CULTURE CULINAIRE

Le Petit Dico décalé du Nord - Pas-de-Calais Par | 08H00 | 09 novembre 2014

Le Petit Dico du Nord – Pas-de-Calais : Lucullus

Ce dimanche, le Petit Dico Décalé se fait gourmand, historien et scientifique. Il vous cause Lucullus. 

lucullus

Ça change du Maroilles. Le Lucullus a même eu l’honneur d’I-Télé l’an dernier. Capture d’écran : I-Télé.

Général romain mort en -57 av J.C, moins connu pour son art militaire que pour son goût immodéré des banquets luxueux. Raison pour laquelle, un restaurateur valenciennois eût l’idée au début du siècle de nommer ainsi sa nouvelle trouvaille culinaire : un feuilleté de langue de bœuf fumée et de préparation à base de foie gras devenu spécialité de la ville de Valenciennes. Elle se déguste avec du pain grillé, de la confiture d’oignons ou des endives confites.

L’histoire ne dit pas si c’est en goûtant du Lucullus lors de ses bacchanales à Saint-Tropez que Jean-Louis Borloo prit la décision de conquérir Valenciennes à la fin des années 80.

Dernier avatar du Lucullus :  il s’agirait également d’une nouvelle forme de nuage découverte par des universitaires lillois en octobre 2014.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là