L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

François Lamy cause : commentaires sur interview

Lu, vu, entendu Par | 18 décembre 2014

Ce qui est bien avec François Lamy, c’est qu’il va révolutionner le discours parfois convenu des politiques régionaux. La preuve dans l’interview accordée à La Voix du Nord. Extraits (et nos commentaires tant qu’à faire) :

– “Il faut savoir considérer qu’on a fait son temps sur un territoire, qu’on a donné le meilleur de soi-même et qu’il faut passer à autre chose.” Surtout sur un territoire où l’avenir paraît compromis.

Question : “C’est donc votre dernier mandat de député” ? Réponse : « Ça, on verra. J’arrive par choix personnel, familial et politique (…)”. Histoire de ne se fermer aucune porte. Avis à Bernard Roman, titulaire d’une circonscription lilloise et…aux autres.

Question : “Venez-vous pour succéder à Martine Aubry à la mairie de Lille ?” Réponse : « Ça fait huit mois que l’élection municipale a eu lieu, la prochaine est dans cinq ans et quatre mois ! La question de la succession intéressera les Lillois au moment de l’élection. On en reparlera dans les années qui viennent. » En même temps, en débarquant ainsi à Lille, l’ex-ministre de la Ville ne s’attendait pas à susciter les commentaires ?

– Question : “Irez-vous aux régionales” ? Réponse : « Si les socialistes locaux le souhaitent, oui. Cela me permettra d’ancrer ma pratique et mon expérience des quartiers sur des dossiers concrets. Mais je veux passer les étapes tranquillement. Je ne suis candidat à rien. » Et si Martine veut que les socialistes le souhaitent ?

– “Il y a un candidat à la candidature, c’est Pierre de Saintignon. Je souhaite qu’il soit désigné. » Comme ça, PDS est définitivement grillé, en cas de défaite, pour la prochaine municipale lilloise. Pratique.

– “Ceux qui la poussent à être présidente de région…” Ouais, Monsieur Lamy surestime la situation…si elle y va ce n’est pas évident de gagner, et de toute façon elle ne veut pas être battue…par Marine Le Pen. Ou même par un adversaire de la droite républicaine.

– Question : ‘Votre arrivée à Lille, après d’autres, donne le sentiment que le PS local manque de talents”. Réponse : « Il y a eu quoi, deux arrivées ? Sur combien de conseillers municipaux ? Vous vous focalisez sur une petite minorité. Il y a, bien entendu, toute la place pour les Lillois, Hellemmois ou Lommois qui ne manquent pas de qualités et d’expériences. Ils vont beaucoup m’apporter. »C’est tellement altruiste qu’on en pleurerait.

En revanche, rien sur le Parti Socialiste en tant que tel et dont le prochain congrès a lieu en juin. Martine Aubry a déclaré ne pas être candidate à une éventuelle succession de Jean-Christophe Cambadélis. Et si c’était la piste cachée de Monsieur Lamy ?

L’intégralité de la double page de La Voix du Nord (au demeurant intéressante) ici et .

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie