NOS IDÉES

Rebrousse-poil Par | 07H30 | 03 septembre 2015

Petit manuel de sujets « Braderie de Lille » à usage du journaliste régional (et national)

Ce week-end, c’est la Braderie de Lille. Evidemment, ça surchauffe dans les rédactions nordistes et nationales pour trouver des angles afin de traiter comme il se doit cet immense événement. DailyNord leur donne quelques idées de sujets.

La Braderie, rue Faidherbe. Photo : Commons Wikimedias.

J’ai fait la braderie avec mon copain parisien

Sujet sympa parce qu’incarné et potentiel vecteur de clichés. Vous prenez un Parisien, un peu précieux tant qu’à faire, et vous l’observez faire la braderie. Votre papier va en plus cartonner à Paris, là où sont les vrais lecteurs, et sera repris sur les radios nationales.

Débusquer le vrai Péruvien du faux

Sujet difficile car nécessite d’avoir un vrai discernement et un vrai sens de l’enquête. Trouver le vrai Péruvien parmi la multitude de faux qui peuplent la Braderie de Lille. Conseil d’enquêteur chevronné : parlez-lui en espagnol pour voir.

L’Abécédaire de la Braderie

Pratique quand on n’a pas d’angle et pas envie de sortir du bureau. Un dossier de presse recopié en Abécédaire, tout le monde n’y voit que du feu et ça permet de traiter tous les sujets essentiels.

Le fana de Braderie

Portrait du mec ou de la nana qui fait la braderie tous les ans et qui ne la raterait pour rien au monde – d’ailleurs, cette année, il  a refusé d’être le témoin de mariage d’un pote qui a décidé de se marier le 5 septembre). N’oubliez pas de contacter un psychologue pour donner un peu plus de chair au papier.

Où se garer pendant la Braderie de Lille ?

Assurément le papier qui va faire le plus d’audience et faire rosir de plaisir votre rédacteur en chef web. Vous référencez tous les lieux où on peut se garer facilement et pas cher dans Lille et autour de Lille, vous moulinez avec les bons mots-clés et il entre directement dans les “Plus lus” du week-end.

Reportage avec les antiquaires du boulevard Lebas ou de l’Esplanade

Reportage pépère, loin de l’effervescence de la rue Nationale. Pratique, car ça permet de dire qu’on sort des sentiers battus et en prime, il y a la possibilité de découvrir une pépite… que l’on s’empressera d’acheter sans en référer à son canard.

Ma braderie avec 10 euros en poche

Sujet pratique, car très incarné. On se met à la place du lecteur, on n’a plus une thune en poche avec les vacances et cette satanée crise qui n’en finit pas. Avantage du sujet : en deux stands, au pied du journal, c’est terminé, pas besoin de se coltiner la foule malodorante.

Le microtrottoir géant

Grand classique toujours très lu dans les gazettes, mais que les journalistes détestent faire, parce qu’il faut interpeller les gens… et après, s’ils ont quelque chose d’intéressant à dire, leur demander si on peut les prendre en photo. En général, on essaie de confier ça à un stagiaire ou pire un CDD qui ne pourra pas dire non. Nous, on veut l’aider, alors on lui souffle les questions : pourquoi êtes-vous venu à la Braderie ? / C’est votre première ? / Qu’avez-vous acheté ? / Qu’en pensez-vous ? / Reviendrez-vous l’année prochaine ? / Meilleur cru que la dernière braderie ou non ?

Ceux qui fuient la Braderie de Lille

Le sujet « chemin de traverse » qui a l’air original alors qu’on le lit chaque année. Ça montre néanmoins votre indépendance d’esprit en ne vous vautrant pas dans la grande autosatisfaction généralisée.

Nos dix bons plans pour la Braderie

En quelque sorte, la variante du sujet 10 euros en poche, mais sans dépenser un rond. Avantage : vous mettez dix bons plans totalement subjectifs, personne ne vous en tiendra rigueur. Désavantage : pour être crédible, il faut que vos dix bons plans ne soient pas situés au pied du siège du journal et il faut donc vous perdre dans la foule.

Les dix objets les plus insolites trouvés lors de la Braderie

Plus dur, parce que ça impose d’y mettre du sien. Exit les bonnets péruviens, il faut trouver l’objet qui tue. Variante : vous pouvez faire un quiz sur les réseaux sociaux en prenant en photo l’objet et en demandant aux internautes qui vivent la braderie par procuratwitter ce que ça peut bien être.

Les dix conseils pour bien réussir sa braderie

Papier pratique. Mais bien moins amusant que notre papier de l’an dernier sur les « Dix conseils pour bien rater votre braderie de Lille ».

J’ai essayé de faire la Braderie en vélo

La version casse-cou et casse-couilles. Pas sûr que vous en réchappiez vivant.

On a passé la journée avec les candidats aux Régionales

La bonne nouvelle, c’est que cette année, on va croiser du beau monde sur la Braderie de Lille. Ben oui, les Régionales, c’est dans trois mois. Le bon sujet politico-people-communication est donc de suivre soit Bertrand, soit Le Pen (sauf que pour la frontiste, son agenda la mène aux universités d’été du FN… à Marseille), soit De Saintignon. Si vous êtes une grosse rédaction, suivez les trois (voire les “petits” candidats si ça vous amuse).

La grande arnaque des hôtels en temps de braderie

Sujet sur ces hôtels qui doublent, triplent ou quadruplent leurs prix les jours de braderie. En caméra cachée, style Zone Interdite, avec la une voix à La Villardière. Fonctionne aussi avec le prix des moules.

Le tas de moules

Plutôt un sujet photos : trouver le plus beau tas de moules si tant est qu’un tas de moules puisse être beau.

2 Commentaires

  1. Pour le ‘sujet photos’, pêchez une photo d’une qualité épouvantable sur le web pour illustrer votre article sur la braderie, ça fera plus authentique.

  2. Parcourir la braderie de l’Esplanade au tout debut – à toute vitesse en précédant les vrais antiquaires avec un specialiste de la peinture religieuse regionale du 18e pour trouver un Rubens stocké dans une sacristie du 62. et couvert de crasse. On en rêve et ça fait un sujet de conversation
    Avoir une torche puissante pour reperer dans le bric à brac de l’Esplanade des moulages de cire realisées par des religieuses venitiennes au 17 et 18e et qui ressemblent à s’y meprendre à des souvenirs de Lourdes en plastoque couverts de crasse. ça on a trouvé !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire