau qui vise elle l’alliance avec les autres forces de gauche au second tour…

Pour Martine, c’est non et toujours non !

Nein, no, non, mais en quelle langue va-t-elle devoir le dire ? Alors qu’elle est poussée par Manuel Valls et Patrick Kanner à se présenter – pas forcément pour les raisons les plus avouables d’ailleurs : c’est une manière aussi de lui faire porter le chapeau en cas de défaite et de s’en débarrasser définitivement -, Martine Aubry est obligée de réaffirmer qu’elle ne compte pas prendre la place – pas enviée – de Pierre de Saintignon. “Ceux qui continuent à défendre cette petite musique sont ceux qui ne souhaitent pas la victoire de Pierre » déclare-t-elle au Monde avant de les inviter à bosser dans leurs ministères. Titine de Fer dans ses oeuvres.

La petite phrase de la semaine

Signée Pierre de Saintignon : “Mais je suis ici pour l’élection régionale et je n’ai jamais accepté de poste national” a-t-il déclaré en visitant une usine (La Voix du Nord). Mais lui a-t-on vraiment proposé un poste national ? Du genre Secrétaire d’état comme la rumeur le prétendait ? Ok, on sort.

La petite phrase de la semaine (bis)

Toujours PDS sur France Info cette fois-ci : “Pour elle (Marine Le Pen, Ndlr), comme pour Xavier Bertrand, la région, c’est Saint-Cloud – Bruxelles” au travers des vitres du TGV“. Une petite phrase que n’a pas manqué de relever Le Figaro… car Gérald Darmanin avait prononcé peu ou prou la même il y a quelques semaines. De quoi permettre à Steeve Briois de bondir sur l’UMPS.

Comment faire campagne dans la région sur un sujet international ?

Demandez à Xavier Bertrand. Selon L’Express, le candidat – par ailleurs député – a présenté “un projet de résolution parlementaire pour instaurer un blocus maritime au large de la Libye“. 116 parlementaires l’ont signé. Bloquer les départs depuis l’Afrique… en espérant que ça ait une résonance à Calais, sujet central pour la droite dans la campagne des régionales, tout un art.

Et sinon, le Nord – Pas-de-Calais/Picardie doit devenir un avant-poste

Marine Le Pen faisait campagne ce week-end. A Ressons dans l’Oise. A retenir de la lecture du Courrier Picard : “la Région n’est pas la première marche de mon ambition présidentielle (en 2017), mais un avant-poste”. Vous avez trois heures pour méditer.

Les têtes de listes sur DailyNord

Bonne nouvelle, chers lecteurs ! DailyNord a commencé la semaine dernière une grande série d’interviews des têtes de listes aux Régionales. Tous les chefs de file ont été sollicités – on attend encore des réponses -, mais rendez-vous d’ores et déjà pour la première invitée ce mardi. Il s’agit de Sandrine Rousseau, à la tête d’un rassemblement EELV/Parti de Gauche/Nouvelle Gauche socialiste/Nouvelle Donne.

1 Commentaire

  1. Un groupe d’usagers des transports domicile-travail veulent se faire entendre avant les élections régionales de décembre 2015. Ils ont mis en ligne une pétition pour le rattachement de l’Oise à l’Île de France, car 25% des actifs de l’Oise travaillent en Île de France. Ils veulent ainsi sensibiliser les candidats sur l’injustice tarifaire sur les transports domicile-travail.
    Vous pouvez visualiser la pétition à cette adresse : http://www.mouvement.social/modules/xpetitions/index.php?id=1
    Bien cordialement

    C. Février

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire