ON FAIT LE TRI

Tri sélectif Par | 13H00 | 30 janvier 2015

Le BeffroiMètre de la semaine

Des frites, un malaise, une statuette, un ex-Président, le BeffroiMètre mélange les ingrédients cette semaine.

Louane Emera bientôt plus haut dans le beffroi ?

Comédienne et chanteuse, elle figure par les nommée au César du Meilleur Espoir Féminin, pour son rôle dans La famille Bélier.

Steeve Briois fier dans son beffroi

Récompensé par Le Trombinoscope du prix élu local de l’année, le maire FN crée la polémique (relire : L’antisystème Steeve Briois décroche un prix, les socialistes râlent).

Patrice Vergriete jettera des frites de son beffroi

Après les homards de Delebarre, ce devraient être les frites de Vergriete, jetées du haut du beffroi pendant le carnaval.

Nicolas Sarkozy est venu goûter l’air des beffrois

Venir voir les vrais gens, un jeudi, en immersion. Tel était le programme de Nicolas Sarkozy à Tourcoing, qui en a profité pour pousser Xavier Bertrand à la candidature… aux Régionales.

Florence Cassez réclame beaucoup d’argent sur le beffroi

Elle ne perd pas le Nord et demande au Mexique 36 millions d’euros de dommages et intérêts pour ses sept années de détention dans une geôle mexicaine (Le Monde).

Claude Hermant enfermé dans le beffroi

Figure de la mouvance identitaire, l’ex leader de la Maison Flamande est en détention pour des faits présumés de trafic d’armes (La Voix du Nord).

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là