Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 18H23 | 23 février 2015

Quelques news politiques…UMP, Verts, sondage départementales

Calcul. Marc-Philippe Daubresse veut la première place dans la section départementale du Nord pour les régionales. Et prendra ainsi part à la joute derrière Xavier Bertrand, investi par l’UMP pour tenter de décrocher la grande région Nord-Pas de Calais/Picardie. Si le saint-quentinois décroche la timbale régionale – son entrée en lice est plutôt réussie – et succède aux socialistes Daniel Percheron et Claude Gewerc, le député-maire de Lambersart, qui tient plus que tout à rester dans le jeu après une série de revers et de difficultés, pourra ainsi espérer une place de choix *? Avec 2017 en ligne de mire. Sarkozy réélu, Bertrand entre au gouvernement et l’installe dans son fauteuil de président du conseil régional. Il y a un hic : Bertrand a dit à Sarkozy qu’il ne serait plus jamais son ministre et veut l’affronter à la primaire à droite…Si catastrophe sarkozienne et nouvelle défaite de l’ex-président, Daubresse plonge sur les sénatoriales la même année. Il négocie donc sa place au conseil régional avec l’appareil de son parti où ses positions se sont affaiblies après l’élection à la tête de l’UMP et l’échange de propos aigres-doux avec le député-maire de Tourcoing Gérald Darmanin, lieutenant de…Xavier Bertrand dont il est l’officieux directeur de campagne, et qui vise la tête de l’UMP-Nord. Daubresse, encore patron de la fédération, cherche ainsi à engranger le maximum d’avantages et tromper son déclin. Restera à régler sa succession de député sur la 4 ème circonscription, Olivier Henno de l’UDI ? Sébastien Leprêtre de l’UMP ? Dans la section départementale du Pas de Calais, Philippe Rapeneau, conseiller régional sortant, et patron du groupe d’opposition, devrait emmener la liste.

* La loi sur le non-cumul de 2014 est applicable en 2017, année fertile en événements électoraux, de quoi préparer pour les élus concernés toutes les passerelles et marelles de mandats possibles…

Départementales. Vert sombre. On ne sait pas si le tandem EE-LV ira jusqu’au bout sur le canton de Tourcoing 1. Certains s’attendent à ce qu’Hervé Dizy, dont la candidature est désormais officielle, jette l’éponge pour des raisons personnelles. D’autres motifs seraient en cause. Ainsi, des documents de campagne où l’autre candidate du binôme, Zakia Rezaiguia, apparaîtrait vêtue d’un foulard confessionnel, ce qui a déclenché une polémique au sein des instances politiques d’EE-LV qui cherchent en ce moment une solution d’apaisement sinon de repli. En tout cas, si le dispositif électoral d’EE-LV devait péricliter sur ce canton, les cartes seraient rebattues à gauche.

Prédictions. Le sondage IFOP qui donne le Front national à 30% d’intentions de vote aux prochaines départementales attise les prédictions en tout genre. On fait ainsi remarquer que l’évaluation est nationale et ne tient pas compte des particularismes locaux. Si l’on compense les relatifs moins bons scores du FN dans l’Ouest et la région parisienne par les meilleurs résultats au Nord de Paris, pour ne citer que cette région, les candidats du parti de Marine Le Pen pourraient ainsi dépasser les 35 %, voire plus, au premier tour des départementales, un scrutin rénové et sensiblement différent d’un scrutin proportionnel où la tête de liste concentre l’attention de l’opinion, comme Marine Le Pen par exemple. Un chiffre qui pourrait atteindre voire dépasser les 40 % dans certains secteurs et certaines zones rurales ainsi que dans l’ex-bassin minier du Pas de Calais, tout comme dans l’Oise ou l’Aisne. Cela, on le pressentait. Mais ce qui étonne, c’est le ressac important du vote socialiste et de gauche qui peine à frôler les 20% d’intentions de vote. Il s’agit évidemment d’ajuster ces chiffres en fonction de l’abstention prédite à un niveau important et des fameux seuils de 12,5 % des suffrages exprimés pour se maintenir au deuxième tour. Certaines projections faisaient état entre 400 et 500 cantons perdus par la gauche dans la France entière. Ira-t-on au delà ?

1 Commentaire

  1. Je vous invite à relire l’article du 26/01/2015 : Le nouveau visage de la droite métropolitaine : qui est avec qui ?
    de VDN.
    Au regard de ces échanges de points de vue, les ambitions du couple Daubresse/Astruc semblent injustifiées. Malheureusement, elles n’en restent pas moins réalisables, tant la proposition politique est déconnectée des attentes citoyennes.
    Je tiens à souligner la justesse de l’analyse de Bernard GERARD, qui évoque le besoin de l’oxygène des autres dont dépendent totalement Mr DAUBRESSE et sa compagne. Pour le premier c’est une proximité avec COPE, SARKOZY ou BORLOO, pour la seconde c’est DAUBRESSE et pour les Départementales HOUSSIN. La sympathie dont jouit le maire de Verlinghem compensera les réticences qu’engendre le pur produit de l’appareil qu’est l’adjointe municipale lambersartoise.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Où êtes-vous ?

Bienvenue sur le Blog du Petit Théâtre de Martine Aubry, hébergé par DailyNord.

De petites infos croustillantes et des analyses sur la vie politique régionale, dans le prolongement du livre "Le Petit Théâtre de Pierre Mauroy".

Plus d'infos sur Le Petit Théâtre, son auteur, sa genèse.

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .
Lire les articles précédents :
Affaire dite du Carlton : ah si DSK n’avait pas été là…

Comment transformer une tristement banale histoire de proxénétisme en une série de feuilletons hautement médiatisés ? Prenez une personnalité d'envergure...

Fermer