MUNICIPALES

Rebrousse-poil Par | 08H20 | 13 avril 2015

Ils sont maires depuis 365 jours (et un peu plus) : en un an, on a vu…

Nos maires sont désormais en place depuis un an. L’occasion pour DailyNord de dresser un bref bilan. Tout en ironie bien sûr.  

voitures-bethune

Oh, les jolies voitures sur la Grand’Place de Béthune !

En un an, on a vu…

Stéphane Sieczkowski-Samier réussir à citer Hitler dans un discours, essayer de profiter d’une Audi A 1 Sportback aux frais de la mairie, se payer un hôtel quatre étoiles à Paris. Dernière en date ? Des frais de représentations de 3 000 euros l’année qui font jaser. Pas de doute, le plus jeune maire de France apprend vite. Plus jeune maire ? Mais non, avait bien entendu relevé, taquin, DailyNord.

Gérald Darmanin, maire de Tourcoing, sucrer la subvention de l’Ideal à Tourcoing, et devenir la nouvelle star des plateaux télé grâce à son soutien appuyé à Nicolas Sarkozy. Un député nordiste bankable à la télé ? Tiens, ça nous rappelle son ex-mentor, Christian Vanneste. Zut, il n’aime pas, mais pas du tout, qu’on lui en parle.

Patrice Vergriete, maire de Dunkerque, jeter des frites du haut du beffroi pendant le carnaval, mais aussi et surtout jeter le projet d’Arena à la poubelle. Contre vingt-quatre à vingt-huit millions d’euros tout de même ! Le prix de l’héritage à solder.

Arnaud Decagny, maire de Maubeuge, faire comme Patrice Vergriete, et se débarrasser du projet d’extension de zoo en Partenariat public-privé. Petit joueur, il s’est contenté d’une rupture à moins de 10 millions d’euros.

Les deux Gégé aux bourses frivoles (Gérard Dalongeville, Hénin-Beaumont, Gérard Vignoble, Wasquehal), démissionner de leur mandat de conseiller municipal d’opposition. C’est sûr que c’est moins drôle quand on ne tient plus les cordons de la bourse.

Bernard Debaecker, maire d’Hazebrouck, embaucher sa fille dans sa mairie. Comme quoi le népotisme n’est pas qu’un truc de gauche.

Marc Deneuche, le maire de Bailleul, pousser une friterie de la Grand’Place vers la sortie. Ben oui, ça fait moche sur les cartes postales.

Martine Aubry, maire de Lille, essayer d’exister en dehors de son beffroi. Et plutôt péniblement.

Damien Castelain, maire du modeste patelin de Peronne-en-Mélantois, devenir président de l’une des métropoles les plus puissantes de France. Comme quoi il n’est jamais interdit de rêver.

Steeve Briois, maire d’Hénin-Beaumont, virer la Ligue des droits de l’homme de son local héninois, se friter sans cesse avec La Voix du Nord avec son nouveau joujou de journal municipal, recevoir le prix d’élu local de l’année… Cherchez l’erreur.

Guillaume Delbar, maire de Roubaix, renouveler son adhésion à l’UMP. Ouf, il était temps.

Guillaume Delbar, toujours, déjà enlever des délégations importantes à deux de ses adjointes pour leur filer des missions stratégiques comme le recensement des citoyens à seize ans. A Roubaix, le prochain adjoint turbulent s’attend donc au pire.

Patrick Kanner, ministre, se prendre à rêver du beffroi lillois. Mais pas de pot, Titine de Fer lui a mis François Lamy dans les pattes.

Natacha Bouchart, maire de Calais, s’avancer sur un parc d’attractions unique en Europe à Calais. Bon, attendons un peu parce que Spyland, autre projet du genre, était resté dans les cartons.

Stéphanie Ducret, maire de Wasquehal, pomper ses voeux sur ceux de Gérald Darmanin.

Frédéric Leturque, maire d’Arras, tenter de propulser sa ville dans le débat sur la capitale régionale que se disputent Lille et Amiens.

Damien Carême, maire de Grande-Synthe, quitter le PS régional. Et une ville de plus de perdue pour le PS, une !

François Camerlynck, ex-directeur de cabinet de Michel-François Delannoy, propulsé à Lille chez Martine Aubry, déjà quitter son poste. Et cinq dir’ cab en six ans, et cinq !

Michel-François Delannoy, ex-maire de Tourcoing,… ben, non, en fait, on ne l’a pas vu.

Dominique Baert, maire de Wattrelos, supprimer les abonnements à la presse de sa mairie. Mais réintégrer le PS. On ne sait pas qui de la presse ou du PS est le plus en crise.

Michel Delebarre, ex-maire de Dunkerque, nous faire verser quelques larmes : “C’est la comédie humaine dans toute sa splendeur, on ne tirera jamais assez de leçons du comportement des gens“. Et oui, il a osé.

Arnaud Sanchez, ex-tête de liste à Lens, tenter l’aventure de cabinet à Dunkerque… ce qui n’a duré que quelques semaines.

Les maires de l’agglomération dunkerquoise voter pour l’abandon de l’Arena… un projet qu’ils avaient accepté quelques années auparavant sans moufter.

La voiture revenir sur la Grand’Place de Béthune, le stationnement sur la Grand’Place de Roubaix, les villes d’Hazebrouck et Saint-Omer réintroduire l’heure gratuite de stationnement sur les places principales.

Les habitants de Hautmont revoter pour les Municipales moins d’un an après leur passage dans l’isoloir. Et réélire Joël Wilmotte, dont les comptes de campagne avaient été rejetés.

La quasi-intégralité des maires se plaindre de la baisse des dotations de l’Etat.

2 Commentaires

  1. Natacha Bouchart,..et son parc de jeux…..Spyland est enterré..Le nouveau nom est Héroic Land,…dont l’associé de l’initiateur aurait déjà été accusé par le groupe Hénin,d’appartenance à un groupe ( extrême droite,ou néonazi,…peu importe )..Bref…Cet hypothétique parc qui va ” générer plus de 1000 emplois et entrainer plusieurs millions de visiteurs annuels,..comme dit la maire ..Le président ( de gauche)3 ème adjoint à ladite maire sarko umpiste a été prié de quitter la présidence de l’Agglo…( un homme de gauche de la majorité – d’ouverture- de la maire sarkozyste)..Ainsi l’UMP va prendre en mains toutes les instances de ce quartier..Les mauvaises finances de l’Agglo reportent le projet de Bouchart de créer SON palais des congrès )..Or quand je me promène dans Calais,je ne vois rien qui pourrait attirer les hypothétiques congressistes..( malgré le slogan électoral de Mme Bouchart : Calais se relève “,..Rien ne se relève..)..Les commerces ferment,les livraisons de véhicules de PSA en exportation,qui arrivaient à Calais,pour l’Angleterre,vont cesser et se diriger vers Zeebrugge.Avec licenciement de près de cent emplois..Le taux de chômage est de plus en plus important..Les boîtes ferment..Tous les calaisiens qui veulent faire des courses ” ouvertes” vont à Coquelles,à la Cité Europe…
    Il serait intelligent de gérer une ville sans projet pharaonnique,en cette période,où les dotations de l’Etat sont en baisse,et où les niveaux de vie sont au ras des pâquerettes..

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là