L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Martine qui boude…

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 19 février 2015

La maire de Lille s’enferme dans une posture préjudiciable. A force de bouder dans son hôtel de ville de Lille, ce sont les électeurs qui vont la bouder. Certes, elle est apparue en chef de guerre samedi dernier sur le plateau de France 3 régional – pour donner un peu de consistance aux candidatures socialistes pour les départementales et les régionales – et donne régulièrement son avis, comme sur cette loi Macron tant honnie. Mais elle ne joue plus de rôle offensif dans la vie politique, c’est-à-dire sur le terrain électoral – sa victoire lilloise l’année dernière sera la dernière et elle a dû céder le sceptre de l’agglomération. Un Jean-René Lecerf qui se hisserait patron du département du Nord en mars prochain et qui s’affirmerait dans le rôle d’opposant numéro un à son conseil municipal lillois paré de tels atours la vexerait encore un peu plus. Martine qui boude, Martine qui s’use même quand elle ne sert pas…Elle semble même refuser les affrontements. Les éditorialistes parisiens s’en donnent ainsi à coeur joie pour dénoncer la passivité de l’ancienne ministre. Voire pour fustiger sa frilosité. Son Aventin lillois se transforme doucement en villégiature mérovingienne.

Car l’affaire du 49.3 laissera des traces et en premier sur les habits de Titine de Fer. Cette dernière est perçue comme l’instigatrice – la conscience morale, si l’on veut – de ces frondeurs qui ont osé s’exprimer contre la loi Macron et ne se sont même pas réfugiés dans l’abstention. Il est frappant d’observer que le ministre lillois Kanner – certes tenu par la collégialité gouvernementale- et la maire de Lille apparaissent ce jour dans la Voix du Nord pour commenter l’épisode du 49.3. Et pour donner des avis singulièrement contrastés ! Si la majorité de gauche est coupée en deux au Palais-Bourbon,  le camp socialiste local – on peut dire régional – l’était déjà. Le jour où Monsieur Kanner est entré dans ce gouvernement Valls/Macron jugé trop droitier*. Que veut-elle ? Que prépare-t-elle ? A Paris on se perd en conjectures. A l’évidence, celle qui a succédé à Pierre Mauroy cherche une fenêtre de tir. Le tout est de la trouver. Puis de l’ouvrir. J’ai déjà évoqué le congrès de Poitiers en juin où la maire de Lille défendra une contribution. Voilà probablement le combat qu’elle mènera cette année sous ses couleurs. Tout en laissant les petits copains tomber sous la mitraille. Ou gagner des galons de vrai chef. On a souvent décrit Martine Aubry comme un diesel montant en régime lentement et sûrement. Compétence et fiabilité, dit-on à son propos. Ou disait-on ? Il y a un an, je la pressentais comme recours de la gauche et pas seulement régionale. Pour son avenir, et pour qu’elle ne se laisse pas dépasser par le rythme des événements, il ne faudrait pas qu’on la désigne comme diviseuse et peureuse.

* La rumeur donnant un François Lamy entrant au gouvernement, donc à moitié muselé, après les départementales vise évidemment à déstabiliser le clan Aubry, donc les frondeurs au sein du PS, dans l’optique de ce congrès socialiste de juin. Voire d’empêcher ainsi un Lamy de jouer les premiers rôles comme, par exemple, cheval de Troie de la maire de Lille, voire prétendant, contre la ligne Cambadélis/Valls. Partant, de marginaliser un Benoît Hamon qui apparaîtrait comme trop à gauche et non plus candidat de synthèse.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord. Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte  et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix ! Voir Ma Bio & my Way,

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .