COULISSES (ET INFO DAILYNORD)

DailyUne Par | 15H50 | 18 mai 2015

Régionales : situation de blocage chez les socialistes du Nord

La constitution de la liste des socialistes du Nord pour les prochaines Régionales n’est pas un long fleuve tranquille. Le conseil fédéral ne se réunira pas ce lundi soir comme prévu, à cause d’un coup de fil reçu vendredi soir, a appris DailyNord.

urne-electorale

Avant de remplir les urnes, il faudrait déjà que les socialistes du Nord se mettent d’accord. Photo : DailyNord.

Mercredi, à cause de désaccords persistants, le conseil fédéral n’a pas réussi à prendre de décision concernant la liste socialiste qui sera présentée aux Régionales. Du coup, vendredi, la commission électorale s’est de nouveau réunie rue Lydéric à Lille pendant huit longues heures, entre 9h et 17h. Un accord semblait être trouvé, avec quelques modifications à la marge (notamment sur la représentativité de Roubaix et de Tourcoing). Option ratifiée à l’unanimité, et notamment par les deux Kanneriens présents à la commission, Martine Filleul et Wulfran Despicht. Sauf que le soir, patatras. Un coup de fil du Ministre des Sports himself, mégotant sur quelques noms et leur place. Nouvelle situation de blocage et pas de conseil fédéral initialement convoqué ce lundi soir pour officialiser les noms.

A quoi joue Patrick Kanner ?

Quelles leçons tirer de ce nouveau blocage ? Pour certains, c’est l’avenir de Patrick Kanner (relire : Patrick Kanner s’est-il vu trop beau… trop vite ?) qui est la cause de tous les maux. L’ex-Président du Conseil Général du Nord souhaiterait faire traîner le processus de désignation des noms de la liste le plus longtemps possible, afin de revenir lui-même dans le jeu à l’issue d’un possible remaniement ministériel qui le priverait des apparats parisiens. Car dans ce cas, comme nous l’avions écrit, il ne serait plus “que” conseiller départemental d’opposition, ce qui est léger quand on nourrit de grandes ambitions comme la mairie de Lille ou la métropole…

Et si Pierre de Saintignon décidait d’imposer la liste adoptée en commission électorale ? “Patrick Kanner s’en servirait pour dire que les socialistes ne sont pas unis et donc que la tête de liste n’est pas légitime“, croit savoir ce militant, dépité que les enjeux lillo-lillois et métropolitains – comme la possible succession de Martine Aubry – paralysent tout processus de désignation et la campagne. Alors que pendant ce temps, la menace du Front National plane sur la région.

Lire  les suites de cette affaire, le 20 mai : La liste ne sera dévoilée que mi-juin, après le Congrès.

A relire également :  Régionales, poker-menteur à gauche 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là