L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

La droite régionale perd les pédales

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 10 septembre 2015

Mauvaise séquence pour la droite régionale. La rentrée n’est pas placée sous le signe de l’unité pour les représentants de la droite. Décryptage.

Cacophonie à droite sur les migrants/réfugiés. Ils ont tous des positions différentes sur ce tragique dossier. Que ce soit sur le contenu comme sur la posture. Compassionnelle et sincère pour Olivier Henno, le maire UDI de Saint-André (“j’ai un petit garçon de 18 mois“), poncepilatienne et politicienne pour Marc-Philippe Daubresse, son collègue LR de Lambersart (“mettons-nous autour d’une table”), ferme et déterminée au risque d’effrayer pour Xavier Bertrand, candidat aux régionales (“A Saint-Quentin, je ne sais pas faire…”), et qui court après Marine Le Pen, tactiquement et volontairement en retrait pour le moment sur le sujet et qui ménage ses effets, calculatrice et presque intéressée pour Natacha Bouchart, maire de Calais, qui réclame des sous à l’Etat, par ailleurs engagée dans la campagne des régionales, négative et individualiste pour les maires LR de Roubaix et de Tourcoing, Guillaume Delbar et Gérald Darmanin, eux aussi partie prenante à ces régionales…Chacun a sur-réagi au drame douloureux du petit garçon mort sur le sable avec sa personnalité et ses moyens d’élu local. On attend le “la” de Nicolas Sarkozy, coincé par le Sarkozy de 2003, ministre de l’intérieur qui avait fermé le centre de Sangatte, près de Calais…et pas sûr que la partition soit jouée sans fausse note. Car au niveau national, entre les grands ténors de la droite républicaine et du centre, c’est aussi la cacophonie assourdissante. Les élus de droite qui ont réagi ont tous en tête le scrutin de décembre et ne veulent pas laisser aux socialistes le “monopole du coeur”, comme disait Giscard face à Mitterrand, une antienne toujours rentable…Le choeur/coeur des hypocrites ? Mouais…Martine Aubry, maire de Lille, a jeté un pavé dans la mer en déclarant accueillir des migrants/réfugiés. Avec son réseau de villes solidaires, le PS parle d’une (à peu près) même voix. Et on aurait tort de dénier l’impact politique et électoral d’une telle partition. La cohérence, sinon l’unité de parole, sont à gauche, pour une fois. Et comme la question des migrants/réfugiés, Calaisis oblige, est au coeur de la campagne régionale,…Titine de Fer a réussi à desserrer les rangs de la droite. Ne serait-ce que pour ces régionales de décembre, on risque de voir s’affronter une droite éclatée et une gauche déjà divisée. A qui donc profite la situation ?

Mais quelle mouche l’a piqué ? Le président du conseil départemental du Nord le LR Jean-René Lecerf stigmatise le SDIS et ses dérives managériales. En politique averti, il sait que le pompier est une figure symbolique appréciée de l’opinion et qu’il en coûte de s’y frotter. Santé, sécurité, fiscalité, autant de tabous remplis à ras bord de nitro-glycérine et il est risqué de les bousculer. Un exercice périlleux. Si droit dans ses bottes présidentielles, l’ancien sénateur, et ex-chef de l’opposition au conseil général, doit se souvenir que l’un de ses prédécesseurs avait déjà bouté le feu à la corporation mécontente il y a une quinzaine d’années provoquant manifestations violentes et drame (un pompier avait eu la main arrachée). Les services d’incendie et de secours sont certes à améliorer dans leur gestion et leur quotidien et il y a évidemment des marges de manoeuvre et d’économies à trouver. Au vu de la situation financière héritée, il y a le feu à la maison comme le montre le rapport Klopfer d’ il y a quelques semaines. Doit-on s’attendre à un grand déballage ? Peut-être. S’agit-il du commencement d’une longue confrontation sur l’air de l’archéo-corporatisme ? Probablement. Mais de là à les dénigrer de la sorte !  Et en brandissant la férule en cas de grèves ou de manifestations ! Le terme d'”armée mexicaine“* est lourd de sens. Voire de mépris. Des mots que l’on peut si aisément retourner à son envoyeur.

* Une expression que l’on emploie généralement pour dénoncer la gauche mauvaise gestionnaire, et c’est parfois justifié. Là aussi, affubler le dossier du SDIS d’une coloration politique est pour le moins incongru. Sinon raté. En politique, il est vrai, on ne peut jamais refuser la succession et l’héritage est toujours en indivision. Tous les inventaires du monde n’y peuvent rien.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. étant donné qu’on a pas demandé l’avis du peuple sur l’accueil des “migrants” il va pouvoir se servir des régionales comme référendum sur le sujet et le 30% de vote FN évoqués par lucini pourraient être dépassés!

  2. La cacophonie à droite ne semble pas prête de s’arrêter. Quand certains politiques sont prêts à se réunir pour retrouver des postes et des indemnités, mais n’ont pas eu le temps de se concerter et de réfléchir à des idées, des solutions,….
    Mais comme il faut toujours communiquer pour exister, les interventions médiatiques révèlent l’absence de ligne directrice, doux euphémisme!!!
    Comment Lagarde UDI et Wauquiez vice Républicains pourraient-ils s’entendre sans se couper de leurs bases.
    Les maires de Lambersart et Saint André (récemment et opportunément rabibochés) ont bien du mal en voisins et partenaires au sein du même SIVOM à donner une image d’unité. Il est à craindre que le seul slogan consistant à BATTRE LE FN devienne insuffisant.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .