ÉPOPÉE OUBLIÉE

Le Petit Dico décalé du Nord - Pas-de-Calais Par | 07H30 | 12 avril 2015

Le Petit Dico Décalé du Nord – Pas-de-Calais : les Savons du Congo (Roubaix)

Dans les années 1900, toute la France entend parler des Savons du Congo, sans forcément savoir qu’ils sont fabriqués à Roubaix. Et pour cause : il ne se passe pas une journée sans que la publicité ne vante les mérites du produit à travers plus de 10 000 publications de presse.

Des années 1880 jusqu’à l’exposition universelle de 1900, on a recensé pas moins de 6000 poèmes publicitaires à la gloire du savon made in Roubaix (Marc Angenot a consacré un livre, L’Oeuvre poétique du savon du Congo). Il se dit même que Verlaine et Mallarmé y auraient anonymement contribué…

Savonnerie du Congo, étiquette de boîte de savon, conservée à La Piscine, musée d’art et d’industrie André Diligent de Roubaix. Crédit Photo : Alain Leprince

Savonnerie du Congo, étiquette de boîte de savon, conservée au musée La Piscine de Roubaix.
Crédit Photo : Alain Leprince

Derrière la marque Les Savons du Congo, on trouve un Roubaisien, Victor Vaissier (1851-1923) qui avait repris avec ses frères l’entreprise familiale, la Savonnerie des Nations. L’entreprise fournissait à l’époque des quantités de détergents à l’industrie textile. Mais Victor Vaissier,  fantastique chef d’entreprise, a bien senti la révolution hygiéniste poindre son nez : désormais, chacun allait prendre l’habitude de se laver et de sentir bon…. Et donc d’acheter du savon ! L’industrie se tourne alors vers les produits de grande consommation.

Génie commercial en avance sur son temps, Victor Vaissier faisait déjà dans le street marketing en organisant la Cavalcade du Congo, dont la première édition a eu lieu en 1887 : un éléphant venu de Belgique, 1600 figurants, des employés recouverts de savon noir et de plumes et un Victor Vaissier lui-même en costume de roi Makoko, sans oublier la “caravane publicitaire” qui distribuait des échantillons de savons… En 1903, c’est toutes les corporations de Roubaix qui défilent, sous les yeux des habitants mais aussi des Parisiens débarqués par train pour l’évènement. Cette cavalcade a même en partie financé la construction de l’hôpital de Roubaix !

Une carte postale du château de Victor Vaissier, don de la Société des Amis de La Piscine en 2014  Crédit Photo : Alain Leprince

Une carte postale du château de Victor Vaissier, don de la Société des Amis de La Piscine en 2014
Crédit Photo : Alain Leprince

Adepte de la démesure, Victor Vaissier se fait même construire un véritable palais de Maharadjah par l’architecte roubaisien Dupire-Rozan. Edifiée en 1882 à Tourcoing dans le quartier du Blanc-Seau, cette demeure est d’une audace sans pareil, must des arts décoratifs du XIXe siècle, mariant le style mauresque et indien (autrement dit un style congolais fantasmé par Vaissier). La construction avait fait appel aux meilleurs artisans de la région… Culminant à 35 mètres, le dôme électrifié grâce à sa propre unité de production, s’illuminait la nuit : il était visible de toute la métropole ! La demeure a malheureusement été détruite à cause de la spéculation immobilière : ne subsistent guère aujourd’hui que la maison du concierge et du jardinier, devenues des propriétés privées. Toutes les archives ont disparu et c’est Gilles Maury, architecte et enseignant-chercheur à l’école supérieure de Villeneuve d’Ascq, qui a patiemment reconstruit le puzzle à travers sa thèse, publiée en 2013.

Question subsidiaire : pourquoi le Congo alors que Victor Vaissier n’y aura jamais mis un pied ? Parce que l’homme d’affaires a considéré que ce mot faisant à l’époque la une de l’actualité, c’était miser sur de la notoriété !

La Piscine de Roubaix propose actuellement une exposition sur Victor Vaissier- L’aventure des savons du Congo jusqu’au 7 juin. roubaix-lapiscine.com

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire