RÉGIONALES

Textos Par | 09H45 | 30 janvier 2015

Sarkozy pousse Bertrand, Le Pen hésite et exclut la possibilité Briois

Entre la venue de Nicolas Sarkozy jeudi à Tourcoing et quelques confidences de Marine Le Pen le même jour à propos des futures élections, l’avenir des têtes de listes se décante un peu… ou pas.

Xavier_Bertrand

Xavier Bertrand, fortement poussé par Nicolas Sarkozy. C’est ça, l’altruisme. Photo : NC La Manufacture sur Commons Wikimedias.

Sarko II est donc venu. En “immersion” comme annoncé… d’abord chez des médecins, ensuite dans un théâtre municipal tout acquis à sa cause. L’occasion surtout d’envoyer Xavier Bertrand au feu… des Régionales : « Je souhaite et j’espère que Xavier Bertrand sera candidat. Nous avons besoin de lui ! (….) Je pense que Xavier Bertrand a l’expérience, la jeunesse et la crédibilité de conduire la plus large liste de rassemblement pour cette grande région. C’est pour moi le meilleur candidat possible. Il a la légitimité de l’homme de terrain, il a été ministre et, en même temps, c’est le renouvellement.”

Un ouf de soulagement pour Darmanin… si Bertrand y va

Evidemment, cet altruisme cache ce que DailyNord et Le Petit Théâtre de Martine Aubry vous décryptent depuis des mois. En envoyant Bertrand aux Régionales, Sarkozy se débarrasse d’un candidat pour la Primaire présidentielle. Et arrange aussi par la même occasion les affaires de son plus prometteur poulain, hôte du jour, Gérald Darmanin, qui n’aura pas à se positionner entre Bertrand et Sarkozy aux présidentielles. Lequel Gérald peut avoir les chevilles qui gonflent :S’il y a un problème, je sais que je peux compter sur Gérald Darmanin. Il a été mon porte-parole pendant la campagne, un de nos jeunes les plus brillants, les plus talentueux, je lui fais totalement confiance. Il a du boulot et des responsabilités sur les épaules. » (les propos de Nicolas Sarkozy dans cet article de La Voix du Nord, l’analyse du Petit Théâtre de Martine Aubry par là).

Au FN, l’hypothèse Briois est exclue

Autre nouvelle cette fin de semaine, sur le front des régionales, ce sont les confidences de Marine Le Pen au quotidien régional. La patronne du FN n’a pas encore pris sa décision : mènera-t-elle ou non la liste ? Parmi ses arguments :  “je serai en campagne pour la présidentielle dès mars 2016. Ce serait difficile de ne pas être à 100 % à la Région si je venais d’être élue présidente.” Ce n’est évidemment pas la seule raison, analysions-nous il y a quelques semaines (relire Pourquoi Marine Le Pen n’irait pas). Du coup,  on repense à  l’élu local de l’année, Steeve Briois : “Steeve s’investit totalement dans sa ville et il est déjà député européen. Donc non, cette hypothèse est exclue.” Bref, c’est soit elle, soit un autre qui “doit avoir un pied dans la région“. Philippe Eymery, le Dunkerquois ? Michel Guiniot, le Noyonnais ? Réponse fin février paraît-il (à lire également sur Le Petit Théâtre : Marine Le Pen joue la prime à l’UMP).

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là