R.E.B.O.N.D

Réflexions Par | 11H36 | 28 février 2015

La MEL et les abeilles

Il n’y a pas que les temps qui changent, les acronymes et autres dénominations aussi. Parfois vite, trop vite, et c’est pour cela que parfois on frise la tentation d’avoir les abeilles (à cause du buzz bien sûr). Vous avez remarqué ? À peine le temps de digérer un vocable qu’il faut déjà en ingérer un autre de substitution. Si Jean-Phillipe Smet alias Johnny Hallyday avait dû changer de patronyme chaque fois qu’il changeait de styles de vêtements ou de tendances musicales, il remplirait à lui tout seul un cahier d’appel. On ne s’attardera pas sur le prix que coûte ces ravalements de façades, leurs motivations profondes comme souvent le peu d’effets qu’ont leurs conséquences. Il s’agit juste de faire un peu de tourisme régional dans le monde parfois turbulent des images de marques ou de clochers. Rebond exploration.

mel

MEL ? Retenez bien ce nom. Détail de la couverture du magazine de l’ex-LMCU.

Depuis le 1er janvier 2015, LMCU, auparavant CUDL, est devenue MEL, conformément à la loi MAPTAM. On vous traduit ? Ok. Lille Métropole Communauté Urbaine auparavant Communauté Urbaine de Lille est devenue Métropole Européenne de Lille par la grâce de la loi de Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles. Au niveau lecture, on passe allègrement du sprint à la course de fond non ? La CUDL a vécu 29 ans (1967-1996), LMCU 19, à cette cadence, la MEL aurait une espérance de vie d’à peine dix ans si l’on compte bien. Et si l’on comprend bien, ce changement de dénomination veut marquer l’évolution de l’action. Ça fait plus chantier qu’institution… Remarquez cela évite les confusions, exemples à l’appui : si on vous demande l’ATAC du coin, sachez qu’il s’agit certainement d’une chaîne de magasin de la famille Mulliez et non la section locale de l’Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne ; dans le métro lillois, certains passagers savent qu’ils sont dans le VAL, Véhicule automatique léger, alors que d’autres sont encore persuadés d’être dans le VAL, Villeneuve-d’Ascq-Lille, les ignares. Notez que plus loin de nous, le PSG ne signifie pas la même chose à Paris qu’à Cayenne, terre de labour politique du Parti Socialiste Guyanais (vérifiez).

Seydoux-Seydoux à défaut d’OL-OL

Puisque nous touchons le ballon rond -à défaut du fond- les footeux ne laissent pas non plus leur part au chat. Le Football Club Valenciennois est devenu USVA avant de devenir le VAFC (un 1er avril ce n’est pas une blague) pour causes de dépôt de bilan. Un désagrément qui pend actuellement au nez du centenaire RCL (au tout début cela signifiait Racing club lensois) qui perdrait alors son célèbre acronyme (pour au mieux devenir RCL 62. Allez, vendu !). Mentionnons que le LOSC n’a pas eu besoin de soucis financiers pour devenir LOSC-Lille Métropole (en restant logique cela veut dire qu’il deviendra bientôt LOSC-Métropole Européenne). Son ancêtre, l’Olympique Lillois, avait disparu lorsque apparut l’Olympique Lyonnais, raison pour laquelle il n’y a jamais eu d’affiche OL-OL. Dommage, même s’il s’agit aujourd’hui du duel fratricide Seydoux-Seydoux. Stop, on s’égare.

Finissons avec ces entreprises changeant de nom de scène pour se peinturlurer une nouvelle jeunesse. Ainsi, alors que l’appellation d’origine déterminait précisément son activité, France Télécom, exfiltré des PTT, est devenu Orange (plus porteur que Caca d’oie convenons en) comme la Générale de Chauffe, dont le berceau est Saint-André-lez-Lille, a enfilé le costard de Dalkia. Ça veut rien dire mais ça fait moderne.

Les premiers dégustateurs de Raider n’ont pas vu la différence avec un Twix, preuve si nécessaire que la longévité d’un produit ou d’une entité est bien plus importante que les régulières retouches esthétiques ou nominales du produit d’emballage. Le journal Nord-Matin qui connut ses heures de gloire lors de l’activité minière a été absorbé par Nord-Eclair mais a conservé la belle robe rouge de sa barrette de Une, et depuis quelques années l’édition Nord-Eclair du Bassin minier ne contient plus que des papiers dupliqués de La Voix du Nord. Malgré tout il y a encore des anciens qui continuent de dire « l’avoir lu dans Nord-Matin » comme ils l’ont vu sur FR3 au lieu de France 3 Nord/Pas-de-Calais. Finalement, telle l’ANPE devenue Pôle Emploi, tout change mais rien ne change, bien souvent. CQFD. Mais les acronymes ont encore de beaux jours devant eux.

Un peu plus de DailyNord ?

1 Commentaire

  1. Pour préciser sur la MEL, il y a eu un intermède de 2-3 ans entre LMCU et MEL, puisque consigne était donnée (charte graphique à l’appui) de se faire appeler Lille Métropole, voire LM, en faisant plus ou moins disparaître le CU, que nous ne saurions voir…

    A noter pour anecdote que la Communauté Urbaine de Lille, avait choisi de se faire appeler CUDL, et celle de Lyon, COURLY, comme quoi certains acronymes peuvent être gênants…

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire