HISTOIRE

Petite histoire Par | 11H15 | 25 mars 2015

Les premières victimes d’un accident aérien sont tombées… dans le Pas-de-Calais

La tragique actualité du crash dans les Alpes rappelle d’autres avions en perdition ces dernières décennies. L’accident dont nous allons parler, est un peu oublié : logique, ce n’était pas un avion, mais un ballon. Et ça fait longtemps. En 1785, deux hommes, dont Pilâtre de Rozier,  tentent la traversée de la Manche à l’aide de ce nouveau moyen de locomotion. Ils s’écraseront sur la pointe de Wimereux, passant à la postérité en tant que premières victimes d’un accident aérien dans l’histoire. 

pilatre-texte

Une carte commémorant l’aventure de Pilâtre de Rozier. Crédit : Romanet & cie., imp. edit., sur Commons Wikimedias.

Ça paraît évidemment difficilement imaginable aujourd’hui… mais il y a deux cent trente ans, l’homme ne savait pas voler. Ce vieux rêve devient réalité avec les frères Montgolfier qui développent un ballon, avec un principe simple : c’est l’air chaud qui permet de s’élever dans l’atmosphère. Nous sommes alors au début des années 1780.

Premier vol au dessus de la capitale…

La découverte intéresse jusqu’au plus haut sommet de l’Etat, dont le roi Louis XVI en personne, qui avait encore la tête sur les épaules. L’année 1783 est décisive. Le 19 septembre, le premier vol habité a lieu. Dans le ballon, enfin dans sa nacelle, ont pris place, un coq, un mouton et un canard. Mieux valait ne pas prendre trop de risques. L’opération étant un succès, on se dit que les hommes pourront tenter l’aventure. Ce sera le cas le 21 novembre : Jean-François Pilâtre de Rozier, scientifique physicien d’une trentaine d’années natif de Metz, et François Laurent d’Arlandes, forts d’un vol de 26 minutes des jardins de la Muette à Paris jusqu’à la Butte-aux-Cailles à Paris, deviennent les premiers passagers des airs.

… et premières victimes d’un accident aéronautique

Un an et demi et plus tard, Pilâtre de Rozier tente une nouvelle aventure, en compagnie de Pierre-Ange Romain. Le 15 juin, les deux hommes décollent des terres du Pas-de-Calais pour rejoindre l’Angleterre, alors que Jean-Pierre Blanchard et John Jeffries avaient réussi cet exploit, mais dans le sens contraire (Douvres-Guînes), quelques semaines auparavant, le 7 janvier. L’expérience partant de Boulogne-sur-Mer tourne au drame. L’aéro-montgolfière (une montgolfière et un ballon à gaz) s’écrase sur la pointe de Wimereux. Pilâtre de Rozier est tué sur le coup, son partenaire succombera peu après. Aujourd’hui, ils sont considérés comme les premières victimes d’une catastrophe aéronautique de l’histoire.

Quelques lectures pour aller plus loin :

La découverte de la locomotion aérienne en Angleterre : du rêve à la réalité 

L’Echo du Pas-de-Calais, 2009, page 4 sur la traversée de Blanchard.

L’histoire du premier vol habité par Pilâtre de Rozier, par Franck Ferrand, l’historien d’Europe 1 (en deux minutes), un peu plus de détails sur le site du Château de Versailles

La vie de Pilâtre de Rozier, dans ce papier de l’Express.

Un article sur la vie et l’oeuvre de Pilâtre de Rozier paru… en 1909.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là