RÉGIONALES

Réflexions Par | 10H00 | 28 octobre 2015

Ce que l’on retiendra du débat entre Marine Le Pen, Pierre de Saintignon et Xavier Bertrand

Ce mardi, les observateurs politiques avaient les yeux rivés sur le débat Europe 1/I-Télé/La Voix du Nord, mettant aux prises Marine Le Pen, Xavier Bertrand et Pierre de Saintignon. Ce que l’on en retient.


Débat régionales en NPDCP: Comment créer des… par ITELE

Un débat Marine Le Pen/Xavier Bertrand, Pierre de Saintignon/Xavier Bertrand

Ils étaient trois sur le plateau… mais parfois, on avait l’impression qu’ils débattaient à deux. Fidèle à sa ligne qui consiste à ignorer son adversaire socialiste, Xavier Bertrand a passé son temps à attaquer Marine Le Pen, qui lui rendait les coups. Et quand venait son tour, Pierre de Saintignon lui réorientait ses flèches vers Xavier Bertrand. Impression étrange, mais logique : Xavier Bertrand veut croire que Marine Le Pen est sa seule adversaire, tandis que Pierre de Saintignon sait qu’il lui faut affaiblir l’ancien ministre du Travail pour passer en deuxième position.

Une séquence des migrants qui marque la frontière

On l’a écrit il y a déjà quelques semaines. Les migrants/réfugiés sont redevenus un vrai marqueur politique régional. La preuve encore dans ce débat. Quand Marine Le Pen et Xavier Bertrand débattaient d’envoyer l’armée, c’est Pierre de Saintignon qui se fendait d’une envolée avec un peu d’humanité.

Une présidente du Front National qui n’a pas marqué de points

On avait tellement hâte d’entendre le programme de Marine Le Pen qu’on n’a pas pu s’empêcher de sourire quand on a découvert ses propositions sur la sécurité :  développement de la télé-alarme pour les personnes âgées et une politique de sécurité routière à destination des motards. Il n’y a pas eu que ça, mais bon, comment dire ? Bref, en tout cas, dans ce débat, elle a usé de sa rhétorique classique sans parvenir à convaincre qu’elle maîtrisait parfaitement ses dossiers. Elle a par exemple recyclé ces trains gratuits pour les migrants, alors qu’il s’agit de réservations…

La drôle de promesse de Xavier Bertrand

Il a intérêt à gagner… parce que sinon, cette image ressortira régulièrement des archives. Sur le plateau, Xavier Bertrand a promis que Valérie Létard, Natacha Bouchart, Eric Woerth, etc, ne démissionneraient pas du conseil régional en cas de défaite les 6 et 13 décembre. Et donc, qu’ils préfèreront l’assemblée houleuse du conseil régional  – où ils n’auront aucun pouvoir – à leurs oripeaux parisiens. A garder à mémoire.

Pierre de Saintignon, ce faux jeune

Il faut que Pierre de Saintignon arrête avec ses emplois “DJ” (direct jeunes) prononcés à l’américaine. Oui, vraiment. Obama et Kennedy sont américains, pas lui.

La Voix du Nord partenaire… mais juste partenaire

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué La Voix du Nord était bien partenaire du débat ce mardi. Sauf qu’évidemment, à part sur les logos, nos confrères ont été quelque peu oubliés. Entre un Elkabbach qui faisait sa pub pour Europe 1 et un Mickaël Darmon absorbé par son portable, on n’a pas compté le temps de présence du journaliste de VDN à l’antenne, mais ça devait se résumer à quelques dizaines de secondes. Merci partenaire !

Toutes les vidéos du débat sont par là.

Lire également le debriefing du Petit Théâtre de Martine Aubry

Un peu plus de DailyNord ?

5 Commentaires

  1. Consternant !
    Chacun des acteurs nous a rappelé pourquoi presque la moitié des électeurs ne se déplace plus lors des échéances démocratiques !
    Mr BERTRAND propose aux personnes sans emploi ( et qui cherchent ) de rencontrer des entreprises en carence de personnel ( et qui cherchent ) de se rencontrer. Alors moi je dis CHAPEAU BAS ! Là l’ancien ministre m’a mis sur les fesses ( pardonnez ma familiarité !) pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt !
    Mr SAINTIGNON connaît toutes les entreprises du Nord Pas-de Calais, mais les entreprises ne le connaissent pas, en dehors de Grand Lille et de ses multiples agences de développement économique ( dont l’efficacité ne saute pas aux yeux).
    Mme Le PEN n’a pas gagné de points mais elle n’en a pas perdu. Mr ELKABBACH a plusieurs fois essayé de la coincer sur des données concrètes, mais les attaques de Xavier BERTRAND, peu respectueux de la parole des autres, lui ont offert une diversion facile. Mr BERTRAND a raison le FN n’est qu’une liste de doléances exprimées de plus en plus clairement. Difficile de répondre à celles-ci lorsque l’action passée a généré une partie de ces mécontentements. On a senti le propriétaire de Saint-Quentin (ma ville, ma ville ) déstabilisé sur les organismes de Pole Emploi et du RSI.
    Face à Mme Le PEN qui n’apporte aucune réponse et SAINTIGNON BERTRAND qui n’entendent pas les questions, Votons NOUS CITOYENS

  2. Vous n’avez retenu que ça de Pierre de Saintignon ? Même pas que contrairement aux deux autres il avait l’air de mieux connaître les dossiers régionaux ? Que contrairement aux candidats LR et FN il était le seul à vouloir rester dans la région en cas de victoire et qu’il ne voulait pas se servir de la région comme d’un vulgaire marche-pied pour les présidentielles ? Qu’il savait combien de contrats de travail sont signés par an dans la région alors que Marine Le Pen n’en avait aucune idée ? Qu’il ne voit pas une région en déclin mais une région pleine de potentiel, une région en “renaissance” avec qui une reconversion de l’industrie vers la Troisième Révolution Industrielle qui est en marche ? Qu’il a été le seul des trois à ne pas parler de politique nationale car il sait que ce qui intéresse les gens c’est ce que la région fait pour eux ?
    Bref il y a mieux à retenir qu’un “DJ” prononcé à “l’américaine”.

  3. Vous avez également le débriefing du blog associé Le Petit Théâtre de Martine Aubry ici : https://dailynord.fr/2015/10/debat-regionales-i-teleeurope1vdn-le-debriefing/

  4. Bonjour,
    Nous comprenons bien, en regardant ce type de débat, pourquoi les gens se désintéressent de la politique:
    1. Une guerre d’égaux : ils ont passé une bonne partie de leurs temps de parole à des attaques personnelles et des des MoiJe, MoiJe
    2. Concentrer sur leurs carrières: sujets nationaux, explications sur comment il vont faire dans un an pour abandonner la région au profil d’une ambition nationale
    3. Ils ne s’intéressent pas à nous: ni aux gens, ni à la REGION et encore moins à la Picardie! Aucune parole sur les inquiétudes des gens, sur la souffrance des citoyens
    Perso, je veux un président de REGION qui incarne des valeurs: l’ouverture d’esprit, la dimension profondément humaine, la transparence, la solidarité, l’esprit d’entreprendre, le sens des responsabilités !
    Ce président de région, il est en liste pour Nous Citoyens et il s’appelle Sylvain Blondel.
    Rejoignez Nous citoyens

  5. Il faut reconnaître que PDS s’en est bien sorti et qu’il propose une image moins triste des Chtis que celle que projettent MLP sur nous : des beubeu au chômage replié sur soi.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire