MOUTONNISME

Humeur Par | 08H20 | 23 février 2015

Affaire dite du Carlton : ah si DSK n’avait pas été là…

Comment transformer une tristement banale histoire de proxénétisme en une série de feuilletons hautement médiatisés ? Prenez une personnalité d’envergure internationale, arrosez copieusement de sexe et de libertinage et vous aurez plus de 200 journalistes pour raconter le procès. Ah si DSK n’avait pas été là…

Les médias ont gardé un certain tropisme pour les "peoples" comme Dodo La Saumure ou DSK. Et n'ont donc pas été souvent là au final sur les deux semaines de procès. Crédit photo Dailynord.

Les médias ont gardé un certain tropisme pour les “peoples” comme Dodo La Saumure ou DSK. Et n’ont donc pas été souvent là au final sur les trois semaines de procès. Crédit photo Dailynord.

Le Bettigny peut dire merci à DSK. Le bar, célèbre pour se situer en face du palais de justice et accueillir tout ce que Lille compte d’avocats, de magistrats et de prévenus, a fait un excellent mois de février. Gilles Roy, nouveau gérant du bar lounge depuis janvier, l’avait déjà confié à DailyNord la première semaine de procès : « Le Bettigny n’a jamais vu autant de monde depuis l’affaire Festina ! ».  Nous n’aurons même pas eu besoin de retourner le voir. Dans La Voix du Nord, il y a quelques jours, il confirmera cette tendance. Ce mois de février a été un carton pour lui, comme pour quelques autres commerçants du secteur.

C’est d’ailleurs bien le seul secteur qui sort en forme du jugement de cette affaire. Si les 14 prévenus ne connaîtront leur sort que le 12 juin prochain (le jugement ayant été mis en délibéré), le verdict devrait peu ou prou suivre les réquisitions du procureur de mardi dernier :  relaxe pure et simple pour Dominique Strauss-Kahn, par qui finalement le scandale est arrivé. Le parquet n’a pas été aussi tendre avec les autres prévenus : il réclame surtout de la prison avec sursis (rappelons que le sursis veut dire que l’on ne va pas en prison, à moins de commettre une autre infraction) et quelques milliers d’euros d’amende.  Seul Dodo la Saumure pourrait écoper d’un an de prison ferme.

Réquisitions légères pour une affaire soit-disant exceptionnelle

Pour ce qui était présenté pour une affaire exceptionnelle, ça fait léger. Parce que finalement, l’Affaire du Carlton (qui n’aurait jamais dû s’appeler comme ça… vu que DSK n’y a jamais mis les pieds !) n’était donc qu’une glauque affaire de prostitution et de proxénétisme entre notables locaux. Si le nom de DSK n’y était pas apparu, sûr qu’elle serait restée dans les limbes de l’anonymat et que le mois de février 2015 aurait été comme celui de 2014 et de 2013.

Les choses étant ainsi, les bons jours, on a aperçu des dizaines et des dizaines de journalistes – deux cents soixante dix accrédités – faire le siège de notre magnifique Palais de Justice. On a parlé de Lille dans tous les médias, chez tous les humoristes, et dans de nombreuses chaumières françaises. On retiendra décidément le côté moutonnier de nos confrères journalistes, et une image en particulier chopée sur une télévision. Dodo la Saumure s’avance seul. En quelques secondes, une nuée de caméras, de micros, etc l’entoure… Nous devons être naïfs, mais ça nous épate toujours. Et une autre image, de VSD, prise pendant le procès, ce qui était strictement interdit. La sanction ? L’accréditation VSD a été supprimée (oui parce qu’il fallait avoir une accréditation pour assister à une procès en correctionnelle alors que c’est normalement public). Satanés journaleux ! Quant à savoir ce qu’il en restera pour le débat sur la prostitution, le proxénétisme, et tout ce qui été évoqué, pas sûr que ça change grand chose…

Ce qui nous a quand même fait sourire  :

– Le noeud de papillon du président Lemaire. La Voix du Nord en a parlé tous les jours – ou presque -, et c’était bien amené.  On dit ça, on ne dit rien, mais peut-être y a-t-il une pratique sexuelle cachée là-dessous…

– DSK est un mec nostalgique. Il a voulu garder des souvenirs de son séjour à Lille en demandant des croquis de sa personne dessinés durant l’audience, indique France TV Infos. L’histoire ne dit pas s’il a demandé des gaufres Meert à Martine Aubry.

– Quand DSK était dans la région pour le procès, il dormait à l’hôtel. Pas au Carlton, quand même, faut pas pousser, mais au Couvent des Minimes, Quai du Wault. Alors, forcément, DSK qui rentre dans un ancien couvent, ça en a fait sourire plus d’un.

En direct du tribunal : ambiance dans la salle d’audience

Il y a d’abord cette voix. Puissante mais posée. Réverbérée par les murs bétonnés de cette salle d’audience lugubre dans les sous-sols du Palais de Justice de Lille. On la connaît cette voix. Elle n’a pas bougé d’une tierce. On l’a déjà entendue à la radio, à la télé.  Depuis des années, elle nous parle critères de Maastricht, FMI ou social-démocratie. Toujours aussi assurée, elle nous parle désormais de libertinage, de prostitution, de préservatif et de sodomie. Elle répond à une autre voix teintée d’accent belge qui nous parle elle, de douches ante-coïtus, de blessure au pénis provoquée par un piercing, d’impossibilité de tailler une bavette quand on fait une fellation…

Alors oui, on se frotte les yeux pour y croire.  Et l’on met une bonne demi-heure à comprendre ce qui se passe. Où l’on est. A quelle triste saynète se livrent ces acteurs. On remonte le fil du scénario : ah oui, en cherchant à connaître dans les moindres détails les pratiques du héros déchu, on cherche à savoir s’il savait qu’il avait affaire à des prostitués (car les professionnelles font des choses que les libertines ne font pas), auquel cas, il pourrait éventuellement avoir facilité la prostitution d’autrui, ce qui du coup pourrait faire de lui un proxénète… Logique, non ? Nous voilà rassurés. Le grand déballage peut continuer.

Au sortir de la salle d’audience, le temps que nos yeux se réhabituent à la lumière, on se promet secrètement une chose : faire en sorte de ne jamais, jamais, jamais se retrouver dans une situation similaire où il nous faudrait étaler au grand jour les détails de sa vie sexuelle. Pour cela, on a bien retenu la leçon : ne jamais avoir recours à des prostituées, éviter les libertines dont on n’est pas sûr qu’elles le soient vraiment, ne pas louer un appartement pour abriter ses amours incestueux, bannir les SMS lourdingues aux copains et se contenter de la position du missionnaire.  Il y a deux mois, on avait déjà intégré le fait que l’on risquait désormais sa vie en dessinant des prophètes. Mmmmmh… Ce 21ème siècle s’annonce palpitant !

Alexandre Lenoir

PS : précisons que le présent billet n’excuse en rien le pathétique grenouillage des courtisans prêt à toutes les bassesses pour abreuver en chair fraîche leur Moloch préféré. Si ce procès pouvait faire prendre conscience aux petits marquis obséquieux qui polluent chaque jour la vie des organisations (dans les partis politiques, dans les entreprises, dans les associations…) qu’ils ne gagnent rien à mettre de côté leur liberté de penser pour mieux flatter leur maître, alors OK, ces trois semaines à grand frais auront peut-être servi à quelque chose.

 

Un peu plus de DailyNord ?

2 Commentaires

  1. Quand on pense que le Bettigny a la réputation d’être un bar gay…

  2. Question COM, DSK pulverise le grand Stade et la Coupe des vices. Yapa un de ces consultants si nombreux à la teloche pour nous donner une idée des retombées reputationnelles de ce feuilleton mondial sur la ville de Lille ? Car on sait l’equipe municipale jamais à court d’une citation extraite d’un canard à l’autre bout de la planète sur la grandieuseté de Lille. Pour le souvenir, on a fait une photo du parking de l’av du peuple belge rempli d’une quinzaine de camionnettes à paraboles attendant la sortie ou l’entrée du plus célèbre des Français du moment.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire