ARCHI D'ÉTÉ (1)

Petite histoire Par | 08H15 | 09 juillet 2015

Robert Mallet-Stevens, l’architecte visionnaire de la Villa Cavrois

Cet été, DailyNord part à la recherche des bâtiments remarquables et de leurs architectes. Premier épisode.

Derrière la célèbre villa Cavrois, se cache un concepteur extraordinaire. En avance sur son temps, Robert Mallet-Stevens fait partie des figures emblématiques qui ont révolutionné l’architecture et les arts décoratifs des années 1930.

Villa Cavrois, vue axiale de la façade sud

Elle est pas mal cette villa, non ? Crédit : Façade sud © Robert Mallet-Stevens – ADAGP © Jean-Luc Paillé – CMN

Paris, 1925. Une rencontre a tout changé. Robert Mallet-Stevens, un architecte parisien de 39 ans, participe à l’exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes. Ses maquettes attirent l’attention, surtout les arbres cubistes en ciment armé qui épatent tout particulièrement Paul Cavrois. Le riche industriel roubaisien cherche à construire une immense maison familiale. Les deux hommes se sont tellement bien entendus que l’industriel va carrément retirer le projet de construction de sa villa à Jacques Greber, architecte du Nord inspiré par le style flamand, pour le confier en 1929 à Robert Mallet-Stevens.

Un chef d’oeuvre pour défendre des théories modernes

Lorsqu’il reçoit le projet de la villa Cavrois, Robert Mallet-Stevens est une personnalité reconnue dans le milieu de l’architecture. Il a conçu plusieurs bâtiments : la Villa Noailles à Hyères (1922-1923), l’une des ses autres grandes œuvres de style moderne ou encore les immeubles de la rue qui porte son nom à Paris. Mais, en 1929, sa candidature pour le poste de délégué des congrès internationaux d’architecture moderne est rejetée. Le reproche ? Un aspect décoratif jugé trop présent dans son travail. C’est pourtant ce qu’il revendique, puisqu’il se considère comme architecte… et designer. Avant-gardiste, il voit plus loin que le bord de ses dessins et puise son inspiration à l’étranger (Pays-Bas, Belgique, Autriche). Le projet que lui confie Paul Cavrois la même année est pour lui l’occasion de réaliser le chef-d’oeuvre qui va défendre au mieux les théories modernes que ses pairs ont du mal à accepter.

Car Mallet-Stevens est un touche-à-tout qui ne s’interdit rien, bien au contraire ! Il a plusieurs amours : la conception de décors de cinéma, l’aménagement intérieur, le design des meubles et bien sûr l’architecture. Une polyvalence qu’il va mettre à profit pour la villa Cavrois de A à Z. « Demeure pour une famille nombreuse. Demeure pour une famille vivant en 1934 : air, lumière, travail, sports, hygiène, confort, économie. » Voilà comment Mallet-Stevens décrit la villa dans l’ouvrage Une demeure 1934. Dès les premières esquisses, le palais moderne est marqué par cet esprit géométrique et moderniste qui font sa signature. La maison est pensée comme un endroit de lumière, d’espace, et surtout de confort. Cette villa, c’est lui, et « un manifeste des théories de l’Union des artistes modernes » selon Richard Klein architecte et Docteur en Histoire de l’art. Il a tout imaginé : le jardin et son miroir d’eau, le design du mobilier qu’il a dessiné, le marbre dans la chambre à coucher des parents, sans oublier les briques jaunes spécialement fabriquées pour la villa jusqu’aux téléphones encastrés dans les murs ou avec transmission sans fil, chauffage central et surtout ascenseur, le comble de modernité pour l’époque.

Réouverte au public

Villa Cavrois, vestibule

Avec votre minuscule entrée de maison 1930, vous pouvez aller vous rhabiller. Crédit : Vestibule © Robert Mallet-Stevens – ADAGP © Jean-Luc Paillé – CMN.jpg

Quatre-vingt-trois ans après sa construction, la villa Cavrois, qui était en triste état depuis le faste des années 30, s’est offerte une mise en beauté bien méritée aux frais de l’Etat et vient de réouvrir au public. Classée monument historique et dans la liste des 200 Iconic houses, les maisons emblématiques du vingtième siècle, elle a accueilli 10 000 visiteurs en un mois, a-t-on appris hier. La preuve que Mallet-Stevens avait vu juste ?

 

Découvrez aussi l’architecte qui se cache derrière…

L’hôtel de ville de Calais
La Piscine de Roubaix
La chartreuse de Neuville
La Vieille Bourse
La tour Euralille

Un peu plus de DailyNord ?

3 Commentaires

  1. Est-ce que l’intérieur a été rénové en conservant l’esprit de son concepteur original ?

  2. Oui ! La rénovation de la villa a justement pris plus de dix ans à cause d’une restauration scrupuleuse des pièces,
    aussi proche que possible des plans d’origine de l’architecte en 1932.

  3. Très bon article qui nous avait donné envie de visiter cette villa lors de notre passage à Lille. 🙂

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire