DÉPARTEMENTALES

Rebrousse-poil Par | 08H30 | 24 mars 2015

Le meilleur des réactions (et nos commentaires) suite au premier tour

Depuis dimanche, ça réagit dans la presse, sur les ondes et sur les réseaux sociaux suite aux résultats des Départementales. Petit florilège (avec nos commentaires bien entendu).

elections-illustration4

C’est fou ce que ces isoloirs peuvent attirer comme commentaires chez nos hommes politiques. Photo : DailyNord.

Martine Aubry, maire PS de Lille : “Je suis inquiète” (France 3). Pour Pierre de Saintignon ?

Steeve Briois, maire FN d’Hénin-Beaumont : “Le PS subit un véritable camouflet” (France 3). On a hâte qu’il s’exprime sur le camouflet de la mise en examen du trésorier du micro-parti Jeanne dont il est le mandataire financier.

Gilles Pargneaux, premier secrétaire PS Nord : “Nous allons perdre la présidence du CG59 malgré un bilan exemplaire, et des politiques solidaires. #departementales2015” (Twitter). Et lui, son poste de premier fédéral du Nord, non ?

Jean-René Lecerf, futur président du Conseil Général du Nord : “J’en appelle au vote républicain dans ces cantons, comme je le fais dans les cantons où le PS est en deuxième position, par exemple en faveur de Patrick Kanner.” (La Voix du Nord). Sarko s’étrangle.

Gérald Darmanin, député-maire UMP de Tourcoing : “J’espère des vice-présidents pour Tourcoing puisque les résultats sont bons pour Jean-René Lecerf” (La Voix du Nord). Gérald ne perd pas le Nord.

Michel Dagbert, président PS du Conseil Général du Pas-de-Calais : “Le vote FN est une escroquerie” (en conférence de presse). Ça fait des années qu’on le dit… mais ça n’y change pas grand chose.

Didier Manier, président du Conseil Général du Nord jusqu’à dimanche : “Il va falloir analyser les choses et ne pas stigmatiser un électorat FN” (La Voix du Nord). La bonne nouvelle, c’est qu’il a six ans pour aller chez le psy.

Didier Manier, président du Conseil Général du Nord jusqu’à dimanche (bis) : “Les électeurs ont voté selon un ressenti national, non sur une conviction locale” (La Voix du Nord). Didier, rejoins notre équipe d’éditorialistes politiques, on manque d’analyses aussi fines !

Steeve Briois, maire FN d’Hénin-Beaumont : “Avec près de 35% des voix dès le premier tour, les candidats du Front National réalisent une performance inédite et hallucinante à l’occasion de ces nouvelles élections départementales.” (sur son blog).  Mais quel adjectif pourra-t-il employer quand le FN dépassera les 40% ?

Fabien Roussel, secrétaire PCF Nord : “Dans les 38 cantons où ils étaient présents, les résultats de ses candidats avec ses partenaires, PG – Ensemble – Coordination communiste et dans 6 cantons avec EELV, sont bons car ils recueillent 92 519 suffrages (12.45%). Malgré un mode de scrutin antidémocratique et sensé favoriser le bipartisme, le PCF sera présent dans 5 cantons et peut faire élire 10 Conseillers départementaux”. (communiqué de presse). En fait, le Front de Gauche, PCF, etc, ont gagné. Mais ils sont les seuls à l’avoir vu.

Bernard Derosier, ex-président du Conseil Général du Nord : “Dans le Nord, j’ai été replongé 23 années en arrière, quand, en 1992, la Gauche a perdu la majorité dans ce département.Pendant les 6 années qui ont suivi, j’ai organisé, avec mes amis, la reconquête. Elle fut acquise en 1998.” (sur son blog). Qui sont les amis de Bernard ? Ceux de Patrick ?

Sébastien Huyghe, député UMP, porte-parole de l’UMP : ” Nous sommes largement en tête, ça montre que la stratégie menée par @NicolasSarkozy est la bonne ” (Sud Radio). Nico, n’oublie pas mon poste de ministre, en 2017, hein.

Daniel Fasquelle, député-maire UMP du Touquet, trésorier de l’UMP : “60,19 % pour les candidats de la droite républicaine au #Touquet !” (Twitter). Oui, bon, c’est Le Touquet quand même…

Monique Caillez-Michel Towmsend, binôme PC-Front de gauche à Calais : « Nous faisons un score de 6,1 %, j’aurais aimé un score un peu plus important.” (La Voix du Nord). Comme beaucoup, non ?

2 Commentaires

  1. Les electeurs sont fatigués de voir toujours les mêmes têtes . Depuis combien de temps voit on Kanner dans VDN ? De rage, les electeurs ont mis la barre à droite de la droite toute. Ce qui promet de cruelles deceptions. A la teloche, on a même vu deux zelus du FN serrés l’un contre l’autre, genre etudiants mal réveillés et totalement inconnus annôner quelques clichés devant la camera, tout surpris de se trouver propulsés au conseil general

  2. Voici deux déclarations étonnantes dans la circonscription de Wormhout…

    Valois et Vanpeene (UMP ): 48 %

    « Avec 350 voix supplémentaires, on passait. » Patrick Valois et Anne Vanpeene, candidats sans étiquette et divers droite Union pour le Nord, ne cachaient pas « leur amertume », ce dimanche soir, de devoir affronter un second tour. « On est déçus pour notre équipe, nos soutiens, qui ont fait un boulot formidable. », explique Anne Vanpeene, maire de Winnezeele.

    Marie-Colette Yana-Pladys (PS): 16 %

    « Au regard de l’ambiance nationale et de notre implantation, nous sommes satisfaits.»

    http://www.lavoixdunord.fr/region/departementales-canton-de-wormhout-patrick-valois-au-ia17b47628n2727363

    Outre le fait qu’elle est contente avec 16% alors qu’il n’y avait pas d’autre candidature à gauche (le score le plus faible de la gauche dans la région?), j’aime beaucoup “notre implantation”… le lecteur averti aura compris “notre non implantation”… qu’en termes choisis ces choses-là sont dites…

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là