REBOND

Humeur Par | 09H30 | 29 novembre 2014

Régions : la fusion promet bien des effusions

« Vous n’aurez pas l’Alsace ET la Lorraine ». Ben si, on a même maintenant le Nord/Pas-de-Calais et la Picardie. Au nom de la loi (sur la réforme territoriale), nous les déclarons mariés. Le couple Nord-Pas-de-Calais / Picardie risque de mettre un moment pour s’accorder quant au contenu de la liste des cadeaux de mariage. Voici une projection sur deux axes que n’aurait pas renié un illustre Amienois, Jules Verne. Parce qu’à cette heure, ce rebond n’est que pure fiction. A un an des élections régionales. 

Qui aura la garde de ce nouveau paysage, la tutelle de ce couple recomposé du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie ? Les scènes de ménages n’ont pas attendu la confirmation de ce Pacs forcé pour se faire jour. L’exemple de la salve lancée depuis le front picard par Barbara Pompili (EELV) et  Christian Manable (PS) nous annonce une grande partie de poker menteur. Et ce n’est qu’un début ! Ce sera chaud d’ici l’été 2016, période butoir pour la prise de décision définitive. On évoque un partage entre capitale administrative et économique. Why not ? Autre option mais compliquée du point de vue logistique : pourquoi ne pas alterner les réunions d’assemblée dans l’une et l’autre région, cela éviterait de transformer un des deux hémicycles en théâtre ou salle de concert. Difficilement envisageable néanmoins, la région Nord-Pas-de-Calais comptant 113 élus contre 57 en Picardie. Y a bien le cirque d’hiver à Amiens mais bon…

Soit dit en passant, cette fusion s’annonce chronophage pour certains élus. Ainsi un conseiller régional de Saint-Quentin qui met 1h30 pour rallier Amiens en train mettra deux fois plus de temps pour rejoindre Lille par le rail, soit 6h pour un aller-retour. Il n’y a pas d’heure pour les braves, c’est bien connu.

Nouvelle communauté, nouvelle chance pour une femme ?

Imposer une alternance homme-femme pour le fauteuil de président ne serait pas l’idée du siècle. Mais force est de constater que rien n’avance à ce niveau là. Les chiffres sont sans concession : sur les 14 présidents qu’ont compté la Picardie (9) et le Nord/Pas-de-Calais (5) seule une présidente, Marie-Christine Blandin (Les Verts, 1992-1998) sort de cette liste testostéronée. Pas besoin de photo-finish pour déterminer la parité. Et les prochaines échéances laissent peu entrevoir une option féminine. Le personnel politique féminin ne serait-il donc voué qu’aux postes que la parité impose ? On frise la posture « zemmourienne » alors que certaines n’ont rien à envier à  leurs homologues masculins (nous ne citerons pas de noms pour ne pas faire de jalouses). Ce qui est sûr, c’est qu’il y en a une tout au fond de la droite qui doit donner bien des sueurs froides. Mais pour Marc Prevost, Marine Le Pen ne se risquera pas si près des présidentielles. D’autant, comme le souligne le marionnettiste en chef du « Petit théâtre », qu’il est « plus facile de conquérir le pouvoir que de l’exercer ». Le pouvoir c’est masculin. La gouvernance c’est féminin. Faites vos jeux… entre Amiens et Lille. Et sans faire le grand écart parce qu’au milieu il y a Arras, qui pour l’instant n’a rien revendiqué.

Nord Pas-de-Calais – Picardie : revoir l’édition spéciale “Deux régions en une” – France 3 Nord Pas-de-Calais


Parce que nous n’avons pas attendu France 3 pour lancer le sujet :

– notre sondage Quel nom pour la future région Nord-Picardie ?  Résultat, les lecteurs de DailyNord préfèrent Flandre(s)-Artois-Picardie.

– sur la frontière Nord – Pas-de-Calais/Picardie, la fusion des régions ne fait pas recette. 

– chez Marc Prévost, un sondage à mener avec des pincettes.

1 Commentaire

  1. Oui bon, je ne suis pas devin, hein…les départementales donneront une bonne jauge de l’opinion. D’autant que la règle des 12,5 % des inscrits pour se maintenir au second tour pourrait faire disparaître pas mal de candidats…de gauche, puisque ses différentes composantes (EE-LV, FdG,…) partent a priori chacune de leur côté. On se retrouvera ainsi le plus souvent avec un duel FN/droite.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là