Dans la corbeille de la mariée

Petite histoire Par | 07H28 | 22 octobre 2015

En Picardie, les légendes ne s’en laissent pas conter

Pour ce septième épisode qui scanne les us et coutumes picardes, à la veille de la grande fusion, sortons un peu du réel et voguons sur les flots de l’imaginaire, des histoires séculaires transmises de générations à générations picardes. DEs légendes, des vraies ! Ce patrimoine immatériel nous propose des histoires d’hirondelles, de fontaine bleue, d’« éternueu » et autres bête blanche. De Guise au Vimeu en passant par Villers-Bocage et Corbie, embarquement immédiat pour ce folklore propre à chaque territoire. En espérant que cela n’influera pas sur les discours ou autres affirmations que nous distilleront nos candidats aux régionales.

Commençons par le loup-garou du coin mais version Speedy Gonzalès mâtiné de baba cool : la bête blanche de Picardie. «Un soir d’été, un homme revenait de la ville par un beau clair de lune. En passant près d’un champ de luzerne, il entendit un bruit semblable à celui qu’aurait fait un chien traversant le champ. Il appela, mais rien ne lui répondit, et il continua sa route. Le même bruit se renouvelait tantôt de droite, tantôt de gauche et le paysan ne savait que penser, quand une grande bête blanche sortit d’entre ses jambes et se mit à tourner vite, vite et vite autour de lui sans embarrasser sa marche. Il eut beau essayer de le frapper de son bâton, l’animal continua à passer entre les jambes du voyageur et à tourner en rond autour de lui.

Du sang sur les murs ?

La Bête blanche l’accompagna ainsi jusqu’à l’entrée du village et là elle se changea en homme. Le paysan ne put savoir s’il était du pays, car l’autre passa si vite qu’en un clin d’œil il eut disparu à l’autre bout du village. » Speedy Gonzalès on vous dit ! Bon l’histoire a été tirée du site France Légendes mais si vous voulez vous la faire plus longue c’est aussi sur Dark Stories .

Vous admettrez que pour le sang sur les murs on repassera. Pour tout dire il n’y a rien en magasin qui vous fera hurler de frayeur ou vous faire réfugier dans votre chambre un soir de pleine lune avec le tromblon du grand-père prêt à dégommer le moindre bruit suspect. Z’ont pas la légende sanguinaire en Picardie. Ou alors c’est bien caché. Tout au plus on peut vous proposer des histoires de fantômes grâce à cet excellent dossier de France 3 Picardie nous emmenant à la Hottée du Diable dans le sud de l’Aisne, ou encore au sud de l’Oise où, à une dizaine de kilomètres d’écart, les châteaux de Chantilly et Coye-la-Forêt se disputent la présence d’un fantôme.

N'est-elle pas flippante, cette hottée du diable, dans le Sud de l'Aisne. Photo  Harvey Teikel sur FlickR

N’est-elle pas flippante, cette hottée du diable, dans le Sud de l’Aisne ? Mais en Picardie, pas beaucoup de légendes sanguinaires. Photo
Harvey Teikel sur FlickR

La controverse de Marie Greuète…

Le dossier de France 3 s’attarde aussi sur le canton de Villers-Bocage où les puits tournants de Fréchencourt sont une véritable curiosité. « Aussi appelées les fontaines bleues, elles sont plus de 230 recensées sur près de 3 hectares. Ces sources d’eau extrêmement pure reflètent une étonnante couleur bleue, à faire pâlir de jalousie les mers des Caraïbes. » Bien sûr il n’y a rien de surnaturel sauf que non loin de là, près de Corbie, on retrouve une même histoire de fontaine bleue mais cette fois il y a une princesse dans le casting, c’est plus vendeur. Pour résumer la légende (même si une légende ne se résume pas, elle se raconte) que vous trouverez intégralement sur ce site. Il s’agit d’une princesse qui désirait se marier. Un jour, devant une étendue d’eau, elle fit voeu de mariage en jetant quelques pièces de monnaie. Plus tard, la jeune femme vit son rêve s’accomplir…

Sur fond d’eaux bleues

Reconnaissante envers cet étang providentiel, elle décida d’y retourner vêtue d’un voile bleu, en compagnie de son époux. Mais le carrosse dérapa et l’eau engloutit l’attelage tout entier, entraînant la malheureuse princesse drapée de bleu. D’où la fameuse couleur de l’eau, sortez vos mouchoirs on se croirait dans un roman de Margaret Mitchell. Évidemment à côté, la légende de l’ « éternueu » fait figure d’histoire pour les gueux. Mais c’est de là que viendrait l’expression « que Dieu vous bénisse » après chaque éternuement. Reste à savoir si vous préférez la version lutin ou fantôme. L’opportunité pour vous dire « à vos souhaits »…

Dans la catégorie légendes sans port d’attache, celle des Hirondelles tirée de l’ouvrage « Légendes de Picardie » ne pourra que ravir les écologistes.

Soif d’eau de mer

Par contre, on a trouvé trace d’une Marie Grouette (ou Marie Greuète, ou… il y a tellement de versions!). C’est ce site de généalogie de l’Aisne et cela nous laisse plutôt dubitatif comme dirait Rocco. Même personnage de sorcière hantant les étangs, même objectif de discipliner les enfants divaguant près des plans d’eau sauf que la légende est plutôt chevillée du côté de l’Audomarois et alentours. Si un Dailynaute peut nous apporter quelque éclairages il sera le bienvenu !

Terminons avec cette légende, elle aussi insuffisamment sourcée, qui veut que Gargantua aurait un jour puisé de l’eau dans la mer (sur la côte picarde) avec sa main pour soulager sa soif. Et c’est ainsi que serait apparue la Baie de Somme… Les phoques lui disent merci. C’est sans doute pour cela que ces animaux sont d’une constitution plutôt râblée.

Retrouvez l’intégralité de nos articles “Fusion Nord – Pas-de-Calais/Picardie : dans la corbeille de la mariée”.

 

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire