DE BAS EN HAUT

Tri sélectif Par | 12H00 | 26 septembre 2014

Le BeffroiMètre de la semaine

Vendredi midi, c’est l’heure bien entendu du BeffroiMètre. Très politique.

Gérald Darmanin plane sur son beffroi

Avec le retour de Sarkozy, le député-maire tourquennois est partout : plateaux radio, télé, dans la presse (à côté du président dans Paris Match par exemple). Reste à ne pas oublier Tourcoing.

Didier Manier prend le beffroi

Le vice-président devient le patron du Conseil Général du Nord, suite à la nomination de Patrick Kanner en tant que ministre.

Frédéric Leturque se verrait bien prendre un beffroi

Le maire d’Arras a fait part de son intérêt pour les Régionales. Y’a du monde au portillon.

Londres va-t-il aider le beffroi de Calais ?

Dans l’épineuse question des migrants, Londres et Paris vont créer un fond commun dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine. Les Britanniques amèneront 15 millions d’euros.

Steeve Briois se fait jeter d’un beffroi

Le maire FN d’Hénin-Beaumont n’a pas été élu président du conseil de surveillance de l’hôpital d’Hénin-Beaumont. Il est d’usage que le maire, ou l’un de ses adjoints, occupe ce poste.

 

René Girard se distingue en mal sur son beffroi

L’entraîneur du LOSC n’y va pas par quatre chemins pour qualifier un journaliste de Canal Plus. Pour l’exemple, on repassera.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là