Lu, vu, entendu Par | 16H42 | 18 décembre 2014

Le Canard canarde le PS du Nord

Le Nord – Pas-de-Calais est en bonne place dans la dernière livraison du Canard Enchaîné. Et notamment le PS. Avec d’abord sous le titre “Au Nord, c’est déjà la baston“. L’hebdomadaire parle des tensions au PS, avec les Régionales en toile de fond. Bon, pas grand chose de plus de ce que l’on vous écrit déjà ici régulièrement, à part peut-être la colère des Aubryistes parce que Pierre de Saintignon n’était pas invité à la sauterie présidentielle de mardi dans la région. DailyNord a quand même remarqué qu’il a réussi à s’incruster sur la photo, en témoigne ce tweet :

 

Deux pages plus loin, c’est moins drôle. Le Canard Enchaîné explique que le PS du Nord doit se séparer de nombreux collaborateurs pour échapper à des “poursuites de fonds publics et financement illégal de parti politique“. On vous épargne tous les détails, mais serait en cause le fait pour les parlementaires de piocher dans leur enveloppe de rémunération des collaborateurs pour financer en réalité des permanents politiques. Gilles Pargneaux, le patron de la Fédé du Nord, s’indigne dans La Voix ce jour : “Il n’y a jamais eu de versements de parlementaire directement à la fédération et aucun licenciement ni aucune démission ne sont à venir.” Et devinez quoi ? Il se demande d’où vient l’attaque. Qui vous parlait de bonne ambiance au PS il y a quelques jours ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là