REBOND DU SAMEDI

Réflexions Par | 08H00 | 08 novembre 2014

Avec Europa City, Auchan nous mijote-il un futur Sivens ?

Après Blanche-Neige qui voit des nains partout (les clowns méchants ça devient ringard), ce sont des Sivens qu’on appréhende tels une poussée d’acné dans nos belles provinces (à croire que Notre-Dame des Landes est elle aussi devenue ringarde). La Voix du Nord s’interrogeait dernièrement dans ce sens concernant le projet de ligne à très haute tension entre Avelin et Gravelle. Ou l’une des – éventuelles – dix futures zones à défendre (ZAD) à venir. L’avenir le dira mais on pourrait intégrer dans cette liste hypothétique le projet d’une grande enseigne nordiste*. Auchan travaille sur un projet pharaonique, le plus grand centre commercial et de loisirs du monde, pas moins, près de l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle. Toujours en avance sur son temps, DailyNord s’était penché sur le dossier. Le défi est à la hauteur de la polémique. Rebond.

Une partie du projet EuropaCity. Capture d’écran du  site EuropaCity.

Pour se faire une idée, la somme des surfaces du barrage de Sivens (13 hectares) de la Ferme des 1000 vaches (26 hectares) et du futur Stade des Lumières de Lyon (50 hectares) dépasse à peine celle du projet francilien d’Auchan qui à lui seul concerne 80 hectares de terres agricoles. Oui, 80 hectares d’une terre réputée pour sa qualité. Il faut dire que quand Auchan s’installe quelque part, ce n’est pas pour occuper la surface d’une maison Coopartois. Chez les Mulliez, on voit autant grand pour payer le moins d’impôts possible que pour occuper des périmètres hors normes. Noyelles-Godault, V2 Villeneuve-d’Ascq… Auchan aime les grands espaces de chalandises. Mais là même le terme gigantisme fait tout petit : 500 boutiques, des salles de spectacle, 2 700 chambres d’hôtels, 20 000 m² de restaurants, un parc aquatique… et même une piste de ski avec remontée mécanique. Tout cela recouvert d’un toit végétalisé formant collines et vallons. Ça, c’est la caution écolo qu’on appelle plus vulgairement green washing, à l’instar du rouge-gorge, emblème de la marque.

Un clone burné de Nœux-les-Mines ( ?)

À bien y regarder, on dispose en magasin d’un projet inauguré en 1996 et du nom de Loisinord. À l’époque, les feux des médias s’étaient braqués sur cette drôle de commune faisant d’un terril une piste de ski accouplée à une base nautique, une grosse boîte de nuit non loin, tout cela fondu dans une zone d’activité commerciales avec un… Leclerc au pied du crassier pour skieurs. Mais il est clair que Nœux-les-Mines fait figure de petit cirque ambulant à côté du barnum imaginé par Immochan (filiale du groupe Auchan). Parce que cette petite friandise est tout de même estimée à près de 2 milliards d’euros. Plus fort qu’Eurodisney.

Le Département dit non, Valls dit oui

Quand on évoque un montant taille grizzly comme celui là, bien entendu les collectivités tendent l’oreille. Hé bien, au moins c’est clair, le conseil général de Seine-Saint-Denis ne veut pas d’Europa City. Peut-être parce qu’il a pris conscience que pour un emploi créé dans la grande distribution, 4 emplois seront détruits dans d’autres secteurs de l’économie selon la chambre de commerce et d’industrie de Paris (source Reporterre). En revanche, un élu d’Evry qui a réussi dans la vie, le Premier ministre Manuel Valls s’affiche franchement pour. Il est vrai qu’il aime l’entreprise et la perspective d’une extension du Grand Paris lui donne des ailes… tout en oubliant que le projet Aeroville (porté par Auchan) est loin de répondre aux attentes (confère ce reportage de France 2 particulièrement éloquent). Une énième artificialisation des sols (alors que la fermeture non loin de PSA-Aulnay promet déjà une gigantesque friche à recycler) peut-elle être justifiée par une telle folie des grandeurs ? Auchan joue gros sur ce coup là en termes de finances et de notoriété. Et il ne serait pas étonnant que les « zadistes » de tout poil soient déjà sur le pied de guerre

* L’article de la VDN se basait sur un classement établi par TF1 et Paris-Match. Malheureusement, en dépit de -vaines- recherches sur la toile, nous n’en avons trouvé nulle trace. Peut-être que le projet Auchan y figurait.

Pour aller plus loin, cet excellent reportage d’Antoine Chao (oui oui, le frère de Manu) sur France Inter à partir de 14’45

Et comme nous sommes équitables, pour ceux qui comme Nicolas Sarkozy considèrent que « l’environnement ça commence à bien faire » cet article de La Tribune est pour eux.

Enfin, parce que DailyNord ne supporte pas le plagiat, nous avons constaté pendant la rédaction de notre article que 20 Minutes avait suivi la même démarche, le 2 novembre. Ah, quand les grands esprits se rencontrent…

Un peu plus de DailyNord ?

5 Commentaires

  1. Bonsoir,

    Merci pour votre article bien détaillé et au ton humoristique !

    Quelques précisions sur le Aéroville et le projet EuropaCity :
    – Aéroville héberge effectivement un hypermarché Auchan qui ne fait pas de bonnes ventes puisqu’il ouvre maintenant tous les dimanches (légal parce que la plate-forme aéroportuaire de Roissy est classée zone touristique…), mais le promoteur d’Aéroville est la société foncière cotée Unibail-Rodamco ;
    – voici le lien vers l’article “Aéroville : les 8 leviers pour faire ”décoller” le centre commercial” sur les difficultés que connaît ce centre commercial ouert depuis un an : http://www.lsa-conso.fr/aeroville-les-8-leviers-pour-faire-decoller-le-centre-commercial,190390;
    – comme l’indique l’article “Le 93 vent debout contre le projet” du journal Le Parisien daté du 06/11/2014, en Seine-Saint-Denis ce sont à la fois les partis de la gauche (PS, Front de Gauche, EELV) mais aussi l’UMP qui sont contre le projet EuropaCity
    – comme l’indique l’article “EuropaCity, un autre grand projet contesté” paru dans Le Figaro du 05/11/2014, “Une situation bloquée : (…) Il reste qu’à la différence du barrage de Sivens ou de l’aéroport de Notre-Dame-des-landes, rien n’a été engagé à EuropaCity. Auchan n’a toujours pas acheté les terrains de façon définitive, les études d’impact et les permis de construire n’ont pas été déposés. Cela laissera peut-être le temps de modifier le projet et de ne pas aboutir à une situation bloquée comme à Notre-Dame-des-Landes ou à Sivens.” (http://www.lefigaro.fr/immobilier/2014/11/05/05002-20141105ARTFIG00081-europacity-un-autre-grand-projet-conteste.ph)

    Cordialement

    Le CPTG

  2. bonjour,
    Dans la liste des terres agricoles souvent citée comme disparus aux bénéfices de grands centres,
    vous oubliez souvent la zone logistique de delta 3 de Dourges dont la superficie va bientôt dépassée les
    500 hectares .bonjour l’écologie nous sommes loin des protestations pour cette emprise immense qui ne saura que des bâtiments de stockage pour ces différents centres commerciaux
    cette réalisation de delta 3 n’a pas eu l’impact du fameux barrage de sivens et ses petits 13 hectares
    et dieu sait à quel point j’ai vu cette nature se démolir au détriment de belles terres agricoles après les immenses terres recouvert des terrils nous voici au béton !

  3. En détruisant autant de terres agricoles, il ne faut pas s’étonner que l’agriculture devienne intensive. Moins de terres à cultiver = plus de productivité à avoir sur celles restantes pour nourrir toujours plus de monde.
    L’Humain fonce tête baissée à sa destruction, c’est cool (ironie bien sur).

  4. Cette illustration du projet est très pertinente, un joli dessin digne d’un livre pour enfants de 4 ou 5 ans (il manque juste l’enfouissement de déchets toxiques clandestins sous les hangars)…
    La mafia Auchan ne prend même plus la peine de cacher le fait qu’elle prend les gens pour des idiots ! Ils ont raison d’essayer, comme on dit, plus c’est gros, mieux ça passe !

  5. Ce concept d’immenses centres commerciaux ne prend-il pas l’eau ? Aux USA comme à Calais cité Europe ? Je ne suis pas convaincu de l’impacte positif de ce genre de projet, nous avons aussi besoin de terres agricoles à l’heure ou la spéculation et les mauvaises réciltes font s’envoler les prix.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire