L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

ARCHI D'ÉTÉ (4)

Clovis Normand, le renouveau de la Chartreuse de Neuville

Petite histoire Par | 10 août 2015

On continue notre série d’été sur les architectes du Nord – Pas-de-Calais. Invité cette semaine, un certain Clovis Normand, Hesdinois, qui a construit des églises à tour de bras.  Parmi ses œuvres, la fameuse Chartreuse de Neuville.

 association la Chartreuse de Neuville

La fameuse Chartreuse de Neuville vue d’en haut. Crédit : association la Chartreuse de Neuville

Fondée en 1324 par le comte Robert de Boulogne, la Chartreuse de Neuville a une histoire agitée. Maintes fois endommagée, elle est déclarée Bien national après la Révolution Française et démantelée. C’est dans la seconde moitié du XIXème siècle que Clovis Normand est désigné comme architecte pour rebâtir les lieux, une fois que les moines chartreux ont racheté le terrain.

Un maître d’œuvre attaché à sa ville

Mais qui est ce Clovis Normand ? Né en 1830, formé au métier de menuisier, il est l’élève d’Alexandre Grigny, architecte diocésain arrangeois.  S’inspirant du célèbre Viollet-le-Duc,  Clovis Normand a conduit près de 670 chantiers, dont 45 constructions et 65 agrandissements d’église. On retrouve ses traces aussi dans une cinquantaine d’écoles, des mairies, des villas, des châteaux. Hesdinois de naissance et de coeur, il participe aussi au patrimoine de sa ville, dont il est l’adjoint aux travaux. Il y réalise le beffroi, aujourd’hui à l’UNESCO et a construit également un théâtre à l’italienne qui porte aujourd’hui son nom. Son style imprime Hesdin également avenue de la République, avec de nombreuses maisons de briques en saillie. On le sait moins, mais Clovis Normand a aussi participé au concours pour la basilique de Montmartre à Paris. Pas de chance, il n’a pas été retenu.

Le bâtiment résiste au temps

Mais c’est bien la Chartreuse qui fut le point d’orgue de sa carrière.  Le cloître est entouré des maisons des chartreux et son église est une “copie du pur gothique ogival du XIIIème siècle“, dixit le Ministère de la Culture.  On notera d’ailleurs que les lieux étaient de 1870 à 1901 l’imprimerie générale de l’Ordre des Chartreux. Au moment de la séparation de l’Eglise et de l’Etat au début du vingtième siècle, l’imprimerie partira avec les moines, en 1901, à la Chartreuse de Parkminster, réalisée par un certain… Clovis Normand.

Plus d’infos ici, et encore.

Découvrez aussi l’architecte qui se cache derrière…

L’hôtel de ville de Calais
La Piscine de Roubaix 
La Vieille Bourse
La tour Euralille
La villa Cavrois

 

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture