REBOND ÉLÉCTIONS

Réflexions Par | 10H47 | 14 mars 2015

J -7 : Départementales ou des paires de mandales ?

Ou plutôt Départementales pour tous et mandales pour certains, reste à savoir qui même si on a une petite idée sur la question. Sachant que samedi prochain ne nous permettra plus d’évoquer le sujet, premier tour des élections oblige, c’est l’occasion de picorer quelques petits fours de campagne. En se disant que dans l’optique de ce futur rendez-vous électoral il y a parfois des baffes qui se perdent. Rebond dans les urnes, que nous vous conjurons d’écumer les 22 et 29 mars prochains.

departementales

L’isoloir, c’est dimanche prochain. D’ici là, distribuons quelques paires de mandales. Photo : DailyNord.

Avant tout il est toujours bon de faire le point sur cette échéance, DailyNord s’était d’ailleurs dévoué en proposant son Département pour les nuls, quand bien même il ne peut être d’une précision chirurgicale puisque le contour des futures compétences n’est toujours pas clairement établi. C’est quand même un peu ballot quand on sait que ce rendez-vous se distingue pour son record d’abstentions. Et comme dit Martine : « quand c’est flou y a un loup ». Tellement flou que certains en perdent leur lucidité, par exemple en adressant à certains électeurs les professions de foi du canton voisin comme à Hénin. Et quand le Ch’ti fait sa promo sur les panneaux électoraux de la grand-place de Roubaix, cela devient franchement croquignolesque.

Ainsi Front, Front, Front…

Ce qui l’est moins, c’est l’incroyable boulevard offert au FN dans les colonnes et unes des journaux nationaux et régionaux. Chez les turfistes, on dirait que c’est la grosse cote. La société du spectacle de Guy Debord n’a pas pris une ride, les développements concernant l’émergence du parti de MLP ressemblent plus à des propos de café du commerce qu’à l’analyse de son programme en direction des départements. Faut dire que le tour du propriétaire est vite fait : toutes les professions de foi qui nous sont tombées entre les pognes sont strictement semblables recto-verso, il y a juste les visages des candidats qui changent. Deux pour tous, tous pour une, Marine qui, à part l’entreprise familiale qu’est son parti n’a jamais gouverné grand chose, a bien du mal à sortir de son discours global. Suffit de lire sa tribune dans le dernier bulletin de la région (page 19) pour comprendre que le Nord/Pas-de-Calais ne vampirise pas sa réflexion ou ses préoccupations.

Il y a ce Front tête de gondole et chouchou des médias et puis il y a l’autre Front, de Gauche, qui ne dispose pas d’un tel tapis rouge. Dommage pour lui parce que cela lui arrangerait bien les affaires, enfin façon de parler. Ainsi apprend-on que le Crédit Mutuel de Croix n’est pas vraiment « la banque à qui parler », refusant d’ouvrir un compte de campagne au Front de Gauche local. Est-ce à dire qu’il n’est pas suffisamment « bankable »… ? On ne prête qu’aux riches. Justement, Gérard Mulliez ayant noué une improbable proximité avec nos gauchos pourrait peut-être faire un petit geste…  Si ç’avait été le RC Lens quémandant un prêt au Crédit Agricole, on aurait pu comprendre…

Un maire multiplie les pains, Jésus proteste

Manuel Valls était dans l’Aisne ce vendredi, entouré d’une garde prétorienne de ministres pour pourfendre la détresse des départements ruraux. Et pour l’occasion, le JT de France 3 a eu la riche idée de proposer un sujet aussi original qu’inquiétant. À Saintines, un petit village comme tant d’autres dans la Somme, son maire sort du pétrin sa population en jouant le rôle du boulanger. Hé oui, les déserts ne sont plus que médicaux, ils s’étendent et ça questionne.

 

S’il y avait un prix pour les maires équivalent à celui de Super Mamy celui là serait incontestablement sur le podium. Et prétendant à la médaille d’or. N’empêche que. À l’image de ce maire sans étiquette mais non sans sens du devoir, ayons une pensée pour cette majorité absolue de candidats se lançant dans la bataille et pour qui un succès équivaudrait au gain de l’Euromillion un vendredi 13. Où une qualification du PSG à Chelsea. À toutes ces personnes qui ont le courage de figurer sur une affiche sans avoir planifié quelque stratégie électoraliste ou autre destin républicain, simplement pour défendre leurs idéaux au grand jour, il convient de leur réserver notre gratitude. Si la politique n’intéresse plus, eux ont le mérite -toutes paroisses confondues- de se mouiller pour essayer de lui donner un sens. Sorti de ces violons il s’agit maintenant de passer aux choses sérieuses : aller voter ces deux prochains dimanche, selon nos convictions. La bonne occasion pour rappeler cette sentence de l’écrivain polonais Stanisław Jerzy Lec : « Ne succombez jamais au désespoir, il ne tient pas ses promesses ».

 Si vous avez encore besoin de sourire, vous pouvez encore aller et mais selon votre canton, il y a sans doute matière à trouver des choses croustillantes.

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire