LE REBOND FAIT SA REVUE

Tri sélectif Par | 09H15 | 31 janvier 2015

Revue d’actu : l’émoi de janvier

Janvier : Camille Cerf ne sera pas Miss Univers, les Martiens ne savent pas ce qu’ils perdent. Janvier : des milliers de personnes dans les rues sous un même prénom, Charlie. Combien savent qu’à l’origine il s’agit d’un clin d’œil au plus illustre des Lillois qu’est De Gaulle ? Janvier : Bernard Pruvost présente ses vœux en vidéo et c’est rigolo (voir ci-dessous). Qui ? le commandant Van der Weyden du P’tit Quinquin de Bruno Dumont. Janvier c’était tout cela et plein de choses d’autres, entre inoubliable et futile. Voici une sélection -subjective- de ce qui a marqué ce premier mois de l’année avec cette question hautement philosophique que nous ont légué les Cabu, Wolinski et autres Charb : est-ce que rire de tout évite de pleurer pour rien ? Rebond retour, sans détours.

Janvier, tremplin des résolutions de début d’année, Pierre De Saintignon l’a fait sien en concrétisant ce qui l’obsède depuis bien longtemps, confirmer sa candidature à la présidence de la future région Nord/Pas-de-Calais-Picardie, où il sera seul en lice pour le PS. L’homme lige de Martine Aubry a un an pour labourer le terrain et combler son handicap de notoriété. Notez qu’il n’est pas le seul à souffrir de ce déficit, Patrick Kanner, il n’y a pas si longtemps autre candidat hypothétique avec Frédéric Cuvillier, a pu constater qu’être ministre ne provoquait pas forcément un déclic au sein même de ses rangs. C’est ballot. À droite c’est plutôt Bali-Balo. En visite à Tourcoing, Nicolas Sarkozy a jeté Xavier Bertrand dans la fosse aux lions des régionales. Pour mieux écarter un rival potentiel aux primaires ? Le député de l’Aisne n’est sans doute pas encore habité par la vocation (sauf s’il était sûr de gagner et c’est bien là le problème) trop conscient qu’un échec ruinerait ses desseins nationaux. Le même genre de tergiversations habite Marine Le Pen plus apte il est vrai aux joutes verbales qu’à la gouvernance qu’elle n’a jamais appliqué ailleurs que dans son parti soit dit en passant (pour tout cela, revoir notre dernière fournée sur le sujet). L’hypothèse Briois étant écartée, quelle tête de gondole prendra alors les rênes de la liste FN ? Élève Michu, au coin pour avoir dit une tête de nœud.

Sinon Georges Hage dit Jo le Bolcho a snobé le grand soir de Syriza pour cause de grands ténèbres et Damien Carême ne fera plus de mauvaises graisses au PS. Effectivement le maire de Grande-Synthe a annoncé son passage chez EELV qui dit-on irradie de bonheur. Plaisanterie à part, Damien Carême participait ce vendredi à l’émission Service public sur France Inter. Le thème était le rôle des maires et mérite d’être écoutée, histoire de s’actualiser sur cette fonction toujours plus compliquée.

Les articles les plus lus en janvier sur DailyNord

Damien, professeur de français : « Il faut affronter les élèves pour leur apporter la lumière »

Petit manuel de discours de voeux à destination du maire nouvellement élu

Arc International : mais comment en est-on arrivé là ?

Départementales : Et maintenant le Pas de Calais ?

Droite : Gérald Darmanin est-il en surchauffe?

 Je suis sécuritairement Charlie

Disons le tout net, le carnage de début janvier a fait pousser des ailes à la presse régionale qui nous a abreuvé de sujets digne d’un post 11 septembre. C’est tout juste si on ne suggérerait pas l’instauration de milices. Exemple avec le village d’Aix-Noulette susceptible d’armer… son seul et unique policier municipal. Ce brave policier champêtre ne manque pourtant pas de bon sens lorsqu’il avance que « les voisins ne savent plus se parler, je leur rappelle l’importance du dialogue avant de recourir au conciliateur ». Ne faudrait-il pas commencer d’abord par là plutôt que chaque commune rivalise dans la surenchère sécuritaire, remettre les citoyens devant leurs devoirs et responsabilités… de citoyens ? Il faudra de toute façon trouver autre chose pour faire oublier les 2 milliards de dettes de la Région d’ici fin 2015, la situation périlleuse d’Arc International, l’impéritie d’une profession journalistique décernant un prix à Steeve Briois sans avoir le courage de son choix, le spectacle navrant de milliers de personnes allant chercher un vulgaire burger comme une hostie… Bon on arrête là, c’est week-end, c’est Enduropale, c’est carnaval de Dunkerque, et comme Patrice Vergriete, nul n’est trop fête en son pays. Mais de grâce, faisons une trêve des flingues, des discours musclés aux amphétamines de la démagogie qui ne font que réduire les contours de la démocratie et du vivre ensemble, même si c’est loin d’être simple, n’est-ce pas Damien ? Et se rappeler qu’il y a deux semaines, on en était presque à rouler des pelles aux forces de l’ordre. Peace and love.

 Le Racing rubik’s cub de Lens

À Lens, c’était les corons… qu’on veut transformer en hôtel de luxe. Et si selon certaines estimations, la ville aurait perdu près de 3000 habitants, il y a le spectre d’une perte bien plus grave : le RC Lens pratique la brasse coulée depuis trop longtemps au niveau financier. Une situation aussi complexe à comprendre que de venir à bout d’un Rubik’s cub en 30 secondes, autrement dit bon courage au scénariste voulant en faire un film. Et plus les choses avancent plus Gervais Martel s’entête dans un discours surréaliste au point de confondre propriétés privés et publiques (confère l’excellent papier de France 3). Car c’est bien la seule chose dont on soit sûr : ce n’est qu’une vulgaire affaire de fric. Ça empeste même sévère mais pas autant que cette saillie scandaleuse d’un journaliste de Canal + à l’endroit d’Adamo Coulibaly, attaquant Sang et Or. La grande classe (hé oui, il a osé !). Pour le club artésien, après l’émoi de janvier conclu par une décision de justice dont il se serait bien passé,  y aura-t-il des sous en caisse pour assurer le mois de février ? Une question parmi tant d’autres, aussi diverses que variées, dans le petit théâtre du Nord/Pas-de-Calais-pas-encore-Picardie pour les 28 prochains jours. On n’a pas fini de se marrer.

1 Commentaire

  1. Tout est dit…

    Bonjour et bravo !

    Patientons. C’est bientôt la St Valentin et le moment de faire bénir ses hambourgeois. 😉

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire