COULISSES

Humeur Par | 08H00 | 29 octobre 2014

Toussaint : le pire des meilleurs sujets proposés aux journalistes nordistes

On les aime nos attaché(e)s de presse. Surtout quand ils proposent des sujets aux rédactions pour la Toussaint ! DailyNord s’est amusé à répertorier le pire des meilleurs proposés.

Crédit photo : Alexandre Vialle sur Commons Wikimedias (http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Cimetière_du_Père-Lachaise,_Paris,_France.jpg)

Pas une seule entreprise ne nous a envoyé un communiqué sur les tombes-jardinières. A venir l’an prochain ? Crédit photo : Alexandre Vialle sur Commons Wikimedias

Tout commence toujours par une gentille formule de politesse. « Bonjour, je m’occupe des relations presse de Super Pompes, le numéro numéro un, blabla. » Sauf que très vite, ça se corse. L’attachée de presse souhaite à tout prix proposer des sujets, pour mieux « vendre » les services de son client. Car la mort est un business comme un autre. Et la Toussaint, un marronnier qui revient tous les ans… en charriant potentiellement des espaces de « rédactionnel » gratuits, en lieu et place de la très chère publicité. Alors pourquoi ne pas proposer des sujets aux journalistes en mal d’idées ?

A mort sur les “tendances”

Pour cela, l’attaché(e) de presse (*) n’hésite pas à surfer sur la tendance, surtout en région. Dans la « région Nord » (est-ce une limite géographique volontairement floue ?), sachez qu’il serait plus « tendance » de se faire incinérer. « Le taux de demande de crémation a varié de 36% à 45% alors que la moyenne nationale est d’environ 33% à 34% », croit savoir un communiqué.

C’est aussi apparemment très « tendance » chez les ch’tis de faire un cérémonial personnalisé avec « musique apportée par la famille, lecture de textes, photos, vidéos », précise-t-on pour mettre le journaliste mettre en appétit. Les Nordistes voulaient-ils jusqu’ici un enterrement passe-partout, histoire de filer incognito ? Must du must, le choix, soi-disant très cheuuuuteuuuuumi comme dirait Galabru, du columbarium, des urnes funéraires où l’on dépose les cendres des défunts. Nous prendrait-on pour des pigeons ? On a déjà dit que le Nordistes avaient un faible pour l’incinération !

La mort aux trousses 2.0

Si les sujets « tendance » n’ont pas fait mouche, l’attaché(e) de presse dégaine son autre arme, plus high tech celle-là, qui parle de la « mort 2.0 ». Oui, vous avez bien lu. Désormais, des sites internet made in Nord-Pas-de-Calais promettent « un accompagnement au deuil à travers un service en ligne pour rendre hommage ». Que c’est ringard la photo posée sur la tombe, place au XXIe siècle et au mémorial numérisé, avec ses photos scannées, ses pensées dactylographiées et aussi – ils ont pensé à tout – aux bougies virtuelles !

Côté titres et punch-lines, on a battu tous les records avec « blablamort.fr, le site qui n’a pas peur de la mort », qui se présente comme un premier site nordiste commémoratif, qui n’en oublie pas d’être e-commerce. « Ce site permet de réaliser en ligne toutes les démarches et les commandes nécessaires à l’organisation des funérailles » : envoi d’e-faire parts,  commande des fleurs en ligne,  création d’une cagnotte, partage des souvenirs, conception du livret de messe,  e-mails de remerciements, réservation d’un traiteur, création d’un album-souvenir et même démarches administratives !

Chanel vs LIDL

D’autant que ça aurait certainement échappé au journaliste mais dans la région Nord-Pas-de-Calais, avec la crise, le funéraire aussi se met à l’heure du « low cost ». Ca tombe bien puisqu’une première enseigne de pompes funèbres discount vient justement d’ouvrir ses portes à Lille. Son secret ? « La réduction des coûts de production et la force de frappe de la centrale d’achat », délivre en avant-première le communiqué. Avec des tarifs annoncés comme moitié moins cher, pour des obsèques « au prix le plus juste mais dans la dignité ». « Mourir ne doit pas être un luxe », explique entre guillemets le directeur général qui n’hésite pas à ajouter : « Acheter du Chanel n’empêche pas d’aller chez LIDL ». Mortel, comme citation, non ?

(*) Attaché de presse à qui DailyNord présente toutes ses excuses : malgré notre bonne volonté, nous n’avons pas réussi à glisser le nom d’une seule des enseignes représentées. 

3 Commentaires

  1. Bonjour gaetane
    Bravo pour ce bel article.
    Une petite erreur s y est tout de même glissée.
    Il ne s agit pas de blablamort. Fr mais de XXXX (message du modérateur : nom du site censuré par DailyNord. Bien essayé).
    Étant moi même journaliste, j aime quand la vérité n est pas dévoyée, surtout par la presse.
    Par ailleurs, 6 personnes travaillent sur ce beau projet depuis un an, consommateur de ressources mais générateur d emplois. Par les temps qui courent, c est suffisamment mportant pour être souligne..

    Merci de publier ce commentaire et de respecter le travail de cette belle équipe.
    Emmanuel

  2. Gaetane
    Le jour ou vous perdrez un proche, vous penserez a moi…
    Emmanuel

  3. Bonjour Emmanuel,
    Je n’ai absolument pas voulu dénigrer votre travail, bien au contraire. C’est la façon dont les communiqués de presse vendent aux journalistes des idées toutes faites qui nous amuse. En l’occurrence, c’est le titre de votre communiqué qui m’a interpellée : un site qui “n’a pas peur de la mort”. Je sais bien que vous concernant, certains de nos confrères journalistes ont répondu favorablement à votre requête. Nous vous solliciterons peut-être dans le cadre d’une prochaine enquête mais malheureusement, nous ne savons pas faire de publicité déguisée sur Dailynord. Merci pour votre commentaire. Et bonne continuation.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire