L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

UMP : Cadors du Nord sous pression

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 15 décembre 2014

Tensions à l’UMP-Nord. La perspective d’une alternance au conseil général du département, tenu par les socialistes depuis 1998, ravive la concurrence entre les cadors du Nord. On sait Jean-René Lecerf sur la ligne de départ. Le sénateur UMP, valenciennois d’origine et parlementaire apprécié, et challenger malheureux contre Martine Aubry à Lille cette année, aimerait bien enfin décrocher la timbale et certaines études montrent que l’issue peut lui sourire. Mais depuis quelque temps, celui qui a plusieurs fois emmené son camp dans l’assaut contre la citadelle de gauche, ne tient plus complétement les rênes de l’opération – la liste définitive des candidatures, prévue pour fin novembre, se fait attendre. En cause, une part trop belle faite à l’UDI dans le plan esquissé. On sait que le nouveau mode de scrutin prévoit un binôme paritaire hommes/femmes, ce qui encourage les équipages bi-partisans et que l’UDI a explosé son compteur aux municipales de mars, occupant ainsi de belles positions locales. Affichant une bonne entente avec sa consoeur la sénatrice UDI Valérie Létard, élue valenciennoise, avec laquelle il a mené les dernières sénatoriales, certains à l’UMP lui reprochent une trop grande proximité avec la formation centriste – Lecerf et Borloo s’apprécient, Valenciennes oblige, et le second aurait bien voulu attirer le premier dans sa ville – à qui il aurait fait trop de concessions quant aux investitures promises* et réclament un gel du dispositif. On cite le cas du canton de Roubaix 1 où un tandem UMP/UDI est pressenti, une formule-cadre que l’on retrouve partout en France. Des vieux chefs nordistes comme Jacques Legendre ou Bernard Gérard, dont le gaullisme reste une valeur forte, font grise mine. Du coup, certaines ambitions se font jour quand il s’agira de désigner le candidat au “perchoir”. Ainsi, le président de la communauté d’agglomération du Douaisis et conseiller général, Christian Poiret, patron respecté du groupe UPN au département – mais non encarté UMP, probablement un avantage, et qui se verrait bien jouer les trouble-fêtes.

Mais la solution réside peut-être dans un échange dont les états-majors ont le secret. Pourquoi ne pas donner quitus à Lecerf et sa plate-forme commune avec l’UDI et se réserver la part du lion aux régionales de fin d’année ? En clair, une liste UMP renforcée de quelques UDI dès le premier tour. Voire un forfait pur et simple des centristes. Ce qui permettrait d’envisager un bon score et d’aborder le second tour dans les meilleures conditions sans subir le joug d’un FN conquérant et risquer un fort déplacement de voix de droite vers…la droite FN. ” On ne pourra en appeler au front républicain que si nous sommes forts dès le premier tour”, explique cet élu partisan d’une alliance avec l’UDI et qui a observé que les duels FN/UMP tournent à l’avantage du parti sarkozyste (cf. élection partielle de l’Aube, sous réserve d’une abstention massive).

L’affaire du local. L’entrefilet du Point du 4 décembre atteste des tensions qui se font jour au sein de la fédération UMP du Nord dont le leadership sera remis en question. En deux mots, Marc-Philippe Daubresse, président de l’UMP-Nord, a fait changer les serrures du local lillois. Et les affaires de Bernard Gérard, son homologue à la tête de la “fédé” ont été jetées sur le trottoir. Le député-maire de Lambersart, tout d’orgueil et qui ne supporte pas que l’on mette en doute sa soi-disant supériorité, aurait ensuite sacrifié un de ses proches pour tenter de rattraper le coup** en plaidant l’erreur. Bernard Gérard, de composition affable, en a référé à la direction du parti. Mais l’épisode est révélateur de l’état d’esprit du parti sarkozyste au niveau local. Gérard a-t-il été envoyé au casse-pipe lors de l’élection à la communauté urbaine de Lille Métropole au printemps dernier à cause d’une tactique improbable élaborée par le lambersartois que l’on soupçonne avoir voulu enfoncer son voisin marcquois ? Gérard a dû s’incliner devant le patron des non-alignés Damien Castelain après le revirement surprise de ce dernier soutenu par la gauche de Martine Aubry. Quoiqu’il en soit, la fédé est désormais sous pression et les clans peuvent surgir comme bubons sur fond de haines cuites et recuites.

Un marigot qui pourrait profiter au député-maire de Tourcoing, Gérald Darmanin, étoile montante de son parti, et ce à plusieurs niveaux. Outre la fédération, le jeune cador pousse ses pions et affirme son emprise. On aperçoit régulièrement le nouveau secrétaire général adjoint – aux élections ! – de l’UMP, couvé par Sarkozy, derrière chaque apparition cathodique de Xavier Bertrand, ancien secrétaire général de l’UMP. J’avais déjà évoqué l’intérêt d’une candidature du député-maire de Saint Quentin pour les régionales (voir billet du 2 décembre : La carte de Sarkozy…). Le tandem trouve un écho de plus en plus favorable au sein de la planète militante – ainsi dans le Pas de Calais. Pour calmer le jeu, Sarkozy pourrait leur laisser les mains libres.

* Il y a quelques semaines, Jean-René Lecerf, esprit brillant mais isolé – contre son camp, il a soutenu la réforme pénale de Christiane Taubira et a co-signé le rapport sur la lutte contre les discriminations à l’école avec sa collègue sénatrice Esther Benbassa – avait jeté un pavé dans la mare UMP en préconisant une entente avec le PS pour repousser l’épouvantail d’une Marine Le Pen, présidente d’une grande région Nord-Pas de Calais/Picardie. Et qui n’a pas encore affiché ses intentions, point important puisque la patronne du FN dispose du meilleur potentiel dans son électorat. En tout cas, après le tollé provoqué, certains dans son camp ne cachent plus leur volonté de tenir en marge ce…marginal de Lecerf. Qui devra manoeuvrer pour conserver ses chances aux départementales.

** Une affaire qui rappelle, dans la forme et l’esprit, celle de la photo truquée sur un de ses documents de campagne pendant la dernière municipale dans sa commune, voici tout juste un an, quand un de ses contradicteurs avait disparu comme par magie…un épisode – avec d’autres, (voir billets consacrés aux municipales) – qui déclenchera l’hilarité. Lui sera mal réélu de justesse après un affrontement à couteaux tirés qui a révélé son côté obscur. Il vient de sauver sa tête dans l’organigramme de l’UMP de Sarkozy, mais rétrogradé comme délégué général thématique sous la férule de Nathalie Kosciusko-Morizet, la numéro 2.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Maubeuge, Arras, Amiens, Saint Omer, Béthune, Cambrai, Valenciennes, Montreuil, Roncq, Faches, Saint André, Hem, Wasquehal, Lesquin … autant de villes UDI. Ce sera difficile de faire sans cette force politique aux Régionales.

    Les centristes vendront chèrement leur peau …

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord. Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte  et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix ! Voir Ma Bio & my Way,

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .