VIE POLITIQUE

Textos Par | 13H59 | 18 février 2015

Quand Pierre Mauroy dégainait son 49.3

A l’heure où la polémique politique agite cette semaine, il est toujours bon de rappeler que Mauroy de Matignon a lui aussi sorti son tromblon calibre 49.3. Ses mille jours et plus (1981-1984) comme premier Premier ministre de François Mitterrand ne furent pas de tout repos. Et la contestation parlementaire – le Sénat était toujours à droite – ne se privait pas de gronder y compris sur les bancs socialistes au Palais-Bourbon.

Sur l’enseignement privé et la loi Savary, on s’en doutait, tant le sujet dépassait les clivages politiques traditionnels, maximalistes et “anti” se retrouvant parfois dans des frondes incongrues au gré des discussions et des amendements. Et des manifestations géantes. Sur les nationalisations aussi, l’aile droite du PS dite rocardienne préconisant un seuil de participation de l’Etat à 51%, mais en l’occurrence certains députés tentèrent d’influencer le nouveau texte après que le conseil constitutionnel ait censuré la première mouture. Même soulèvement en 1982 avec la loi instaurant le blocage des prix et des revenus. Ou celle sur la liberté de la presse, l’une des dernières du gouvernement Mauroy. Toutes donnèrent lieu à surenchère ou obstruction de la part de l’opposition, et parfois de la majorité de gauche.

Plus étonnant, Mauroy a engagé le 49.3 pour obtenir l’amnistie des généraux putschistes de l’OAS et le rétablissement de leurs droits – il confessera plus tard ne pas en être particulièrement fier, le groupe socialiste s’étant ainsi violemment rebellé y compris à son encontre. Mitterrand souhaitant en finir avec les séquelles de la guerre d’Algérie – pas sûr qu’il ait réussi-, mais surtout se ménager l’apaisement de la planète militaire en ces temps de guerre froide et de paranoïa à base d’espionnite. Symboliquement, il se démarquait ainsi de la période gaulliste au pouvoir qui avait fait condamner le quarteron de généraux félons…et affirmait sa conception de la démocratie et de la justice dès le début de son premier septennat.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là