MAUROYISME AMBIANT

Réflexions Par | 07H20 | 11 mai 2015

Au secours, ils se réclament tous de Pierre Mauroy !

Darmanin, Bertrand, même Briois se réclament depuis quelques années de l’ancien Premier Ministre, décédé en juin 2013. Un hommage qui ne mange pas de pain… histoire d’assouvir ses espoirs de grand destin.

Pierre Mauroy, la nouvelle idole. Photo : Baziz Chibane.

« Je crois que notre grande région et particulièrement le Nord – Pas de Calais n’a pas connu depuis Pierre Mauroy de grand homme. Il y a eu le général de Gaulle, né à Lille. Il y a eu Pierre Mauroy, qui a transformé la région et la métropole lilloise, notamment grâce au pouvoir qu’il avait au niveau national. J’espère qu’après Pierre Mauroy, il y aura Xavier Bertrand. ». L’auteur de cette tirade dans La Voix du Nord à la mi-avril ? Gérald Darmanin, l’étoile montante de la droite régionale.

Une référence, c’est tellement mieux quand elle n’est plus de ce monde

Un homme de droite qui rend hommage mine de rien à Pierre Mauroy, un homme de gauche ? Ne poussez pas des cris d’orfraie. Depuis des années, et encore plus depuis que l’ancien Premier Ministre a quitté la Planète Terre, nombre d’hommes politiques se réclament de – ou mettent en évidence – l’héritage de l’homme de gauche. C’est d’ailleurs au lendemain de son décès que l’on a vu les réactions les étonnantes. Du genre celle-ci : « Il a fait partie de ces authentiques hommes de gauche dont la conscience sociale n’a jamais été feinte. On ne peut que saluer aujourd’hui un engagement réel et sincère pour la défense des travailleurs français. Homme des 39 heures, de la retraite à 60 ans, des nationalisations dans des secteurs stratégiques tels que l’énergie et le secteur bancaire, Pierre Mauroy n’était pas soumis à l’ultralibéralisme et à la financiarisation à outrance. Il avait par ailleurs une profonde et salutaire estime de la notion d’Etat. » Signé Steeve Briois, le secrétaire général du Front National. Pas de doute, Pierrot aurait apprécié l’hommage du parti d’extrême-droite.

Certainement aussi celui de Xavier Bertrand, tête de liste UMP pour les Régionales, il y a quelques jours : « Évoquant son ambition de représenter l’UMP à la présidentielle 2017, le député s’est appuyé sur l’exemple de Pierre Mauroy, un homme qui selon lui aurait fait «décoller la région et la métropole lilloise» en ayant une dimension régionale et nationale. », rapportait 20 Minutes, en s’appuyant sur des propos tenus sur BFM-TV/RMC. A droite, on a aussi vu dernièrement Jean-René Lecerf, nouveau patron du Nord, souligner ses relations idylliques avec Gros Quinquin. Marc-Philippe Daubresse, le député-maire UMP de Lambersart, avoue que l’ancien patron de la communauté urbaine lui a beaucoup appris. Il est vrai que Mauroy l’avait assis dans un confortable fauteuil de premier vice-président en 2001. Avant de l’éjecter de la course à sa succession au profit d’une certaine Martine Aubry avec laquelle les relations seront moins idylliques…

N’oublions pas au tableau, fort heureusement, quelques hommages de gauche : Manuel Valls par exemple. « Il a ainsi salué le Pierre Mauroy “de 1981”, mais “celui aussi de 1983” et du tournant de la rigueur.  “Ce sont ses efforts qui ont remis la France sur les rails », rapportait l’Express, assistant à un meeting pour les départementales… en terre nordiste.

Mieux discréditer Aubry

Mais pourquoi sont-ils tous aussi fous de Pierre Mauroy ? Il est plus facile de réinterpréter les actes d’un mort… qui ne pourra pas s’en défendre. Il est ainsi amusant de voir tout ce beau monde cité ci-dessus souligner l’héritage d’un homme qui a instauré les 39 heures, la retraite à 60 ans et quelques nationalisations marquantes. Tout ce que l’on essaie de remettre en cause petit à petit aujourd’hui.

De manière plus insidieuse, c’est surtout une manière de souligner… les faiblesses de Martine Aubry de plus en plus seule dans son royaume. En magnifiant l’héritage de l’ancienne figure tutélaire du Nord, en insistant sur le fait qu’il est le dernier grand homme qui a fait décoller la région, on montre que ni Titine de Fer, ni un autre, n’ont réussi à s’imposer et à donner un nouvel élan au Nord – Pas-de-Calais bien sûr…. Allez, Pierrot, sans rancune, c’est de la politique !

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire