LITTÉRATURE

Les livres avec Eulalie Par | 08H32 | 31 juillet 2015

Itinéraire d’un sale gosse, Bénédicte Boullet-Bocquet

Itineraire
« Sales gosses » d’un quartier populaire de Roubaix, Paul et Vincent, inséparables jumeaux de douze ans, vivent de chapardage pour aider leur famille à joindre les deux bouts. La mobilisation générale du 2 août 1914 les prive brutalement de leur père, aggravant encore la précarité du foyer familial. Quelques semaines plus tard, Paul, le frère du narrateur, ne supportant pas l’absence du père, s’enfuit pour tenter de rejoindre celui-ci sur les champs de bataille. Restés seuls à Roubaix, dans le chaos de l’évacuation, Vincent et sa mère se trouvent à leur tour séparés, et le jeune narrateur se lance à la recherche de son frère jumeau et de leur père. Son errance lui fait traverser le Nord ravagé par la guerre : de Roubaix à Lens et Arras, ce ne sont que cortèges misérables de civils en fuite, débâcle des troupes françaises, écoles transformées en hôpitaux de fortune et autres tableaux des malheurs de la Grande Guerre. À Hazebrouck, il retrouve par miracle son frère et son père (celui-ci grièvement blessé), et d’hôpital en hôpital, les deux frères parviendront à l’aider à revivre, à accepter sa condition de « gueule cassée » parmi sa famille enfin réunie  –  et à se reconstruire eux-mêmes.

Ce bref et poignant récit concentre la matière d’un excellent roman picaresque : deux enfants s’y trouvent plongés dans l’abomination de la Grande Guerre, et croisent d’autres personnages aux destins hors du commun : le grand-père dément qui court tout nu dans la rue ; Wilhelm Vanvooren, l’un des bons génies de cette épopée, soldat blessé et aviateur ; et bien sûr la maléfique « vieille aux chats »…

 Conclu par un épilogue plein d’optimisme résilient, le récit est porté de part en part par une écriture très tenue, dès son entame : « Un jour je suis né, puis je suis mort. Mort à l’intérieur ». La tranche d’âge visée par l’éditeur (à partir de 9 ans) est peut-être un peu précoce, mais le public adolescent (et adulte) appréciera ce petit roman assez inclassable d’une auteure et illustratrice de grand talent, à qui on doit aussi quelques magnifiques albums pour la jeunesse.

Christian Morzewski

Itinéraire d’un sale gosse, Bénédicte Boullet-Bocquet
Ravet-Anceau
août 2014
ISBN : 978-2-35973-422-5
128 pages – 8 €

Article paru dans le n°18 de la revue Eulalie, éditée par le Centre régional des Lettres et du Livre Nord – Pas de Calais.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les livres avec Eulalie

Bienvenue sur la page Les livres avec Eulalie, hébergée par DailyNord.

L'AR2L est une agence de coopération interprofessionnelle dédiée à la filière du livre, à la valorisation et au soutien à la création littéraire, ainsi qu'à la production éditoriale, à l'échelle régionale, nationale et internationale, dans la région Hauts-de-France. Plus d'infos sur Eulalie.fr, ar2l-hdf.fr , la page Facebook , le compte Twitter @ar2l

La page d'accueil des Livres avec Eulalie

A lire sur DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du petit dico décalé du Nord - Pas-De-Calais

Le long de nos frontières disparues

Retrouvez le très très grand format de DailyNord

Commémorations de 14-18 : en fait-on trop ?

14-18 SE CONJUGUE À TOUTES LES SAUCES CES TEMPS-CI. RETROUVEZ NOTRE ENQUÊTE.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

Lire les articles précédents :
Les tabloïds britanniques semblent découvrir Calais et ses migrants

Les tabloïds anglais semblent depuis ce matin découvrir le problème calaisien, qui perdure pourtant depuis quelques années. Il faut dire...

Fermer