POLITIQUE

Réflexions Par | 10H55 | 14 septembre 2015

EELV, Bertrand, De Saintignon : gros week-end sur le front des Régionales

Le week-end a été particulièrement agité politiquement dans la grande région. Dans tous les camps. 

departementales-enveloppes

Dans moins de trois mois, on vote. Donc, forcément, ça s’agite dans les partis politiques. Photo : DailyNord.

EELV seul en piste, tout le monde ne soutient pas Sandrine Rousseau

Donc, Sandrine Rousseau ira sans le PS aux Régionales. C’était son souhait depuis plusieurs semaines et samedi, les militants écologistes de la grande région (au nombre de … 376) ont approuvé à 74% la stratégie, tandis que la députée de la Somme, Barbara Pompili était par exemple sur une autre ligne. Une stratégie osée qui pourrait conduire à l’élimination de la gauche dès le premier tour ou en tout cas aux places d’honneur, quand la droite UDI-UMP de Xavier Bertrand ou le Front National de Marine Le Pen partent unis. EELV pourrait néanmoins s’allier avec le Parti de Gauche, tandis que le Parti Communiste de Fabien Roussel semble vouloir continuer son cavalier seul. La stratégie choisie par Sandrine Rousseau en fait en tout cas bondir certains. Marie-Pierre Bresson, adjointe au maire de Lille et trésorière nationale d’EELV, quitte le parti. Barbara Pompili reste, même si elle ne soutiendra pas Sandrine Rousseau dans son entreprise, et juge la décision totalement irresponsable, alors que l’extrême droite est aux portes de la région”. Ambiance.

Xavier Bertrand mène Régionales et Primaires en même temps

Chez les autres candidats, on retiendra la venue de Xavier Bertrand au Campus des Jeunes du Touquet, en présence de Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Le candidat continue à personnaliser les Régionales à un duel entre Marine Le Pen et lui, chassera les Verts de la région (La Voix du Nord). Sans oublier de se préparer aussi aux Primaires de son camp avec cette proposition qui ne manque pas de faire réagir : “Je pense qu’il nous faudra un seul et fort ministère de l’Autorité qui regroupe en même temps l’ancien ministère de l’Intérieur et l’ancien ministère de la Justice.” (Le Lab). Il en a des solutions pour la France, Xavier Bertrand.

Pierre de Saintignon, “la surprise”

Ignoré par le candidat de droite, Pierre de Saintignon n’en continue pas pour autant de faire campagne et à l’université d’été du PS du Nord à Lomme, il a fustigé Xavier Bertrand, qui s’est refusé à accueillir des réfugiés dans sa ville : “Je vais aller à Saint Quentin et je vais expliquer à Xavier Bertrand comment faire pour  financer l’accueil d’une famille de réfugiés” (Le Petit Théâtre). Pendant que Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, ose croire que PDS risque d’épater la galerie : “Ce sera la surprise nationale de cette élection” (La Voix de dimanche).

Marine Le Pen fait sa braderie une semaine après

Sinon, Marine Le Pen qui fustigeait les politiques qui venaient à la Braderie de Lille pour faire campagne, était dimanche à la braderie d’Hénin-Beaumont. Certainement pour dénicher de bonnes affaires.

A noter jeudi, un sondage IFOP/Voix du Nord sur les Régionales qui risque d’être commenté. On en reparlera.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là