Lu, vu, entendu Par | 17H26 | 27 octobre 2014

Pas de zombies à Lille

Ils étaient 5 000 l’an dernier… et seront zéro samedi. La mairie de Lille vient de refuser la Zombie Walk, qui avait lieu depuis 2009 dans les rues de la cité. Raisons avancées : pas les fameux clowns qui font le buzz en ce moment, ni forcément la menace terroriste, mais surtout l’image de la ville, indique Jacques Richir, adjoint lillois, dans La Voix du Nord :  «  Le 1er novembre, un samedi, il y aura un monde fou, ce n’est pas l’image qu’on veut pour la ville. C’est du loisir à titre privé, qui n’exprime aucune revendication.  » Une explication peu convaincante tout de même…

Et si DailyNord, d’humeur taquine,  peut rassurer les amateurs de zombie : ils n’auront qu’à suivre les actualités du PS, qui ressemble bien à un parti quelque peu mort-vivant en ce moment.

 

2 Commentaires

  1. Je crois que c’est pour ne pas faire concurrence à Sesostris au Palais des Beaux-Arts, Zombie vs Momie,

  2. Nous avons pris la même décision à Villeneuve d’Ascq, laisser envahir par des des zombies une zone commerçante à deux pas du Stade Pierre Mauroy un soir de match : ce ni raisonnable ni glorieux pour l’image de notre ville. Et là, pour le coup,il n’ y avait même pas eu de demande d’autorisation !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là