L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Régionales : Poker-menteur à gauche

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 11 mai 2015

Les places vont être hors de prix à gauche ! En plus d’une conjoncture ô combien difficile, la gauche sortante affronte un problème qu’elle a probablement sous-estimé. Pour faire face à la menace FN – alibi commode, réalité avérée* – et pour tenter de repousser l’hypothèse d’une alternance au profit de l’UMP/UDI, Xavier Bertrand peut compter sur des troupes rassemblées – une union de la gauche dès le premier tour est indispensable pour mieux sauver les meubles ou pour se ménager une petite chance de succès ? C’est le sens des négociations engagées depuis plusieurs mois déjà par les appareils respectifs des Verts et du PS dans les régions où ces deux menaces sont simultanément les plus fortes, PACA et Nord-Pas de Calais/Picardie. Tête de liste et leader dans cette dernière, Pierre de Saintignon, premier vice-président sortant, a déjà laissé entendre qu’une union dès le premier tour entre EE-LV et le PS était une condition sine qua non pour mener la bataille, voire pour se maintenir lui-même comme locomotive (voir billets précédents). Problème : on ne pourra pas caser tout le monde, écolos et socialistes – on ne parle pas encore du Front de gauche et des communistes, qui se drapent dans un cavalier seul. Selon quelques fuites organisées opportunément au moment de l’intronisation des écolos car il s’agit de secouer le cocotier et provoquer les réactions, les premiers noms des candidats socialistes (*) font apparaître une prédominance des aubrystes – rien que pour le Nord !  Au détriment des kannériens ou des néo-mauroyistes…Si un François Lamy en septième position ou une Charlotte Brun en dixième position, deux aubrystes patentés, à l’instar de PdS, gardent ainsi une chance certes amoindrie d’un fauteuil après avoir intégré sur une liste commune une Sandrine Rousseau, désignée tête de liste régionale EE-LV (voir billets précédents) et élue nordiste et quelques-uns de ses colistiers, tous ne seront pas logés à la même enseigne. Les Verts sont souvent maximalistes dans les négociations avec le PS…ça se bouscule au portillon, Yann Capet pour le Pas de Calais, le premier fédéral socialiste a déjà fait savoir sa candidature, et il s’agira de rendre éligible des personnalités départementales pour chaque formation car la grande région c’est cinq départements ! Les négociations continuent. Côté écolo, les militants sont plutôt sur une ligne autonomiste, les appareils sur une ligne de rassemblement.

* Ironie de la politique. L’épouvantail d’une Marine le Pen candidate au nord de Paris pousse donc à l’union à gauche. Et si elle renonce…les choses reprendraient-elles leur cours habituel, des listes séparées, socialiste et écolo chacun dans leur coin ? L’idéal étant de faire cause commune et que Marine Le Pen renonce…ensuite. Autre observation : on remarquera la bonne place de Dominique Bailly, proche de la maire de Lille mais qui devrait choisir entre trois mandats, sénateur, maire d’Orchies et – peut-être – conseiller régional. Même raisonnement pour Anne-Lise Dufour, députée-maire socialiste de Denain, dont on considère la montée en puissance et qui est pressentie en deuxième position. On note l’effacement du versant nord-est de la métropole lilloise, Michel-François Delannoy, l’ancien maire de Tourcoing ayant annoncé son retrait de la scène régionale, et la déroute des municipales de l’année dernière avec un PS roubaisien en miettes et la perte de la ville a donc des conséquences. Les esprits chafouins y verront comme une punition. Le député Bernard Roman – un néo-mauroyiste – est lui aussi absent. Rémy Lefebvre pour Hellemmes est le politologue.

 (*) Publiées sur Twitter par un journaliste de Nord Eclair/La Voix du Nord, voir la liste par ici.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. Remi Lefebvre sur une liste PS ! Il s’ennuie à l’université ?

  2. C’est certain, cette liste est appelée à évoluer en profondeur : au-delà des Verts, il y a encore beaucoup trop peu de candidats franciliens pour une liste composée par Martine Aubry.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .