DISPARITION

Textos Par | 17H47 | 22 janvier 2015

Georges Hage quitte l’arène

On a appris ce jour le décès de Georges Hage, ancien député communiste du Nord. Bref portrait du Petit Théâtre de Martine Aubry.

Jo le Bolcho vient de quitter la scène politique. C’est ainsi que Georges Hage se surnommait lui-même non sans une certaine dérision. Il était l’un des derniers thuriféraires de la grande époque du communisme français. Ce fils d’un artisan coiffeur de Douai n’a ainsi jamais démordu de son engagement politique, même les événements de Budapest en 1956 ne le feront pas dévier, pour ne citer que ceux-là, premiers d’une longue série. On lui doit une loi contre le harcèlement moral et nombre d’interventions législatives. Cet ancien prof d’éducation physique – international universitaire de hand ball, il a joué avec les carabiniers de Billy-Montigny – était régulièrement remarqué pour son assiduité au Palais-Bourbon – il fut député pendant 34 ans – dont il deviendra un vice-président apprécié et même le doyen. Il sera élu conseiller général en 1973 et sera également conseiller régional. C’est dans le Douaisis qu’il a grandi et il avait pris sa carte du parti le jour de l’anniversaire de la Révolution d’Octobre. Son duel avec le socialiste Marc Dolez à la charnière des années 80 et ensuite pour la prééminence à gauche sur le Douaisis est restée dans les mémoires et provoquera la désunion de la gauche locale. Il tentera l’aventure des municipales sur la Cité de Gayant contre Charles Fenain, un ex-SFIO anti-communiste viscéral, qui avait préféré s’allier avec le gaulliste Georges Sarazin et le faire élire en…1959, et en lui succédant ensuite pour de longues années. Puis, alors que Georges Hage lui disputait encore une fois l’hôtel de ville, il place sur orbite au début des années 80 un certain Jacques Vernier, jeune espoir du RPR. La disparition de Georges Hage, personnalité appréciée de ses pairs, nous renvoie à l’effritement d’un certain idéal militant et l’effondrement d’un pan entier de la vie politique française.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là