MÉMO

Réflexions Par | 07H45 | 01 septembre 2015

La Région pour les nuls

En décembre, on repasse tous devant les urnes. Avant un autre article “Les Régionales pour les Nuls” la semaine prochaine qui se penchera plus sur le mode de scrutin, les enjeux électoraux, etc., présentons tout d’abord la région. Nécessaire vu qu’elle évolue avec la fusion entre le Nord – Pas-de-Calais et la Picardie. Ce que ce nouvel ensemble représente, ses compétences, les débats : en piste !

etricourt-manancourt

Etricourt-Manancourt, dans la Somme. De l’autre côté du tunnel, le Pas-de-Calais. Photo : DailyNord.

Deux régions = une

Si les départements datent de l’après-Révolution française, les régions, telles que nous les connaissons encore, sont bien plus récentes : elles ont été créées dans le troisième quart du vingtième siècle avec une mise en service sous leur forme contemporaine (avec Conseil régional et tout le tintouin) en 1982.

Le Nord et le Pas-de-Calais formaient le sémillant Nord – Pas-de-Calais tandis que l’Aisne, l’Oise et la Somme constituaient la Picardie, soit deux régions distinctes jusqu’à l’an prochain.

A partir du 1er janvier, suite à la volonté du président François Hollande, nos deux régions fusionneront et ne feront plus qu’une seule.

Le nouvel ensemble sera en théorie l’une des régions les plus riches de France (elle fera partie des six qui génèreront la moitié du PIB national)… en étant paradoxalement celle où le PIB par habitant est le plus faible du pays. La région sera aussi la plus jeune de la France métropolitaine avec 33,1% d’habitants de moins de 25 ans (20 Minutes) et la troisième plus peuplée du pays, rivalisant même en terme de population avec sa voisine belge flamande (6,3 millions en Flandre belge, 6 millions chez nous) (plus de chiffres sur cette étude de l’INSEE). Nous reviendrons sur ces chiffres dans une prochaine série présentant la nouvelle région.

A lire ou relire à propos de la nouvelle région

Grand format : sur la frontière Nord – Pas-de-Calais/Picardie, la fusion ne fait pas recette

Pour le nom de la région, les lecteurs de DailyNord ont choisi

Entretien avec B. Pompili et A. Linkenheld : « Surmonter notre complexe d’infériorité partagé »

Capitale régionale, Amiens, Arras ou Lille ? (par ordre alphabétique…)

Les questions soulevées par la fusion du Nord – Pas-de-Calais et de la Picardie

Quelles compétences pour la Région ?

On peut distinguer trois champs d’intervention principaux pour le Conseil Régional. Le premier est le développement économique, avec notamment les aides aux entreprises. Deuxième grand axe, l’aménagement du territoire et des transports, avec les grandes infrastructures comme par exemple les ports autonomes comme Dunkerque ou les transports ferroviaires régionaux. Troisième grande famille d’intervention, l’éducation, la formation professionnelle. Si les collèges sont du ressort du conseil départemental, les lycées sont de celui du conseil régional (la liste des compétences de base se trouve par là).

Le conseil régional Nord-Pas-de-Calais a pris quelques compétences “volontaires”, qui n’étaient pas obligatoires, comme la santé (dont le plan de prévention des cancers notamment), l’environnement (trame bleue et verte régionale ou aides à l’amélioration énergétique des logements) et aussi la culture (Orchestre national de Lille et musée comme le Louvre-Lens)  En culture, la région s’occupe notamment des musées régionaux et les finance allègrement (même que parfois, papa président y place sa fille aux plus hauts postes de direction, mais ça c’est une autre histoire).

Parmi les changements notables avec la fusion, les régions récupèrent par exemple des compétences de transport – y compris scolaires – et voient leur pouvoir économique accru, notamment au niveau de l’emploi. Les compétences “volontaires”, elles, seraient amenées à disparaître. Mais encore une fois, on verra à l’usage.

De nombreuses interrogations avec la fusion

Une fusion, pour quoi faire ? C’est bien la question. Cela devrait permettre de faire rayonner les régions plus fortement à l’international nous explique-t-on. Bilan ou pas, dans dix ans (si tant est qu’on puisse faire un réel bilan d’une telle fusion). En attendant, cela crée d’autres débats. Quid des structures parallèles ou afférentes aux conseils régionaux comme les comités régionaux de tourisme (un en Picardie, un dans le Nord – Pas-de-Calais) ? Fusion, pas fusion, superposition des deux effectifs avec des fonctions semblables ? L’exemple va pouvoir se décliner à nombre de structures et même au sein des conseils régionaux directement.

La question de la capitale de région a polarisé – un peu – les débats également. Si Lille a été logiquement désignée comme l’épicentre de cette nouvelle région, Amiens a donné de la voix… surtout pour ne pas perdre trop d’emplois publics qui font vivre la capitale picarde. Arras, aussi, a essayé de se positionner dans le débat.

La fusion des régions pose aussi la question de la place de la Picardie dans la nouvelle donne. Egale au Nord – Pas-de-Calais sur le papier, ou mal desservie dans les faits si les centres de décisions sont à Lille ? Lors de notre reportage sur la frontière entre Nord – Pas-de-Calais et Picardie il y a près d’un an, ces inquiétudes étaient particulièrement prégnantes. Faudra aussi penser à trouver un nom à ce nouvel ensemble : les lecteurs de DailyNord avaient déjà choisi Flandre Artois Picardie.

Bref, si la fusion aura lieu le 1er janvier 2016 avec les tous frais conseillers régionaux, il y a encore pas mal de questions en suspens.

La semaine prochaine, retrouvez un Régionales pour les Nuls axé sur le mode de scrutin, le nombre d’élus, etc. D’ici quelques jours, une nouvelle rubrique vous présentera également plus en détail cette nouvelle région Nord – Pas-de-Calais / Picardie.

Un peu plus de DailyNord ?

1 Commentaire

  1. Espérons que Flandre-Artois-Picardie sera le nouveau nom de la nouvelle Région le 1er Janvier 2016 .

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire