MIEUX VAUT EN RIRE

Rebrousse-poil Par | 08H09 | 17 juin 2015

Après Boudin & Chansons à Tourcoing, les autres spectacles qui auraient pu être annulés

La semaine dernière, le premier adjoint au maire de Tourcoing, Didier Droart (Les Républicains ex-UMP) a purement et simplement décidé d’annuler le spectacle Boudin & Chansons… par peur de choquer la communauté musulmane en plein ramadan ! Avant de nier complètement les faits, dans la droite ligne du maire Gérard Darmanin, comme le rapporte fidèlement Nord Eclair. Pour la fête de la musique de ce week-end, Dailynord a imaginé quels (vrais*) spectacles auraient (faussement) du mal à passer dans les villes de la région.

Pig way of life : le spectacle Boudin et Chansons avait l'air franchement bon. Crédit photo Compagnie Thank You for Coming.

Pig way of life : le spectacle Boudin et Chansons avait l’air franchement bon. Crédit photo Compagnie Thank You for Coming.

“Salut les copains” à Lille

En ravivant la flamme de toute une génération sixties pour leurs idoles, le spectacle musical pourrait laisser un arrière goût amer à Martine Aubry, suite à la cinglante défaite de son poulain Gilles Pargneaux aux élections de la Fédération PS du Nord… et finalement au désaveu de plusieurs élus de son parti.

“Employee of the year” à Lens

Le jeune duo français qui distille du slow french chez Take The Records and Run a beau se réjouir de son prix au Berlin Fashion Film Festival, il ne passerait peut-être pas aussi bien à Lens, depuis que – info Dailynord- Elvire Percheron a été nommée administratrice générale du musée du Louvre-Lens… financé à 80% par le conseil régional que préside son papa !

“Les bons bas toniques” à Gravelines

Des chants polyphoniques, qui font rimer champêtre avec bonne franquette : les quatre cousines marseillaises pourraient en refroidir plus d’un si elles devaient se produire à Gravelines. Non seulement parce qu’elle pourrait avoir un ciel gris mais aussi parce que la ville côtière abrite tout simplement.. la plus grande centrale nucléaire de France.

“Trois fois rien” à Hénin-Beaumont

Ces quatre musiciens-auteurs-compositeurs, manient à la fois chansons et humour. Même avec des influences comme les VRP, les Nonnes Troppo ou Chanson plus Bifluorée, ils pourraient être bien mal accueillis car ce qui était trois fois rien hier ne l’est plus aujourd’hui dans la municipalité d’extrême-droite. “Comment aller justifier que les chambres à gaz, c’est un point de détail ? Comment aller justifier les fours crématoires ?” expliquait Steeve Briois début mai à propos de Jean Marie Le Pen sur les ondes de France Inter. “C’était pas évident mais pourtant on l’a fait. Mais y’a un moment faut savoir dire stop, c’était plus possible”.

“Dites le avec des fleurs”  à Dunkerque

La Compagnie des enjoliveurs joue un répertoire burlesque et aussi théâtral. Avec ce spectacle interactif Dites le avec des fleurs, ils jouent évidemment avec les végétaux et la nature. Sauf que la réalité “tristesse, alcool et cigarettes” pourrait rapidement rattraper nos joyeux lurons. Depuis que Catherine Deneuve s’est exprimée sur la ville portuaire, plus une fleur ne semble pousser sur les pavés.

“La passion selon Saint-Thétiseur” à Valenciennes

C’est une église nouvellement consacrée, l’ordre des synthétisins, que célèbrent le Quatuor Megamix fans de cantiques électroniques. Quatre prêtres résolument “new age” veulent absolument répandre la bonne nouvelle, au nom de l’ampère, du fil et du synthétisme. Pas sûr que ça soit raccord avec l’une des plus importantes processions de la région, le Tour du Saint-Cordon, qui se déroule le 2e dimanche de septembre à Valenciennes.

“Les sourds-doués” à Arras

Cette compagnie de quatre jeunes musiciens professionnels mixent allègrement clarinette, trompette, cor ou clarinette basse. En prônant que tous les arrangements sont possibles, chacun cherchant à s’imposer comme le meilleur et le plus fort, peut-être choqueraient-ils les supporters du beffroi d’Arras, candidat au monument préféré des Français. En plus de vouloir aussi être la capitale de la future région Nord-Pas-de-Calais Picardie. Mais les jeux sont loin d’être faits !

“Ras le conte” à Calais

Et en plus, c’est de la Compagnie Paroles en l’air ce qui ferait ton sur ton avec la dernière sortie du président du conseil régional Nord-Pas-de-calais Daniel Percheron dans la Cité des Bourgeois à propos du projet Port de Calais 2015. Parce qu’en ce moment il ne s’en laisse pas conter (oui, oui ça s’écrit comme ça) notre président de région.

“Y’a d’la connerie là dedans” à Roubaix

L’album du groupe Job revêt des accents de punk rock musette sérieusement déjanté un peu mauvais esprit en partant du principe que “job”, c’est pas du boulot. Cela en serait presque Jobilatoire… sauf que le spectacle pourrait être très très malvenu dans une commune si pauvre en Job. CQFD.

Vous aussi vous avez des idées ? N’hésitez pas à les faire partager parce que nous aussi, on aime bien rigoler.

*Toutes nos excuses par avance aux auteurs de ces vrais spectacles : espérons que contrairement à Boudin & Chansons, ils seront tous les bienvenus dans la région !

 

 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire